GC 2023 : Preview de Persona 3 Reload et Persona 5 Tactica

S'il fallait désigner le vainqueur du concours de popularité sur le stand public de SEGA à la Gamescom, Persona 3 Reload serait certainement en tête. La file d'attente pour essayer la démo d'une quinzaine de minutes était conséquente, y compris lors de la journée réservée aux pros. Ce n'est pas si étonnant, le RPG d'Atlus étant toujours doté d'une bonne cote de popularité, 15 ans après sa sortie.

La démo laissait le choix de jouer au prologue du jeu, ou bien de s'attaquer directement à Tartarus, ce que j'ai fait. L'occasion de constater que, si le cœur du donjon reste le même (les étages sont toujours générés aléatoirement, et les décors sont identiques au sein de chaque section), il a subi un léger lifting, en plus de la mise à l'échelle nécessaire pour coller au style de Persona 5. Quelques animations dans les décors, des constructions à détruire pour récupérer des objets… Bon, pas de quoi se relever la nuit non plus.

Image


Il faut entamer un combat pour vraiment voir la différence avec le jeu original. On peut alors mieux admirer les modèles 3D des membres de la SEES et de leur Persona, remis au goût du jour et clairement : c'est très beau. A nouveau, on retrouve le style de Persona 5, en plus détaillé semble-t-il. Les combats sont plus dynamiques que dans Persona 3 Portable, et l'interface a été modifiée pour permettre de choisir les actions plus rapidement. C'est surtout flagrant pour le choix de notre Persona, qui se fait maintenant sur le même écran que celui de nos attaques spéciales. 

Il ne faudra certainement pas en attendre beaucoup plus pour les donjons, et les principales différences avec la version originale du jeu seront certainement à chercher dans les activités du quotidien. Néanmoins je regrette un peu d'avoir terminé le portage HD de P3P sur Switch il y a seulement quelques mois, tant ce remake promet d'être plus agréable à plusieurs niveaux.

Image


Autre ambiance du côté de Persona 5 Tactica, ce qui ne l'empêchait pas d'avoir ses adeptes également. Le jeu était d'ailleurs également jouable sur le stand Xbox. La démo était très courte encore une fois, une quinzaine de minutes seulement, et nous propulsait dans un combat faisant office de tutoriel. 

Je pense qu'il n'a échappé à personne que le jeu ressemble un peu à Mario + Les Lapins Crétins, puisqu'on a affaire à un tactical dont l'aire de jeu est représentée en 3D, avec déplacement libre des personnages, et gestion des dégâts en fonction de la hauteur du couvert derrière lequel on est abrité. La démo mettait en avant une mécanique de jeu en particulier : la possibilité d'encercler les ennemis pour réaliser une All-Out Attack, à condition que l'un deux soit au sol suite à une attaque critique. Le fait de ne réaliser aucune action lors d'un tour permet également de se concentrer, chaque personnage disposant ensuite d'une capacité qui lui est propre.

Image


Impossible de se faire une idée de la profondeur réelle du jeu en si peu de temps. Tout juste peut-on constater qu'il est raisonnablement joli dans un style SD déjà utilisé dans Persona Q, mais ce n'est pas vraiment important dans ce type de jeu. Notre jugement est donc réservé pour l'instant, et on attendra la sortie du jeu en fin d'année pour se forger une opinion définitive.

Tags

Commentaires

cireza, 27 Aoû 2023 - 12:06
J'espère que P3R sera moins gavé que P5R. Des runs de 100+ heures c'est compliqué quand même, surtout quand c'est un jeu linéaire sans choix scénaristique.
Pour le coup c'est censé être un bête remake sans contenu supplémentaire (même pas celui de P3 FES), donc ça devrait aller.
Je ne sais pas quoi penser de Persona 5 Tactica sachant que ce n'est pas du tout un genre qui m’intéresse de base.
Mais peut-etre qu'il sera l'occasion de me faire changer d'avis.