Reportage : le Summer of Sonic 2016

Après trois années d'absence, le Summer of Sonic, l'une des plus grandes conventions Sonic, revient et, pour les 25 ans de la franchise, les organisateurs voulaient voir en grand. Pour pouvoir financer le tout, ils ont décidé de lancer un Kickstarter en Avril. Le premier palier a été vite franchi et d'autres ont été percés pour atteindre la somme d'un peu plus de 31 000 £ à la fin du Kickstarter. Quasiment tous les billets ont été vendus et ceux VIP sont partis en à peine 1 minute.

Évidemment, j'ai décidé d'acheter un ticket pour y aller. Après son achat, réservation des billets pour aller à Londres. J'opte carrément pour l'Eurostar (ouais, j'ai les moyens. Enfin, ce n'est pas si cher si on réserve pour la bonne heure et en avance). Après une nuit à Paris (j'ai quelqu'un pour m'héberger), lever 5H15 pour prendre le train à 7H13.

Les trois "assistants" qui m'accompagneront durant le voyage (j'avais dit qu'il y en aurait 2 mais Amy a insisté pour que Sonic vienne ).


Direction l'ILEC (le centre de convention où a lieu le Summer of Sonic), situé près de la station West Brompton. Après 20 minutes de métro (cher et lent. Amis parisiens, ne vous plaignez plus de la RATP : les tickets sont peu chers comparés à ceux de Londres), me voilà arrivé à West Brompton. Bizarrement, des types arborant des T-Shirts Sonic de toutes sortes déboulent de la station et se dirigent vers la convention. Vu que je ne sais pas où aller, je fais mon panurge en les suivant jusqu'en arrivant au centre ILEC... et sa longue file d'attente.

L'habituelle photo "la queue est longue" (l'entrée est 300m plus loin). Environ 1000 billets ont été vendus et du coup, ça fait du monde !


Après ¾ heures d'attente, j'entre dans le centre et finalement valide mon ticket, reçois un sac avec le plan, les horaires des shows... et entre dans la salle.

La salle où se déroule le Summer of Sonic. Elle est assez grande pour un événement de cette taille.


Juste en face de l'entrée se trouvent les nouveaux jeux qui peuvent être testés. Dans le lot, il y avait Sonic Mania, Sonic Boom 2 et une borne de Sonic Dash Extreme. à droite, une scène où auront lieu les différents spectacles, juste à côté le coin des signatures où on peut faire dédicacer son objet Sonic soit par Naka/Iizuka, soit Mike Pollock (la voix américaine de Robotnik), soit Jun Senoue et Johnny Gioeli (la voix de Crush 40).

Et à droite de l'entrée se trouve un truc intéressant : 6 télés cathodiques avec chacune une console "Retro". On a une Gamecube, une Saturn, une Dreamcast, une Xbox et... carrément deux Multimega (oui deux Multimega ! Ils ont obtenu plus de 31 000£, autant se faire plaisir). Les jeux sont présents dans la console mais, par simple demande au staff, on peut en changer. Évidemment, les jeux sont du Sonic : Sonic Jam, Sonic Gems Collection, Sonic Adventure, Sonic Adventure 2, Sonic Heroes, Shadow the Hedgehog, Sonic CD, Sonic 3 (& Knuckles?). Cela dit, j'ai vu Nights into Dreams tourner. J'ai passé pas mal de temps dans cette zone rétro, qui était pas mal occupée quand même.

Et à gauche, le coin des artistes. On avait les gars des comics Archie mais aussi ceux de Sonic the Comic (un comic britannique des années 90 qui s'est arrêté quand sa maison mère, Fleetway, a fait faillite. Des fans ont repris le flambeau sous le nom de Sonic the Comic Online) qui avaient leur propre stand. On pouvait faire faire un dessin par un des artistes présents (monnayant une petite somme). Dans le même endroit se trouvait aussi le Sonic Merchandise, pour avoir un petit souvenir de la convention. Enfin, dans une pièce à part, il y avait la salle & Knuckles (les anglophones adorent cette blague) où se déroulaient des programmes à part.

Le plan du Summer of Sonic.


Mais intéressons nous à ce qui est le plus important :

Sonic Mania :

Comme je m'en doutais, beaucoup de monde voulait l'essayer depuis son annonce pour le Summer of Sonic. Du coup, les organisateurs ont laissé entrer les gens dans la file d'attente par petits paquets toutes les 15 min. C'était des ordinateurs (6 au total) avec un casque pour en prendre plein les oreilles (ce qui n'est pas de refus vu le bruit ambiant) et une manette Xbox 360. Comme je m'en doutais aussi, il s'agit de la démo présentée à la Comic Con 2 semaines plus tôt. Ce qui fait qu'il y a que Sonic de disponible,et Green Hill et Studiopolis. Va pour Studiopolis (je ne suis pas le seul à avoir fait ce choix).

Pour faire court, Sonic Mania est un jeu qui s'annonce énorme : le moteur Retro Sonic fait des merveilles dans ce jeu. L'animation est hyper fluide, graphiquement et musicalement, c'est du Sonic CD version Saturn. Le level design est très bien foutu et tout le gameplay des Sonic MD est hyper bien retranscrit. Dans Studiopolis, il y a des références à Sonic ou à SEGA partout, ce qui est très sympa.

Bref, du tout bon pour ce jeu. Sûrement un futur hit démat pour sa sortie, à moins que les journalistes de mauvaise foi s'y mettent (hein IGN?).

Il y avait aussi Sonic Boom 2 mais comme je n'ai pas de 3DS, je ne l'ai pas testé.

Pendant que j'attendais dans la file d'attente, le show sur la scène principale commence : le premier est une interview de Mike Pollock, la voix d'Eggman. Comme d'habitude, il fait un peu le pitre avec son verbe, ce qui ne manque pas d'amuser l'assistance.

Mike Pollock interviewé.


Ensuite, ce fut le tour du quizz du Summer of Sonic : Never mind the Buzzbombers. Malheureusement, cette partie prend du retard et démarre 30 minutes après l'heure prévue, ce qui a tendance à se répercuter sur les horaires des shows suivants. à 14H15 (au lieu de 13H45), Jun arrive avec sa guitare pour un petit riff. Sur l'écran, le niveau auquel la musique est joué. Comme la musique rock de Senoue n'est pas mon truc, je fonce sur le stand retro pour faire une partie de Sonic the Fighters mais voyant la manette Gamecube, j'ai vite changé d'avis .

Senoue avec sa guitare.


Juste après, deux vidéos se lancent à la suite, faites par les fans : l'une est une présentation version histoire pour enfant de Sonic 1, l'autre est Sonic CD vu par Roger Van der Weide. Mal dessiné comme toujours mais hilarant !


Ensuite, l'un des shows les plus intéressants : Iizuka-San et Naka-San, sur la scène et interviewés par l'un des organisateurs. Ce dernier pose des questions des fans. La plupart ont leur réponse dans le wiki de Sonic Retro mais on y apprend que Iizuka est assez surpris par l'excellente réception qu'a eu Sonic Mania et pense peut être lancer un deuxième opus. Naka, lui, répond au fameux "Est ce que vous travaillerez pour un nouveau Sonic ?" par un "peut être". Comme d'habitude, les deux étaient accompagnés par un traducteur mais ce dernier était en mode "You're too slow !!". Du coup, pour qu'il étale, les deux invités font quelques commentaires et Naka fait même un truc énorme en faisant chauffer la salle par un "Do you like Sonic ?" (ça valait bien 25 £ avec Sonic Mania).

Naka et Iizuka posant pour la photo.

 

A la fin de l'interview, les deux compères se voient demander de lancer une roulette façon Sonic Runners (l'ennui est que ça ramait à mort) chacun leur tour. Iizuka a eu le droit à Sonic (un figurant habillé en Sonic fait son apparition) tandis que Naka tire un gâteau qui débarque pour fêter les 25 ans de la série. Le hérisson bleu, Iizuka et Naka posent pour les fans pour une photo.

Allez, un deuxième photo des deux, avec Sonic cette fois.


Ensuite, Hardlight a pris place sur scène pour son nouveau Sonic, où il fallait sauter en vrai pour augmenter sa barre de boost. Mais bon, j'ai pas de smartphone donc... direction le stage retro pour une partie de Sonic CD, entier et avec good ending. Ensuite, c'est au tour du concours des cosplays, une tradition au Summer of Sonic. Vu le tonnerre d'applaudissement lors de la présentation des candidats, c'est un type habillé en Perfect Chaos qui gagne le premier prix : une statue F4F de Modern Sonic.

Ensuite, de retour au stand retro où j'essaye de faire Sonic 3 & Knuckles. Malheureusement, j'ai du m'arrêter à Ice Cap act 2 car le staff ferme les principaux stands pour le show final. Comme Jun Senoue et Johnny Gioeli sont dans la même pièce, c'est l'heure d'un concert Crush 40 ! Comme je n'aime toujours pas leur musique, je m'éloigne de la scène.

Bilan : un excellant moment avec un Sonic Mania hyper prometteur et une super ambiance. Peut-être une seconde fois en 2017 avec le futur Sonic 3D en démonstration ?

Tags

Commentaires