Test : Sonic Unleashed (Xbox 360)


Sonic Unleashed
Sonic Unleashed
Plateforme

Après un épisode HD reprenant les bases du premier Sonic sur la belle spiralée, le titre de la Sonic Team a accusé d'énormes défauts impardonnables. Trop de bugs, trop de chargements, une finition déplorable, Sonic The Hedgehog 2006 sur Xbox 360 et PS3 fût pour certains, une douche froide... cela dit, quelques inconditionnels de la mascotte du roi de l'arcade ont réussi trouver un certain plaisir à diriger le hérisson neo-punk en mettant tous les défauts cités de côté.
Chez Sega c'est une remise en question, on efface tout et on recommence à nouveau mais cette fois-ci, avec un moteur maison, le Hedgehog Engine
.

 

Sonic Unleashed alias Sonic World Adventure au Japon

On pourrait presque croire que Sonic Unleashed est la suite directe de Sonic Chronicles du moins, pour ceux qui ont fini le dernier épisode du hérisson sur DS. En effet, dès les premiers instants que le jeu est lancé, La Malédiction du Hérisson débute avec une intro époustouflante. C'est clairement une claque tant la mise en scène est incroyable. La dernière fois qu'on est tombé sur ses fesses c'était en '93 avec l'introduction en anime de Sonic CD.
Le héros de Sega arrive sur le vaisseau principal du Dr. Robotnik et son armada bien évidemment, Eggman lance ses sbires contre Sonic mais notre mascotte favorite ne se laisse pas faire en esquivant et détruisant les machines... avec toujours son petit sourire insolant, moqueur. Comment ne pas craquer avec son visage irrité de pauvre petit animal quand celui qui explose le mur du son se fait capturer par le Dr. ? ;).
C'est l'occasion de faire appel aux pouvoirs des Emeraudes du Chaos - transformation en Super Sonic - et on assiste encore à des scènes spectaculaires jusqu'à ce que l'ignoble Eggman réussit une fois pour toutes, à capturer la mascotte de Sega dorée. Pire, en inversant le pouvoir des Emeraudes, le hérisson bleu devient un Werehog (Hérisson-garou).
C'est à ce moment que l'aventure autour du globe débute...

 

 

♪ This is my escape
I'm runnin' through this world
and I'm not looking back... ♪

Ouf, après une intro digne des meilleurs films d'animation, il faut dire aussi que c'est grâce au studio Visual Entertainment (VE) de Sega, les mêmes qui ont réalisé le film de 10 min, Sonic: Night of the Werehog!!! À noter qu'il est possible de débloquer des courts-métrages amusants, toujours réalisés par VE. Tout d'abord, il faut savoir que Sonic Unleashed se divise en gros, en deux parties. Le matin, on contrôle la boule bleue de l'éditeur japonais et le soir, dans sa forme garou. Pour l'instant on va s'occuper de la journée de Sonic.

 

 

♪ Can you see, the Sun is shinin' on me
It makes me feel so free, so alive
It makes me want to survive ♪

Quand le soleil est roi, les niveaux sont clairement dédiés à la vitesse et à la plate-forme en mélangeant les vues 3D (vue derrière Sonic) et les vues 2D (vue Sonic de côté) sans aucun ralentissement... merci Hedgehog Engine. Car oui, si on peut éventuellement dire que SU est presque un Sonic Rush HD du fait qu'on peut booster avec la touche X permettant de créer une boule énergétique bleue explosant les EggFighters et certains décors sur son passage parfois, il faudra faire attention avec les passages de pure plate-forme. Lors de phases en 3D que l'on pourrait considérer comme étant un mélange de Sonic Adventure ainsi que les phases speed de Sonic The Hedgehog 2006. Contrôler le personnage est un vrai plaisir d'autant plus que c'est très maniable et sans bugs. Les grind sont toujours présents et maintenant le hérisson peut effectuer des drifts avec la touche B. Dans le niveau Savannah Citadel, on a l'impression que Sonic se prend pour une sportive Subaru Impreza bleue de Sega Rally 3 en faisant des dérapages :). Excellent. Aussi, il y a un changement dans le Homing Attack c'est-à-dire que, à l'inverse des anciens opus en 3D, la touche A sert strictement à faire des sauts et maintenant il faudra appuyer sur la touche X pour le Homing Attack. C'est nettement plus instinctif. Deux nouveautés à signaler. La première c'est lorsqu'on passe sur certains accélérateurs, une séquence à la Quick Time Event (QTE de Shenmue) se déclenche... donnant l'occasion de découvrir de nouveaux passages si on réussit à appuyer correctement sur les touches affichées sur l'écran. La deuxième nouveauté c'est le Quick Step permettant à Sonic de faire un pas latéral gauche ou droite en une fraction de seconde.
En ce qui concerne les phases 2D, là aussi, c'est formidable. Entre les moments de plate-forme, les loopings et autres accélérateurs, le divertissement est bien présent. Par ailleurs, certains accélérateurs proviennent de Sonic Rivals avec la touche X pour une accélération horizontale et la touche A pour une verticale.
En combinant les séquences 3D avec celles en 2D, les développeurs de la Sonic Team ont carrément créé un des meilleurs Sonic surtout que le level design est construit de façon ingénieuse. Si la première partie on manque certains trajets, la deuxième fois on fera attention au raccourcis, la troisième on maîtrisera certains passages car oui, comme ses précédents épisodes, pour maîtriser les étapes il faudra mémoriser le parcours... ensuite, c'est du fun à 100%, à 1000Km/h. Plus on y joue, plus on prends du plaisir particulièrement quand les rides sont excellentissimes, incroyables, grisants (Act1 d'Adabat c'est de la folie) et puis en plus, les mélodies sont très chouettes, elles collent parfaitement aux actes. C'est tout simplement excellent. N'oublions pas non plus les autres étapes à débloquer qui changent complètement par rapport à l'acte principal, souvent de difficulté accrue mais toujours sympa à faire. (Comme par exemple l'Act3 de Rooftop Run où il faut récupérer des petits Chaos dans le temps imparti).

 

 

Altered Beast + Ristar

Wow, la nuit tombée, notre héros se transforme alors en Sonic-garou. Lors des étapes de soirée, le gameplay change radicalement. Si les actes durant la journée sont très speed, quand Nights vient faire une visite durant les rêves des enfants, notre mascotte doit se battre avec les hordes de Dark Gaia. En fait, le titre de Sega devient en quelque sorte un beat 'em all avec des moments de plate-forme. À l'instar du werewolf de Altered Beast sur PS2, Sonic-garou peut frapper avec une puissance exceptionnelle faisant disparaitre les êtres du mal. Ces derniers possèdent un character design très sympathique, mélangeant la forme noire avec des traits de couleurs fluos donnant un effet gélatineux :). De plus, une fois éliminés, ils lâchent des cristaux jaunes très semblables à ceux de Burning Rangers. Une fois récupérés, ils permettent de faire évoluer les caractéristiques du werehog (du hedgehog aussi) notamment la force de frappe, augmenter la barre de vie ou encore apprendre de nouveaux combos. Des combos, il y en a un bon paquet et si au début on a un peu de mal à faire les niveaux, avec les nouveaux combos appris (en gros, avoir fait du level up), le soft de la Sonic Team devient beaucoup plus agréable et très plaisant à jouer.
Mais il n'y a pas que du beat 'em all... étant donné que notre Sonic-garou possède la caractéristique de l'étoile filante (The shooting star) de Sega, il peut tel Ristar, allonger ses bras afin de saisir ses ennemis certes, mais aussi des poteaux, des rebords et autres barres. On y ajoute quelques endroits où le saut doit être fait au millimètre près et on obtient par la même occasion, des moments de jeu de plateforme à l'ancienne. Au moins, on ne peut pas affirmer que la Sonic Team ait chômé pour ce Sonic, vu la richesse du gameplay. Ok, c'est plutôt long, lent mais après un run spectaculaire, on baisse lentement l'adrenaline avec la douceur de la nuit sans oublier les musiques suaves qui accompagnent. Sans atteindre la démence des niveaux du jour, ça reste vraiment très correct.

 

♪ Sonic Boom, Sonic Boom, Sonic Boom
(trouble keeps you runnin' faster)
Sonic Boom, Sonic Boom, Sonic Boom
(save the planet from disaster) ♪

À l'instar de Sonic Adventure, Sonic Unleashed possède plusieurs Adventure Fields répartis dans plusieurs coins de la planète. Dans ces phases, on pourra faire des achats avec les rings récupérés. Les boutiques de chaque pays visité, proposent des souvenirs, goûter à la gastronomie locale et bien évidement discuter avec la population locale. La discussion avec chaque personnage sera intéressante puisque cela permet de débloquer plusieurs mini-quêtes annexes permettant parfois de récupérer des médailles de Soleil et des médailles de Lune. À quoi servent-elles ? En fait, elles permettent d'ouvrir les "portes" donnant accès aux actes. Par ailleurs, les médailles (mais aussi des vidéos, mélodies, art-book) sont éparpillées un peu partout et chaque recoin du jeu doit être exploré. Un détail à ne pas négliger. Aussi, le stand de Hot Dogs propose des missions... principalement refaire les niveaux en un temps record par exemple et comme notre hérisson bleu adore les chili Hot Dogs, n'hésitez faire une visite ;).
J'aimerais revenir sur deux points. Le premier ce sont les graphismes. Fini l'aspect humain, Sonic est redevenu le petit hérisson qu'on aime tant de plus, les humains possèdent des airs cartoon fort sympa. En tout cas, bien plus cohérent par rapport à l'épisode 2006. Du reste, les graphismes sont splendides et-ce, que ce soit lors des phases de jour (Adventure Fields et niveaux) comme de nuit. Beaucoup de couleurs "très Sega", chatoyantes, l'aspect visuel et le level design a franchement eu un soin particulier par l'équipe de développement... c'est un pur délice visuel. Du bon travail.
Le deuxième point ce sont les mélodies. Là aussi, c'est du travail très soigné. Tout d'abord, le thème principal "Endless possibilities"colle parfaitement avec l'esprit cool, libre, speed de Sonic. Ensuite, chaque pays possède sa propre mélodie ainsi, dans Chun-Nan on aura une musique avec des influences chinoises par exemple et quand la lune décide de prendre la place de l'étoile, les thèmes sont plus acoustiques, plus reposants donnant une ambiance légèrement intime. Bref, la bande sonore est une réussite totale.
Un petit mot sur les boss... non seulement il sont fantastiques mais en plus, ils sont enivrants à battre.

Digne de Sonic Adventure

Encore une fois, Sega a réalisé un jeu vidéo à sa façon, loin des standards "casuals". La difficulté est certes un peu élevée notamment l'acte EggmanLand toutefois, les vieux gamers se souviennent encore avec nostalgie les softs 8 Bits de leur enfance... souvent, pour réussir à regarder la fin de leur titre préféré, il fallait mémoriser chaque passage, éviter précisément chaque piège, sauter au bon moment et bien, Sonic Unleashed reprend plus ou moins le même système. Si pour certains cela fait trop old school, pour les autres c'est assurément génial.
Hélas, la dernière création 2008 de la Sonic Team souffre de quelques chutes de frame rate spécialement lors des phases de nuit quand l'écran affiche beaucoup d'éléments en mouvement. De plus, on remarque d'énormes problèmes de caméra dans les séquences de plateforme avec Sonic-garou. Encore un petit point négatif, le dernier boss pas vraiment convainquant et bien évidemment, l'insupportable personnage "Chip".
Sinon, dans l'ensemble, Sonic Unleashed est clairement extraordinaire. Ses graphismes jolis et inspirés, ses mélodies toujours agréables mais surtout, les rides ahurissants avec notre hérisson bleu mais aussi, les cinématiques fabuleuses du studio VE, le beat 'em all (quand on maîtrise les combos débloqués) avec Sonic-garou sans oublier sa durée de vie plutôt conséquente (avec les quêtes, les rank S, les missions du vendeur de Hot-Dogs, les nouveaux actes originaux à faire et les bonus à découvrir).
Le retour de la mascotte de Sega en HD sur le devant de la scène est une franche réussite... et, il serait vraiment dommage de ne pas avoir une suite.

Verdict

8

Points forts

  • Les graphismes
  • Les mélodies
  • Design de Sonic
  • Les rides
  • La 3D + 2D
  • Cinématiques

Points faibles

  • Ralentissements
  • Problèmes de caméra
  • Difficile pour certains
  • Chip
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Xbox 360 7.8 13

Commentaires

Au moins en lisant ton test on est sûr que tu l'as terminer ce Sonic avant de l'écrire. :)
Contrairement aux autres articles ça donne envie d'y jouer, très bon test !!
bko, 12 déc 2008 - 1:25
Voici enfin la première note méritée pour cet excellent sonic world adventure. Très bon test au passage, on aura même appris que spin n'aime pas Chip :D Par contre j'ai joué rapidos a la demo de sonic 06 et j'ai remarqué qur l'accéleration de sonic est plus progressive donc plus précise, dommage que ce ne soit pas le cas dans SU, ce qui n'enlêve rien à sa qualité de toute facon.
SLAINE, 12 déc 2008 - 10:47
merci pour ce test qui sent bon l'objectivité et ça fait plaisir.... Noel approche à grand pas et sonic sera mien c'est certain.... Est ce que tonton y a gouté et a changé d'avis ????
Franchement j'ia lu le test et je dois dire, clair, précis et complet...
Ca fait plaisir on voit que tu as joué quand on lit le test...
J'espéré que les sceptiques se laisseront tenter du coup...
Slash, 12 déc 2008 - 5:11
a mon avis je trouve l'idée de la démo sur le xbox-live était une bonne idée pour montré que les tests était mal fait mais maintenant à voir !
j'ai attaque hier au soir,pour le moment les rides de jours sont fabuleux et ceux de nuits me gavent.bon point par contre pour les boss quelque soit le moment de la journée. J'ai trouvé le phenix est excellent pour ma part.
Manga, 15 déc 2008 - 9:45
Excellent test :) ça fait plaisir de lire un papier qui ne se base pas sur les 20 premiers % du jeu!