GC 2023 : Preview de Sonic Superstars

Sonic Superstars

C'est sur le stand public de SEGA à la Gamescom que nous avons pu essayer pour la première fois deux niveaux de Sonic Superstars. Si la file d'attente était bien remplie, l'intérêt manifesté par les visiteurs était sans commune mesure avec celui suscité par Sonic Frontiers l'an dernier.

Image


Deux niveaux étaient proposés en intégralité : Bridge Island, qu'on peut qualifier de "Greenhillesque", et Speed Jungle, qui se déroule dans une jungle équatoriale. Chaque stage est composé de deux actes, chacun se terminant par un combat contre un boss plus ou moins menaçant, mais au pattern d'attaques toujours bien identifiable. Les quatre personnages étaient jouables ; on retrouve les caractéristiques habituelles de Sonic, Tails et Knuckles (bien qu'il ne m'a pas semblé qu'on pouvait casser des murs, comme dans Sonic & Knuckles), et Amy est doté d'un double saut agrémenté d'un coup de marteau, un peu comme dans Sonic Origins.

Le level design est à la fois riche et assez simple dans ces deux niveaux : la verticalité est importante, et les embranchements nombreux, mais une fois celui-ci choisi, les phases de plateforme en elles-mêmes ne posent aucune difficulté. Les phases à grande vitesse sont fréquentes, et certaines rappellent les grandes heures de Sonic 2 et son scrolling qui peinait à suivre Sonic ! Mais globalement c'est assez équilibré, avec de bonnes idées, comme ces lianes élastiques qui nous projettent à la verticale pour remonter le long d'une falaise. 

Image


La démo permettait également d'essayer deux types de bonus stage : passer un check point avec suffisamment d'anneaux ouvre le premier, qui permet de récolter des médailles, placées dans des labyrinthes semblables au stage bonus de Sonic 1. Le second demande de trouver les anneaux géants cachés dans les niveaux, et de rattraper l'émeraude du chaos en se propulsant jusqu'à elle grâce à un système de fronde. Les stages que nous avons pu voir ne posent absolument aucun challenge, et la quête de l'émeraude peut même se terminer en moins d'une minute.

Obtenir une émeraude débloque un pouvoir, qui est indépendant du personnage, et peut être activé n'importe quand : la première débloque le pouvoir de l'eau, qui liquéfie notre héros, lui permettant de remonter des cascades, par exemple. Le second génère plusieurs clones qui reproduisent ses mouvements, et notamment ses attaques. Je soupçonne les pouvoirs de palier aux différences de capacités des personnages : par exemple, le pouvoir de l'eau permet d'accéder à une zone normalement accessible uniquement avec Tails. Il ne semble donc pas que certaines routes soient exclusives à tel ou tel personnage, comme dans S3&K, à condition d'avoir récupéré le bon pouvoir à ce moment, mais c'est difficile à confirmer avec seulement deux niveaux.

Image


Le point le plus scruté dans les jeux Sonic est la physique des personnages : elle m'a semblé proche de celle de Sonic 1, avec une prise de vitesse évidente lorsqu'on se met en boule, et une inertie bien présente. Peut-être trop même, j'ai parfois eu du mal à remonter une pente avec un spindash. J'ai cru remarquer aussi un léger input lag, notamment lors d'une séquence de course poursuite. Notez que la démo proposée tournait sur PS5. Au chapitre des petits trucs qui m'ont énervée : lorsqu'on rebondit sur un ressort à la verticale, on ne se met pas en boule, ce qui nous laisse vulnérable en l'air. Idem lorsqu'on s'accroche à une des lianes mentionnées plus haut. 

D'un point de vue technique, le jeu est assez propre, avec un effet "coup de pinceau" plutôt joli, mais un peu inconsistant. Il est flagrant sur les boss, moins sur certains éléments de décor. En revanche, j'ai trouvé les couleurs trop contrastées, et trop saturées ce qui, associé à des décors un peu chargés, et dans les mêmes tons que les personnages (amis et ennemis), et une caméra très proche de l'action, la rend parfois confuse. On soupire de soulagement quand la caméra s'éloigne lorsque notre perso est projeté au second plan. Ce manque de lisibilité est dommageable, surtout qu'il est absent lors des combats contre les boss, durant lesquels l'arrière-plan est légèrement flouté. Un mot sur la musique : celle de Bridge Island ne m'a pas marquée, mais celle de Speed Jungle est vraiment très chouette.

Cette démo de Sonic Superstars laisse donc une impression globalement positive, même si le public visé semble être plutôt jeune, ce qui laisse à penser que le level design restera assez sage et le challenge peu élevé. Mais deux stages ne permettent certainement pas de se faire une idée de l'ensemble du jeu. Pour l'instant, on a surtout vu un gameplay solide, et un titre globalement agréable manette en main. A suivre, donc.

Commentaires

cireza, 25 Aoû 2023 - 10:32
Comme noté en fin de preview, je trouve les couleurs hideuses et le fond hyper flou est également bien vilain. Le jeu semble s'adresser surtout aux jeunes joueurs.