Test : Yumimi Mix (Mega CD)

Lorsqu'on parle de Game Arts sur Mega CD, le joueur occidental ayant connu la machine évoquera sans nul doute Silpheed (probablement mon plus grand souvenir sur ce périphérique) ainsi que la série Lunar (cette dernière n'est pas sortie en Europe mais aux USA).

Deux autres titres que j'aime particulièrement de ce développeur n'ont malheureusement pas eu la chance d'une localisation officielle en dehors du Japon : Yumimi Mix et Urusei Yatsura (Lamu).
Je souhaitais vraiment vous les présenter mais je ne savais pas par lequel commencer, du coup j'ai opté pour l'ordre chronologique de leur sortie, c'est donc Yumimi Mix qui a droit à son test en premier.

Image

 

Une journée pas comme les autres

La jeune Yumimi Yoshizawa est une lycéenne qui mène une vie des plus normales, mais un jour, alors qu’elle se dépêche d'aller en classe, en arrivant aux abords du gymnase de l’école elle va tomber sur des « trucs » flottant dans les airs, des boules de poils volantes ? De simples lucioles ? Ou bien des... fantômes ?

Image


Ce n'est pas sur le moment qu'elle va avoir la réponse mais il ne faudra pas longtemps pour que Yumimi se retrouve de nouveau face à d'autres étrangetés aux allures de slimes cette fois, et si les bestioles sont différentes, ça se passe de nouveau à proximité du gymnase, étrange...

Et cela ne va pas aller en s’améliorant surtout après la rencontre d'une jeune fille particulièrement bizarre, dont le comportement change en un clin d’œil lorsqu'elle entre en contact avec notre héroïne au point de donner l'impression d'avoir une double personnalité.

Image


Mais c'est quoi ces bestioles et cette fille étrange ? Et pourquoi le gymnase de l’école semble être au centre de tout ça ?
On va vite se retrouver devant plusieurs interrogations et il ne va pas falloir attendre trop longtemps pour en connaître les réponses, et mon petit doigt me dit que Yumimi va avoir un rôle majeur dans la résolution de tout ça.
En tout cas une chose est certaine, ce monde est particulièrement original ou plutôt, complètement barré et improbable devrais-je dire !

Image


Interactive comic

Souvent présenté comme un jeu d'aventure, Yumimi Mix ne permet en réalité que de choisir des réponses influant directement sur la suite des séquences.
Pour faire simple on est devant une sorte d’animé dont on sélectionne certaines répliques ou actions de Yumimi, un « interactive comic » comme indiqué dans le livret du jeu, joliment illustré d'ailleurs (comme souvent à l’époque).

Image


Cet univers est très coloré et a une touche qui lui est propre ; on la doit au mangaka (que je ne connaissais pas pour être honnête) Izumi Takemoto dont le trait est particulièrement mignon, pas étonnant puisqu'il est aussi auteur de manga type shojo (pour fille) et les personnages du jeu reprennent le même look que dans ses œuvres bien évidemment.
C'est une réussite aussi bien sur le plan esthétique que technique, un régal total !

Image


Mais toute bonne chose a une fin, et dans le cas présent, elle arrive un peu trop vite, deux heures environ.
Alors bon, il y a trois conclusions différentes et l'envie de s'y replonger pour les découvrir est présente, mais ça reste un poil léger surtout que le déroulement global reste quoiqu'il arrive identique laissant un goût de rediffusion.

Le Mega CD s'anime

Le périphérique à disque optique de la Mega Drive a la mauvaise réputation de ne proposer que des séquences vidéo de mauvaise qualité avec les fameux FMV.
Alors ça, c'est vrai lorsque les développeurs optaient pour cette technique qui consistait à (sur)compresser des vidéos afin de les faire lire par la machine comme elle le pouvait.
Mais dans le cas de scènes d'animation, il y avait moyen d'obtenir un résultat incomparable meilleur en utilisant les capacités d'affichages dans lesquelles la machine est à l'aise voire douée, et c'est justement ce qu'a fait Game Arts avec Yumimi Mix.

Image


Pas de vidéos moches ici, tout ce qu'on voit est traité directement par la machine et c'est une totale réussite ! Du plein écran très coloré aux animations fluides intégralement et merveilleusement bien doublé.

Sans oublier les génériques de début et de fin (juste en dessous) chantés par Yumiko Takahashi qui fut une idole populaire dans les années 90' (toujours en activité en tant qu'actrice) qui donne encore plus l'impression de se trouver devant un véritable animé.


 


Il y a aussi une petite option rigolote avec le mode replay qui, en sélectionnant une sauvegarde, permet de se revoir une partie tel un véritable épisode d'une série tranquillement installé dans son fauteuil, par contre il ne faut pas attendre d'autres features de sa part, aucun bonus n'est à signaler.


Une belle réussite technique et artistique au scenario WTF qui donne très souvent le sourire.
Game Arts savait utiliser le Mega CD à bon escient et Yumimi Mix en est une belle illustration.
Deux bémols toutefois, la durée de vie de seulement deux heures (on ne va pas lui reprocher de n'avoir aucun challenge puisque c'est son concept qui veut ça) et zéro bonus histoire de compenser cela.
Mais bien qu’il soit court, on a envie de le refaire au minimum une fois afin d'essayer d'autres choix et découvrir une autre fin puisque trois variantes existent.
Ok, il se termine super vite et ne donne que peu d’activité pour celui qui tient la manette, par contre c'est absolument superbe, maîtrisé et franchement rigolo.
Difficile de ne pas succomber à son charme et ce, même en 2022, à condition bien entendu d'accrocher au concept qui je le rappelle le rapproche plus d'un animé que d'un jeu.
Du Mega CD comme on aime, toutefois, même si mon cœur a envie de lui attribuer un 7, la raison me souffle de me limiter à un 6...

Connaissance du japonais : Inutile pour progresser, vivement conseillé pour apprécier
*Une fantrad anglaise pour la version Saturn existe

●5 Blocs pour 5 slots de sauvegardes
●Compatible cartouche mémoire
●Bonus : Les chansons d'ouverture et de fin ainsi que des commentaires des doubleurs sont écoutables en lecture CD.

Verdict

6

Points forts

  • Quelle magnifique utilisation du hardware !
  • Doublage et chara design
  • Plusieurs fins

Points faibles

  • C'est vraiment court
  • 2/3 bonus n'auraient pas été de refus

Commentaires

Merci pour ce test. Game Arts savait vraiment utiliser le Mega Cd (ou la megadrive) et chacun de leur jeu offrait une esthétique réussie. Je n'ai jamais fait celui ci, la barrière de la langue à l'époque m'aurait empêché de vraiment apprécié le titre.
A faire à l'occasion donc.
Dans l'absolu, favorise la version Saturn qui propose un petit puzzle game en plus et une belle édition ;)
J'en reparle bientôt justement !
myau, 05 juil 2022 - 7:13
J'ai acheté le jeu à la sortie sur Saturn (Yumimimix Remix). je l'avais même commandé spécialement dans un magasin. à l'époque, bien que j'adorais les photos de la version Mega CD (que je voyais dans les Mega Drive FAN), j'avais été déçu d'une part parce que la version Saturn avait exactement les mêmes graphismes que le Mega CD (même résolution), mais aussi parce que je ne comprenais pas l'histoire. De plus, je trouvais certaines scènes très malsaines à l'époque (les humaines qui sont en fait des chevaux métamorphosés en femmes, qui se caressent et / ou "s'embrassent" donc comme des chevaux. Je trouvais ça choquant). Maintenant, il faut savoir que pour les japonais, et d'après les charts de Beep ! Mega Drive, ce jeu fait partie des meilleurs titres du Mega CD et je ne serai pas surpris qu'il figure dans la MD Mini 2 au même titre que Urusei Yatsura d'ailleurs. Je te rejoints aussi sur les graphismes plein écran vraiment sublimes, le character design (que je connaissais notamment via les manga des Mega Drive FAN) et les chansons de Yumiko Takahashi qui si je ne me trompe pas, est bien l'idole qui présentait les pubs japonaises de la Game Gear et plus récemment, s'est chargée de la narration des trailers de la GG Micro. Vivement ton test de Lamu et pourquoi pas te pencher sur Dyna Island sur Saturn, la "suite ?" de Yumimimix. C'est toujours un plaisir de lire tes tests de jeux qui sortent de l'ordinaire.
Merci beaucoup ;)

Alors l'histoire, pour faire simple, les 2 filles sont "normales" (dans le sens elle-même) la plupart du temps mais lorsqu'elles sont en contact, les esprits de 2 licornes prennent possession de leurs corps et du coup, ça fait des scènes un étranges comme les japonais savent faire^^"
Les licornes, enfin juste celle qui prend le corps de Yumimi, doit "coudre" des trous qui apparaissent et qui font se rejoindre la terre avec d'autres dimensions avec pour conséquences des bestioles bizarres débarquent.

La version Saturn (que j'ai aussi faite du coup, un test arrive plus tard), est effectivement un copier/coller. Sur le plan technique on peut râler que ça reste identique...
Le puzzle game en plus est toutefois rigolo et l’édition est vraiment chouette avec le mini art book.
Si on doit se prendre le jeu, autant opter pour la version Saturn mais ça reste un poil décevant oui.
Je n'ai pas Dyna Island mais j'aimerais bien le faire aussi !

Oui Yumiko Takahashi a fait la narration des trailers GG Micro, j'aurais pu le signaler dans le test... Je le ferai dans celui de la version 32 bits du coup merci ;)

Bonne nouvelle, le test de Urusei Yatsura arrive prochainement et c'est encore plus réussi d'un point de vu technique (et c'est un vrai jeu avec du fan service partout).
Et la note sera largement meilleurs^^

Yumimi Mix es un gros candidat pour la MD 2 Mini, Urusei Yatsura c'est peut-etre plus dur avec la licence mais ça serait cool !
myau, 06 juil 2022 - 11:29
Merci beaucoup pour m'avoir donné les détails de l'histoire. Je ne m'en souvenais plus. Je pense qu'Urusei Yatsura sera dans la MD Mini 2 du fait qu'une nouvelle série débarque au Japon et aussi car Sega a déjà négocié les droits de Magical Talulûto Kun et de Nadia. Je pense que la MD Mini 2 sera surtout destinée au public japonais et à vrai dire, tant mieux, Quand je vois les vidéos stupides de certaines personnes jamais contentes, je me dis à quoi bon sortir ce genre de machine en France du coup... Autant la laisser aux vrais passionnés de Sega et de la Mega Drive japonaise.

Infos sur le jeu