Test : Hiyake no Omoide & Himekuri: Girls in Motion Puzzle Vol. 1 (Saturn)

Des filles en bikini sur une plage paradisiaque, jouant et se prélassant sous un soleil torride, bienvenue à Zack Island !
Arf non pardon, je me plante de jeu, on n'est pas dans Dead Or Alive Xtreme Beach Volleyball, mais dans Hiyake no Omoide qui ne ressemble aucunement au jeu de Tecmo soit dit en passant.
Ici, on s'amuse avec des puzzles mettant en scène de charmantes demoiselles, d'ailleurs, cela ne vous rappelle rien ? Non ? Bon ok je ne vous en veux pas, mais sachez que ce titre est le prédécesseur de Body Special 264: Girls in Motion Puzzle Vol. 2 dont j'avais fait le test il y a fort fort longtemps.
Je garde d'ailleurs un bon souvenir (bien que très vague) du second, mais voyons si ce premier opus a de quoi nous faire passer lui aussi bon moment.

Ayumi, Mami, Kyoko, Miwako et Chiyoko sont sur un bate... sur une île

3 modes de jeux bien distincts permettant de varier les plaisirs sont au menu.

Movie Puzzle :

Les 5 filles sont déclinées en 4 puzzles chacune, et contrairement au puzzle classique, ici le modèle est une courte séquence filmée comme son nom l'indique, pas une simple image.
Ils sont tous constitués de 48 pièces (y compris dans les autres modes de jeux dont je vous parle juste après).

Comme je le disais, chaque fille a 4 puzzles allant du plus simple au (un peu) plus dur.
Le premier est basique, les coins apparaissent en premier, puis les bords etc...
Le second, les pièces sortent au hasard, mais toujours dans le bon sens comme le premier d'ailleurs.Le troisième par contre, en plus d'arriver aléatoirement, les pièces peuvent (et doivent) être pivotées.
Et le quatrième enfin, les pièces non mises en place tournent en permanence rendant le choix un peu plus compliqué.

Il y a un temps limite pour chaque tableau se raccourcissant en fonction de la difficulté, tout comme nos cœurs de vie, parce que oui, on peut faire un Game Over, mais il faut vraiment en vouloir tant il est facile de terminer chaque tableau.
Ce mode est rigolo mais plutôt court, genre 2 heures environ. Par contre, pour chaque puzzle fini, on remporte une vidéo bonus ! De surcroît elles sont de bonne qualité.

VS Puzzle :

On revient au classique puzzle fixe, mais cette fois avec un adversaire soit humain, soit la console.
Les combats contre le CPU proposent deux modes de difficulté, par contre même avec le moins dur, il faut vraiment s'accrocher pour le battre ! Une véritable horreur comme adversaire, c'est un peu dommage du coup, ça décourage un peu. Il faut dire aussi qu'on n'a pas le modèle fini sous les yeux, alors que le CPU lui, semble connaître par cœur les emplacements (bon c'est le cas d'une certaine manière).
Pourtant, il y a de quoi faire dans ce mode, avec plus de 250 images (qui sortent en mode random par contre) et ses items rigolos.
4 objets peuvent être sélectionnés en fonction du remplissage de notre jauge.
Escort : La demoiselle nous accompagnant indique l'emplacement de la pièce en notre possession.
Miroir : Inverse les commandes de notre opposant.
Bombe : Détruit une partie du puzzle (pratique lorsqu'on est sur le point de perdre).
Tornade : Se dirige en permanence sur notre adversaire lui faisant là¢cher sa pièce, une vraie plaie.
Ce mode avait un petit potentiel, mais un peu gâché de par sa difficulté un peu craquée (ou je suis juste super nul :p).

Himekuri :

L'idée originale du jeu, un jour, une image !
Ce titre prend en compte l'horloge interne de la console et propose donc un puzzle (fixe) différent par jour, soit 366 images au total !
Et pour lui, il y a carrément plus de 50 filles ! Bon par contre, je n'ai pas eu la motivation de tous les faire, faut pas abuser. Reste que le concept est sympa, et je me vois bien allumer la console de temps en temps juste pour mater la fille faire le puzzle du jour.
Pour le petit détail, le jeu n'est pas en boite plastique mais carton dans un fourreau avec le livret intégré à la boite, c'est joli mais un peu fragile.

On peut nourrir quelques regrets, ok, on n'en attendait pas forcément un hit, mais il avait des arguments très sympa (et je ne parle même pas des filles mais oui, on peut les inclure).
Un mode principal qui se boucle en deux heures sans souci et un multi marrant mais bien trop dur face à la console ne lui permettent pas de dépasser le rang de petit jeu sympa.
Si vous avez envie de changer d'air sans y passer des heures, ce petit soft peut faire le boulot, c'est vraiment relax, comme j'aime.
Et son puzzle quotidien est assez rigolo pour donner envie d'y rejouer brièvement de temps en temps.

Compréhension du japonais : inutile pour progresser et apprécier.

  • Compatible souris
  • Compatible cartouche de sauvegarde
  • 11 blocs pour la sauvegarde.

Verdict

6

Points forts

  • Le concept assez sympa
  • De belles vidéos pour mettre en valeur
  • de belles filles
  • Les 3 modes de jeux bien distincts
  • L'horloge interne mise à contribution

Points faibles

  • Mode principal trop simple et trop light...
  • ...Alors que le multi est trop dur !
  • On reste sur sa faim du coup

Commentaires

geemu, 17 sep 2019 - 11:36
Sympa le test. J'ai toujours détesté les puzzles,je les finissaient jamais o๠les ouvraient même pas étant gamin.
Mais là , je me sens bien motivé pour le faire celui là .:lol:
Rage, 17 sep 2019 - 10:20
Merci pour ce test découverte !!! Comme le disait justement Mega Force en son temps sur la Saturn Japonnaise dans un de ces titres sur certains jeux de la console qu'ils ont abordé avec ce titre : "La Fesse cachée de la Saturn":smileWink:
Il doit y avoir des jeux qui en montrent plus :D
Je vais me pencher sur des jeux plus grand public pour la suite, donc l'un de ceux que je classe dans mon top 5 des expériences les plus marquantes.:love:
Ah bah je ne le connaissais pas du tout celui là ... Une véritable découverte donc ;). Merci pour ce test qui donne le sourire en cette période bien troublée.