Test : Tournament of Legends (Wii)

High voltage software (The Conduit) continue de développer sur Wii pour le compte de Sega et nous propose un jeu de combat sorti de nulle part : Tournament of Legends. Les premiers visuels nous ont permis de découvrir un univers peu commun dans ce type de jeu, à savoir un contexte mythologique composé de personnages qui pourraient tous trouver un rôle dans la suite du " choc des titans ". Proposé à un tarif de 30 euros, voyons ce que nous réserve ce jeu rempli de bonnes et de mauvaises surprises !

Moitié prix, quart de contenu

Passé une intro sommaire composée d'artworks d'assez bonne qualité, on se retrouve devant le menu du jeu qui se révèle très maigre : Mode histoire, mode VS et mode entrainement, point barre, le strict minimum.
Après avoir visionné une vidéo de tutorial dans le mode entrainement, je décide de me lancer dans le mode histoire et de découvrir le roster : 8 personnages jouables (plus 2 cachés). Il faut remonter à 1992 et Street Fighter 2 pour une telle performance. C'est maigre, très maigre. Malgré tout, certains combattants comme Marcus, Bravehoof ou Akki ont le mérite d'être relativement originaux ou bien faits.
À la sélection du personnage, on peut choisir différents types d'armes ainsi que son enchantement (que l'on débloquera au fur et à mesure des victoires) et qui permettent de varier un peu les techniques de combat.

Un gameplay divinement simple

Pour commencer, rassurez-vous tout de suite : le contrôle par défaut à la wiimote peut intégralement être reconfiguré sur les touches, on a échappé au pire ! Pour résumer la complexité du gameplay de TOL, sachez qu'une seule touche suffira à chaque fois pour lancer aussi bien les attaques normales que les coups spéciaux. Une touche est donc assignée pour les coups à gauche, à droite, en hauteur et pour lancer son arme, un coup spécial ou un enchantement. L'intérêt des coups ciblés (haut, droite, gauche) réside dans le fait que le combattant peut perdre des morceaux d'armure qui sont symbolisés sur un petit schéma près de la barre de vie.
Un système simple mais efficace d'esquive et de parade est aussi présent. Nos combattants aiment la provocation ce qui leur permettra de gagner de l'énergie. Il y a 2 barres d'énergie : Une pour les enchantements (par exemple ralentir l'adversaire, lui pomper de la santé, augmenter la puissance de ses propres coups...) et une autre, divisée en 4 carrés, et qui permet de lancer des coups spéciaux (4 différents par combattants). Ces derniers sont trop simples a sortir (juste la pression d'une touche) mais certains sont assez originaux et amusants comme transpercer un ennemi avec un arbre, invoquer un lion ou des serpents, lancer une pluie de flèches... Certains requièrent tout de même quelques mouvements de wiimote mais ils sont reconnus de manière catastrophique. Un conseil, zappez les tout de suite. Enfin, Des combos très limités peuvent êtres effectués avec les attaques de bases. Cette simplicité du gameplay ne veut pas forcément dire mauvais si celui-ci est équilibré mais là encore, la difficulté ridicule du jeu n'incite aucunement le joueur à éviter le martelage des touches au profit d'un peu de technicité. On appréciera mieux le jeu en versus, c'est certain.

Une réalisation légendaire ?

La aussi, autant être clair tout de suite coté réalisation technique : Soulcalibur Dreamcast, sorti il y a plus de 10 ans, explose le jeu à tous les niveaux. Malgré tout, certains éléments techniques du jeu restent acceptables à commencer par la vue de ¾ assez déroutante mais finalement plutôt agréable et qui offre une bonne visibilité.
Chaque repaire est gardé par une créature géante qui peut attaquer les 2 combattants aléatoirement. Il faut alors les éviter en effectuant des mouvements précis de wiimote. C'est fun mais inutile, d'autant que les trailers du jeu nous avaient gavés de ces attaques certes impressionnantes mais qui n'interviennent que très rarement et qui n'apporte absolument rien au jeu.
La modélisation des combattants est sommaire mais acceptable avec un certain niveau de détail. Par contre ils bénéficient d'une assez bonne animation avec des mouvements fluides et bien retranscrits. Les arènes sont fades, sans réelle originalité ni personnalité même si quelques animations viennent égayer les décors.

Retour vers le passé

Parfois on se demande comment certains jeux peuvent arriver dans les rayons. Et ce n'est pas l'argument du prix qui excusera la pauvreté technique et de contenu que nous offre TOL. Pourtant tout n'était pas à jeter, et l'univers, quelques coups spéciaux et autres originalités (l'attaque des créatures mythologiques) ont été trop peu ou mal exploitées. Il reste un jeu de combat très (trop) accessible, qui pourra éventuellement satisfaire les fans de jeux arcade. Pour les autres, amateurs de combos et de technicité, passez votre chemin.

Verdict

4

Points forts

  • Univers sympa
  • Quelques originalités
  • Arcade et très accessible...

Points faibles

  • ...mais trop accessible
  • Techniquement pauvre
  • Gameplay basique
  • Trop facile
  • Contenu ridicule
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Wii 4.0 2

Commentaires

A la lecture du test je m'attendais à une note pire que 4 ;). Bon maintenant pour 30 euros aujourd'hui, donc à 15 euros dans un mois, cela restera peut être un petit jeu sympatoche histoire de compléter sa collection de jeux wii. Un jeu qui ne m'inspirait pas confiance et c'est dommage d'avoir vu juste.
On retrouve bien ce que j'en ai pensé a l'avoir teste a LA.
pas pour les pros mais pour les pros mais plus pour le public habituel de la Wii.
bko, 30 juil 2010 - 9:40
Le jeu n'est pas une daube cosmique. Au départ, j'ai même cru que ca allait être un jeu bien sympathique avec son accessibilité et plaisir immédiat, son originalité et les créatures. Mais le contenu est vraiment trop light, le gameplay accessible devient vite ennuyeux, le jeu est trop facile et pas technique du tout. Dommage car ca partait d'un bon sentiment :)
Un jeu typique pour le public que l'on trouve a 80% sur la Wii donc...le Casu!^^
Pas de prise de tete, soiree raclette du monde a la maison, on sort la wii du placard (rangée à cote de l'appareil a raclette :content2:) et zou tites parties entre tonton, tata, grand pere, (grand mere aide a faire la vaisselle avec maman)le cousin Jules et voilà . Z'on jamais touche un VF, et c'est facile d'acces et tout le monde s'eclate avec.:good:
Craby, 30 juil 2010 - 10:34
Curieux concept la baston casual... vu que même les jeux de baston "sérieux" comme Vf, Téquaine ou Sf peuvent aussi être joué de façon casual par Tonton et mémé, l'important étant d'avoir le même niveau que son adversaire. Mauvais calcul de la part de High voltage.
Rage, 30 juil 2010 - 11:35
Le hic c'est que le type d'acheteur de ce genre de production n'est vraiment pas le joueur casual.
Alors bien qu'ils aient réussis dans cet objectif ça doit faire un sacré bide niveau vente. Car n'est pas Super Smash Bros qui veut ...

Sinon excellent test, sans concession mais qui donne au moins clairement les réussites et les échecs de cette production!
Rage, 01 aoû 2010 - 2:19
Mieux vaut acheter le jeu pour le découvrir dans ce cas :euh:

Ça coûte encore moins cher qu'un voyage à LA!!