Test : Etrian Odyssey Nexus (Nintendo 3DS)

Etrian Odyssey Nexus, connu au Japon sous le titre Yggdrasil Labyrinth X, est la suite de Etrian Odyssey V. Il s'agit surtout du dernier épisode de la série à jamais sortir sur 3DS. En comptant les remakes des épisodes DS, il s'agit donc du huitième épisode sur 3DS, sans compter les spin-offs et les dérivés, comme Persona Q. Est-ce que ça ne fait pas un peu beaucoup ?

Le principe des Etrian Odyssey est inchangé depuis le premier épisode, bien que quelques volets apportent des variations mineures. On dirige une équipe de cinq aventuriers, qui parcourt en vue à la première personne une série de labyrinthes, tout en traçant la carte sur l'écran tactile de la console. Les combats se déroulent au tour par tour, et la victoire ou la défaite dépendent de l'exploitation (ou pas) des faiblesses des adversaires. Le choix de son équipe est primordial, chaque classe de personnage ayant des capacités particulières. Difficile par exemple de s'en sortir sans avoir au moins un healer et un perso capable d'envoyer des attaques élémentaires.

Nexus abandonne les duos Race/Classe d'EOV, et on se contente de choisir la classe de ses personnages. Le jeu en compte 19, dont une seule qui est inédite : le Hero qui peut créer un double de lui-même qui reproduit l'attaque du tour précédent. Les autres classes ont subi quelques ajustements, et par exemple le War Magus, qui est un peu OP dans les précédents épisodes, a été pas mal nerfé. Pour cette critique, je suis partie sur une équipe différente de celle que je m'étais confectionnée dans les précédents épisodes : Hero - NightSeeker - Landsknecht à l'avant, Arcanist - Sovereign à l'arrière. De quoi cogner fort, buffer mon équipe, et surtout débuffer l'adversaire et lui infliger des maladies et des paralysies. Pour moi qui étais habituée à des setups plus classiques, c'était une façon d'apporter de la variété.

Et heureusement que j'ai voulu un peu modifier mon expérience avec cette équipe inédite, parce que tout le reste est identique aux épisodes les plus basiques de la série. Nexus est une sorte de best of des autres épisodes, mais duquel on aurait supprimé tout ce qui n'était pas commun à toute la série : on retrouve les mêmes types de labyrinthes et de puzzles, les mêmes ennemis (y compris certains boss !), les mêmes objets, armes, et armures, les mêmes quêtes annexes... En revanche, ni cuisine, ni feux de camp à l'horizon. Seules nouveautés : une structure du monde en îlots, la présence de mini-labyrinthes un peu plus difficiles entre deux strates faisant avancer l'embryon d'intrigue, et la présence ponctuelles de personnages de soutien. C'est bien maigre, et surtout c'est insuffisant pour faire disparaître l'impression tenace d'avoir fait exactement la même chose dans les épisodes précédents. Le fait de débloquer certaines capacités après seulement un niveau donné, et l'attribution d'une sous-classe, qui arrive bien trop tard dans le jeu, ne sont que de la poudre aux yeux.

Techniquement le jeu est strictement identiques aux volets précédents. Je me demande même si certaines musiques ne sont pas reprises d'anciens épisodes. Elles sont toujours très bonnes, et restent en tête bien après l'extinction de la console, mais comme pour le reste du jeu, elles ne font que nous rappeler qu'il n'a pas du tout évolué depuis 5 épisodes - en tous cas, pas dans le bon sens.

Et au bout de 4 volets, j'en ai eu vite ras-le-bol de croiser les mêmes ennemis, de jouer à cache-cache avec les mêmes FOEs, et selon les mêmes schémas de puzzle, d'acheter les mêmes armes et d'utiliser les mêmes objets. Il est grand temps qu'Atlus arrête cette série, ou qu'ils la révolutionnent vraiment, car elle est plus qu'à bout de souffle. Ou alors, qu'ils sortent un Etrian Odyssey Maker et qu'on en finisse, parce qu'en l'état, le jeu ressemble plus à un truc généré aléatoirement qu'autre chose.

Si vous découvrez la série, vous pouvez acheter Etrian Odyssey Nexus les yeux fermés. Ses nombreux niveaux de difficulté et ses nombreuses classes permettent aux débutants d'expérimenter sans trop se prendre la tête. Mais si vous avez déjà joué à EOU2, ou à EOUV, passez votre chemin. Etrian Odyssey Nexus, c'est la même chose, et même pas en mieux. Et le temps est trop précieux pour passer 80h de plus à faire encore et toujours la même chose.

Verdict

5

Points forts

  • L'épisode le plus complet de la série
  • Les musiques sont toujours chouettes

Points faibles

  • Aucune nouveauté par rapport aux précédents épisodes
  • Quasiment pas de scénar
  • Le recyclage honteux de monstres

Commentaires

Rage, 18 fév 2019 - 4:51
Merci pour ce test !!! J'avoue ne pas du tout avoir eu le temps de me pencher dessus pour faire le point. Mais bon si c'est pas génial faut garder en tête que c'est un des derniers jeux à sortir sur ce support donc ça reste un bon investissement à faire !!!
n'ayant pas de 3DS je suis passé totalement à côté de cette série. Pas sûr non plus que le style me plaise ... Merci pour le test et cette découverte ;)
Si vous ne devez en essayer qu'un, choisissez Etrian Odyssey Untold 2 : The Fafnir Knight. Il a le meilleur scénario, et les meilleurs mécanismes de gameplay, tout en n'étant pas exagérément long (60h).
Rage, 20 fév 2019 - 12:39
C'est vrai qu'ils abusent un peu de la série Etrian Odyssey ... Malgré tout j'aurai bien aimé qu'ils localisent le Mystery Dongeon 2 mais bon je crois pas que ça arrivera un jour !!