[Dossier] Motorbikes X SEGA

Au sein de Sega-mag, on est du genre barbu avec des vêtements en cuir, bottes, on écoute du Hard Rock et on est tatoués... notre hymne ? "Bad to the Bone" - notre règle ? Les "3 Bs" (Bike, Bier & Babes) bref, on a une âme de bikers alors, on a décidé de faire un dossier avec les jeux vidéo de motos créés et édités par SEGA!
Ready ?... Hang on! Let's burn some virtual tires...
(Prêts?... Accrochez vous! On va cramer quelques gommes virtuelles...).

 

Moto-Cross

1976



Moto-Cross est clairement le premier jeu de motos avec le logo SEGA. Développé conjointement avec Gremlin Industries, ces derniers ont développé d'autres jeux mythiques notamment Head On ou encore Monaco GP, aujourd'hui, de grand classiques du Roi de l'arcade.
Le thème de ce titre est bien évidemment le cross et le but comme souvent avec les jeux de l'époque, c'était d'aller le plus loin possible permettant de gagner un maximum de points afin de réaliser un high score.
L'éditeur fera quelques updates de son jeu ceci étant, on peut considérer que Moto-Cross est le début d'une longue histoire passionnante de SEGA envers les bécanes étant donné que le géant japonais a toujours su innover et proposer des expériences vidéo ludiques marquantes, ce qui nous fera passer pour de vrais bikers... virtuels :).

 

Fonz

1976

 



Surfant sur la vague de Happy Days, une série américaine ayant un énorme succès à l'époque dans années de '74 à '84, l'éditeur décide de transformer son Moto-Cross en Fonz... en gros, uniquement l'esthétique de la borne puisque le jeu reste essentiellement le même.
The Fonz ou Fonzie est en effet, un personnage de la série connu pour être un motard ayant de belles bécanes américaines notamment des Harley Davidson. Seize ans plus tard SEGA nous donnait l'occasion de piloter virtuellement pour la première fois des Harley avec Harley Davidson & L.A. Riders ;) .

 

Man T.T.

1977

 



Quoi de plus noble que de s'associer à une des plus mythiques courses de motos ? Le Tourist Trophy de l'île de Man bien évidemment, l'éditeur japonais transforme son Fonz en Man T.T. pour le marché japonais et ce, bien avant le fameux jeu sur Model 2 sorti en 1996.
 

Twin Course T.T.

1978

 


Cinq mois après Man T.T., le créateur de la NAOMI sort une version de son jeu de motos avec deux bornes liées et que l'éditeur nommera Twin... une appellation, qui est aujourd'hui encore, utilisé par le constructeur japonais!
 

Zippy Race

1983

 


Zippy Race pourrait être considéré comme étant le premier jeu de motos développé par SEGA sur une de ses machines puisque bien que le titre soit une création de Irem en arcade, c'est encore une fois le constructeur de la SG-1000 qui s'occupe de la conversion console. Le but du soft est de traverser (avec une vue de dessus et ensuite une vue derrière) les US et finir à New York. Petite anecdote, quelques années plus tard, Irem sort sur Sega Saturn japonaise Irem Arcade Classics avec bien entendu, Zippy Race dans sa version arcade.

Hang-On

1985

 



RE-VO-LU-TION !

Alors que les gamers étaient habitués aux jeux arcade avec cinq couleurs (certes, j'exagère!), grâce au talent de monsieur Yu Suzuki et de son équipe, le Roi de l'arcade envoie une bombe vidéo ludique qui, non seulement, assomme ses adversaires mais aussi, propulsera l'éditeur au sommet ! C'est simple, jamais auparavant une salle arcade avait eu une machine comme Hang-On. Pour la première fois, les joueurs pouvaient enfourcher et contrôler la réplique d'une moto... ce qui donnait des sensations immersives au "pilote". Si en plus, on ajoute des graphismes au top à l'époque, le titre de maître Yu Suzuki marqua sans aucun doute, toute une génération de gamers.
De plus, c'est aussi le titre qui impose les "couleurs SEGA" autrement dit, les tonalités de couleurs utilisées, le ciel bleu bref, l'esprit SEGA en quelque sorte…

Beaucoup de joueurs ont finalement découvert Hang-On dans sa version arcade avec le chef-d'œuvre Shenmue par ailleurs, on pouvait uploader via DreamArena son high score... tout à fait, bien avant les nouvelles consoles "HD".
N'oublions pas non plus les mélodies (aujourd'hui mythiques) et encore moins les clins d'oeil que SEGA fait souvent à son jeu de motos culte comme par exemple Power Drift (Arcade, Sega Saturn et Dreamcast) ou alors, dernièrement dans Sonic Riders: Zero Gravity (PlayStation 2 et Wii).

Même si le titre date du début des années quatre-vingt, aujourd'hui encore, Hang-On continue à être une pièce importante et surtout, un chef-d'œuvre vidéoludique.

Hang-On II

1985

 



L'éditeur japonais ne pouvait pas laisser sa SG-1000 sans un gros titre et vu la différence trop importante entre l'opus arcade et sa première machine, ils décident de mettre un chiffre II mais ça reste essentiellement un Hang-On.
 

Hang-On 1985 sur Sega Master System


Comme souvent, la firme de Haneda propose une version de son méga hit arcade sur sa console de salon et bien que la conversion ne soit pas exactement fidèle, elle a quand même séduit et marqué plusieurs possesseurs de Sega Master System étant donné que certaines machines avaient Hang-On inclus dès le départ.

Hang-On Jr.

1986



Une année plus tard, l'éditeur décide de sortir une version plus économique de son titre phare. En effet, non seulement le cabinet change en devenant une simple version avec uniquement un écran et un guidon mais en plus, le board est lui aussi de puissance moindre par rapport au volet du Maître Yu. Bref, cet opus Junior est avant tout destiné à un marché économique.
 

Enduro Racer

1986

 


Après le succès mondial de Hang-On, l'année suivante le maître incontesté de l'arcade décide de sortir un nouveau jeu de motos...Enduro Racer comme son nom l'indique... le joueur devra faire une course d'enduro sur 5 étapes. Là aussi, la borne prend forme d'une moto tout-terrain et c'est encore une fois, un carton dans les salles arcade. Les pilotes vétérans n'oublieront jamais la mélodie si douce et entraînante diffusée durant l'épreuve.

Enduro Racer 1987 sur Sega Master System


Le soft d'enduro arrive sur Sega Master System dans une version remaniée. En effet, dû à la grande différence technique entre le board arcade et la machine 8-bit de SEGA, le soft change de vue. Si dans l'opus arcade on avait une vue de derrière à la Hang-On, Enduro Racer sur SMS opte pour une vue en 3D isométrique. Ce n'est point grave, bien au contraire, puisque le jeu avait été extrêmement bien accueilli par les possesseurs de la Master System vu que le soft garde les couleurs, l'esprit amusant et même le thème principal de la version arcade. L'éditeur ajoute par la même occasion quelques options. Un titre à découvrir aujourd'hui encore.

Super Hang-On

1987

 



Si Super Hang-On est une évolution de Hang-On, elle apporte plusieurs nouveautés. Tout d'abord on peut choisir son parcours parmi quatre proposées à la difficulté variable (Beginner 6 étapes - Junior 10 étapes - Senior 14 étapes et Expert 18 étapes). De plus, on peut aussi choisir quatre thèmes musicaux notamment 'Outride A Crisis', 'Winning Run', 'Sprinter' et finalement 'Hard Road'... pas besoin d'affirmer que les mélodies sont devenus cultes, autant que les inoubliables musiques de OutRun!
Ensuite, les graphismes ont été nettement améliorés avec plusieurs "ambiances" et la réelle nouveauté de cet opus Super, c'est bien évidemment l'ajout d'un turbo qui donne une autre dimension au gameplay à la fois spectaculaire et technique. Au final, Super Hang-On est un titre qui a profondément marqué les gamers que ce soit dans sa version simple (écran + guidon) ou dans sa version DX avec un corps de moto décoré comme une vraie machine de course.

Super Hang-On 1989 sur MegaDrive


La conversion sur la console 16-bit de SEGA arrive en 1989 et bien que graphiquement, ça reste un bon ton en dessous de la version arcade notamment, la partie graphique et sonore, beaucoup de megadrivers ont eu un énorme plaisir à découvrir Super Hang-On d'autant plus que ce volet en "Blast Processing" possède outre le mode arcade, un mode Original. Bref, un jeu inoubliable!

Racing Hero

1989


Deux ans après le fantastique Super Hang-On, SEGA décide de mixer deux de ses licences cultes: Hang-On et OutRun donnant au final Racing Hero. Ici, la course se fait à la manière d'un OutRun autrement dit, outre les belles mélodies qui accompagnent le pilote, on traverse divers jolis paysages avec là aussi, plusieurs arrivées différentes mais, à la place d'une belle Ferrari rouge, on a une bécane aux couleurs de Hang-On. Disponible uniquement en arcade sur le X Board, graphiquement, le titre de SEGA était au top et on pouvait noter quelques petits clins d'œil notamment à la machine 16-bit de l'éditeur.
 

A.B. Cop (Air Bike Cop)

1990



A.B. Cop est considéré par certains comme étant la réponse de SEGA à Taito et son Chase HQ. En effet, le titre de SEGA tournant sur le système X Board propose d'incarner un "biker-policier-futuriste" avec comme pour objectif principal, arrêter tous les hors-la-loi. On pourrait penser que la bécane du joueur ressemble un peu au Lawmaster (Judge Dredd) sans les roues, A.B. Cop permettait d'utiliser le turbo à la Super Hang-On ainsi qu'exécuter, grâce à un bouton Jump, des sauts. Ces derniers sont limités en nombre et il faut récupérer de temps en temps durant la course. Aussi, en faisant Jump + Boost cela donnait un coup plus puissant contre ses adversaires.
Le jeu se résume en deux phases avec la première, une sorte de course poursuite contre un certain nombre de sbires du leader et une fois qu'ils sont hors d'état de nuire en les explosant à coups de Air Bike on enchaîne ensuite la deuxième phase avec l'affrontement du boss.
Graphiquement agréable ayant une ambiance plutôt originale, le thème principal reste toujours plaisant à écouter. Le soft de SEGA restera… exclusif dans les salles arcade.

GP Rider

1990



C'est la (ex-) team de Yu Suzuki qui s'occupe de GP Rider, le fameux studio AM#2 et autant dire que le niveau par rapport à la première création de 1985, un grand bond en avant a été effectué par ses graphismes extraordinaires avec des prémices de la full 3D ( Que le studio AM#2 mettra au point 2 ans plus tard avec Virtua Racing) mais également, dans la conception de la borne (un cabinet avec deux bornes reliées afin que deux players puissent jouer). N'oublions pas non plus le thème principal 'The Perfect Power' qui figure parmi une des plus belles musiques, au même niveau que celles de Super Hang-On sans oublier aussi, le thème 'Time Attack'.
Toutefois, la cylindrée de ce GP Rider est tout de même assez vieille puisque le soft tourne sur le X Board et pour une fois, on a eu droit à deux conversions distinctes sur consoles.

GP Rider 1993 sur SMS et GP Rider sur GG 1994



Si la version Sega Master System reprend le même principe que la version arcade avec ici, un écran divisé horizontalement pour le jeu à deux, la version Game Gear est en fait, un mélange de GP Rider mais aussi, de Super Hang-On (d'ailleurs, le mode arcade de ce dernier est présent ;) ).

Stadium Cross

1992


L'éditeur revient aux courses de motocross avec l'excellent Stadium Cross, un soft tournant sur le System Multi 32. Pouvant accueillir jusqu'à 8 pilotes, c'est encore une production qui est resté exclusive aux arcades ce qui n'a pas pour autant empêché quelques joueurs de s'amuser sur la borne puisque celle-ci pouvait non seulement de s'incliner de gauche à droite et inversement mais aussi, s'incliner vers l'avant et l'arrière donnant une sensation agréable de piloter une moto cross lors des sauts!
Avec un esprit typiquement SEGA par ses couleurs, ses superbes graphismes d'époque, son ambiance dans le SEGA Stadium, par son fun sans oublier, le petit clin d'œil fort sympathique - une affiche avec le mot… Enduro Racer.

Cool Riders

1993

 

 


Développé exclusivement sur l'unique board H1 System, Cool Riders est grosso modo, un OutRunners ! Bien entendu, c'est encore un titre qui est resté exclusif aux gamers arcade. Avec huit pilotes au choix ainsi que leur motos respectives (Harley, chopper, moto de course...), le soft dégage comme d'habitude, une ambiance USA festive dont le FUN est omniprésent. Graphiquement superbe aujourd'hui encore avec de jolis graphismes ayant des effets 3D à la OutRunners et, à l'image de ce dernier, on pouvait aussi choisir sa mélodie avant la course. Petit détail de grande importance… le thème principal du titre n'est autre que 'Born to be Wild' - chanson de Steppenwolf. CLASSE!

Motocross Championship

1994


La 32X a eu droit aussi à son jeu de motos. Certes, le soft n'utilisait pas toutes les capacités de l'add-on de la Mega Drive que ce soit graphiquement ou sonore. Non, ce n'est pas une conversion de Stadium Cross. Aussi vite oublié par la grande majorité des pilotes virtuels de motocross, le titre de SEGA avait tout de même conquis quelques rares gamers 32X notamment par son léger côté "Road Rash" et par ses… babes ;). Un titre à essayer!

Hang On GP '96

1995


Directement sorti sur console 32-bit et en 3D, ce volet ne passera pas par la case arcade et pourtant, le soft garde une esthétique graphique des jeux de l'époque "système arcade Model 2". Avec des mélodies tantôt agréables, tantôt médiocres, la jouabilité manque de précision et le son de la moto est horrible. Bien que les courses se déroulent en piste et non plus en trajet, ce Hang-On 3D sera rapidement oublié…

Manx TT Super Bike

1996


Presque 20 ans après, SEGA réalise un nouveau jeu de motos sur la magnifique île de Man et quand on sait que c'est le papa de Sega Rally qui est à la tête de Manx TT Super Bike, doit-on affirmer que c'est une production arcade fabuleuse ?
Utilisant la puissance du Model 2, le titre de l'AM#3 assure sur tous les points. Les graphismes aux couleurs d'un beau mois de juin ensoleillé mais surtout, des émotions grisantes à piloter une moto de course puisque la sensation de vitesse était carrément impressionnante pour l'époque. SEGA assure en arcade et une conversion arrive sur Sega Saturn mais ce n'est pas le studio AM#3 qui s'en occupe car ces derniers étaient déjà sur un autre jeu de courses - Touring Car.
Quoiqu'il en soit, Manx TT Super Bike figure parmi les grand classiques de l'éditeur à l'instar de Hang-On ou encore, GP Rider.

Manx TT Super Bike 1997 sur Sega Saturn


Succès énorme en arcade, l'éditeur japonais en profite afin de donner aux possesseurs de la 32-bit noire un nouveau jeu de motos. Par rapport à la version Model 2, l'épisode Sega Saturn bénéficie de quelques bonus sympathiques dont vous pouvez en apprendre un peu plus dans ce test complet !

Motor Raid

1997



Encore un excellentissime jeu de motos qui est resté exclusif aux salles arcade. Sorti en 97 sur la dernière upgrade du board Model 2, le titre du studio AM#1 est un mélange de Grand Chaser (Cyber Speedway) par son univers futuriste (design futuriste des bécanes et les courses sur diverses planètes) et de Road Rash par son côté baston entre pilotes avec des armes. Par ailleurs, il était possible de changer Manx TT Super Bike en Motor Raid par un kit.
Graphiquement à l'ambiance superbe ayant un gameplay digne des meilleures productions du développeur, beaucoup de bikers qui ont eu l'occasion d'incarner un motard futuriste ont désiré une conversion sur console SEGA… sur Sega Saturn et pourquoi pas, à la limite Dreamcast mais encore une fois, c'était juste un rêve qui ne s'est jamais réalisé. En tout cas, Motor Raid est aujourd'hui encore, adulé par les rares pilotes qui ont eu la chance de toucher à ce formidable jeu.

Harley Davidson & L.A. Riders

1998


Pour la première fois, le Roi de l'arcade acquiert la licence Harley Davidson et bien entendu, l'utilise dans un magnifique jeu arcade sur le puissant board Model 3. Le but ? Traverser la ville de Los Angeles par des check-points du point A au point B, ensuite du point B au point C et ainsi de suite tout en ayant une totale liberté de déplacement... une première à l'époque, du jamais vu! Pouvant enfourcher une réplique d'une Harley Davidson et se prendre pour Fonz (Happy Days) ;) , le titre de l'AM#1 donnait la possibilité de choisir cinq belles bécanes américaines ainsi que des musiques très rock. Cette fabuleuse production de SEGA est encore une fois, restée exclusive au marché arcade devenant un hit incontestable par sa belle borne, par son gameplay aux sensations dantesques, par sa réalisation de folie et bien sûr, par sa licence prestigieuse utilisée.

Wild Riders

2001

 

Vous trouverez plus d'infos dans ce test complet ! Cela dit, Wild Riders propose avant tout, une énorme dose de fun avec des graphismes très "comic book" le tout, exclusivement sur le système arcade NAOMI 2.

Harley Davidson: King of the Road

2009

 


Harley Davidson: King of the Road est le dernier jeu de motos créée par SEGA Japon. Utilisant de nouveau la licence 'Harley Davidson', le titre tourne sur système Lindbergh et propose des graphismes très chatoyants comme diront certains : "très SEGA". En revanche, King of the Road ne reprend plus le principe de L.A. Riders puisque cette fois-ci, il faut faire des courses contre des adversaires dans des circuits plutôt originaux en tout cas, avec l'esprit arcade déjanté que seulement le roi est capable de faire, ce qui donne bien entendu, un FUN énorme à jouer.
Onze superbes bécanes à choisir (Fat Boy, Night Rod Special, 1948 Panhead, Cross Bones, etc) avec ses personnages mais également, aux caractéristiques différentes.
En effet, SEGA frappe très fort avec ce dernier Harley Davidson (et que beaucoup demandent une conversion console à raison) d'autant plus qu'on peut choisir sa chanson durant la partie. D'ailleurs, la bande son est assurée par des classiques '70 inoubliables de Deep Purple : 'Burn', 'Speed King' et 'Highway Star' mais aussi, le thème principal de Cool Riders est présent : 'Born to be Wild' de Steppenwolf ;).
'Can The Can' de Suzi Quatro est également disponible sans oublier bien sûr, des mélodies composées par l'éditeur. Bref, un excellent soft de moto arcade ayant une esthétique très réussie.

Ce dossier Motorbikes X SEGA se termine et le constat est évident : Le géant japonais a toujours marqué présence en arcade avec des jeux de motos innovants mais le plus souvent, amusants. En tout cas, on espère que cela vous ait plu au moins, appris un peu plus sur l'éditeur de Sonic et on vous invite à découvrir les titres consoles notamment Hang-On (SMS), Enduro Racer (SMS), GP Rider (SMS et GG), Super Hang-On (MD) et finalement Manx TT Super Bike (Sat).

pixeldream, 17 sep 2009 - 5:12
tres bon dossier j'avait completement zapper motor raid et le dernier titre harley davidson a l'air trop bien /bave
bko, 17 sep 2009 - 9:30
Chapeau ! Vraiment excellent, ca donne envie de decouvrir et redécouvrir certains jeux. Vivement le dossier sur les jeux de caisse !!!!
myau, 17 sep 2009 - 8:07
Je lirai le dossier ce soir. ça a l'air très sympa.
Pour ceux qui veulent se replonger dans les Motorbike Games de Sega :
http://news.dengeki.com/elem/000/000/185/185092/
Rage, 18 sep 2009 - 2:23
Le travail d'un passionné quoi! Superbe dossier!!

Et de très grands jeux en plus. Rien que Hang-On a forgé le mythe de l'AM2!