Test : Virtua Tennis 2009 (Xbox 360, Windows, PS3)

Deux ans après le très bon Virtua Tennis 3, Sega nous propose un nouvel opus de la série intitulé Virtua Tennis 2009. C'est une fois de plus Sumo Digital qui s'y colle, avec de nombreuses versions sur les supports actuels. Pour rappel, Virtua Tennis 3 sur Playstation 3 avait été adapté par l'AM3 et ne possédait pas de mode online. Cette fonctionnalité, Virtua Tennis 2009 vient la rétablir. Le titre apporte également quelques évolutions à la série, qui nous allons malheureusement le voir, restent bien timides...

Virtua Tennis 4 ?

Cela fait maintenant quelques années que Sega s'associe à Sumo Digital pour assurer les conversions de certains de ses titres arcade les plus prestigieux : d'abord Outrun 2, et ensuite Virtua Tennis 3. En parallèle à cela, le studio a également développé Sega Superstars Tennis, un titre original qui réutilisait en grande partie le travail effectué autour de Virtua Tennis 3.

Ce Virtua Tennis 2009 est donc une version mise à jour du précédent opus, Sumo Digital n'étant pas l'AM3 et n'ayant donc pas développé un véritable quatrième épisode. Par conséquent il est évident que le gouffre avec l'épisode précédent ne se fera pas, et qu'il faut voir Virtua Tennis 2009 comme une sorte de spin-off comme pouvait l'être l'épisode World Tour sorti sur PSP.

Minimisation de la prise de risque

Virtua Tennis 2009 reprend dans les grandes lignes ce que Virtua Tennis 3 nous avait proposé, en y apportant de petites évolutions à divers niveaux. Tout d'abord on pourra constater une très légère évolution du gameplay : désormais les plongeons ont été remplacés par une animation différente. Lorsqu'un joueur sera trop loin de la balle, il se jettera en avant pour la taper et finira par se rattraper en mettant un genou à terre. L'animation n'est pas particulièrement réussie et on pourra la trouver au final assez peu naturelle. De plus elle n'est pas plus rapide, mais simplement différente.

Toujours du côté du gameplay, on notera également la présence d'accélérations du personnage après un coup qu'il aura mal exécuté. Par exemple vous attrapez mal la balle et l'adversaire la renvoie très vite : vous avez un gain de vitesse l'espace d'une seconde qui permet de traverser le terrain plus rapidement. Le résultat à l'écran donne un peu l'impression de voir le joueur courir en accéléré. Bref les modifications au niveau du gameplay n'améliorent pas l'expérience, mais elles ne la dégradent pas non plus.

Toujours au niveau des évolutions, on observe que le roster s'est agrandi pour accueillir des joueurs plus récents, comme Djokovic, ainsi que des joueurs plus anciens comme Becker et Edberg. Les minis jeux répondent toujours présents et sont au nombre de douze. On remarquera aussi que le public réagit lors des matchs selon les situations. Enfin pas mal de choses ont changé au niveau du mode World Tour.

Lentement mais surement

Le mode World Tour a été remanié afin de proposer davantage de contenu et une partie nettement plus longue. La première grosse nouveauté est que les développeurs ont utilisé le créateur de personnages pour créer de toutes pièces des joueurs fictifs. Le système de création a d'ailleurs évolué, et désormais on crée son personnage à partir d'un modèle de base. Seulement il s'avère qu'au final peu importe ce que l'on fasse, le personnage créé a une sorte de modèle de fond dont on ne se débarrassera pas. Du coup, tous les joueurs se ressemblent. Il s'agit peut être d'un choix volontaire des développeurs pour leur donner un style, on aimera ou on n'aimera pas !

Le mode World Tour démarre cette fois par un classement amateur qu'il faudra gravir intégralement avant de passer professionnel. Cela représente 100 joueurs, qu'il faudra donc dépasser lors des tournois. C'est Tim Henmann en personne qui nous entraîne dans ce mode. On pourra toujours se reposer chez soi, s'entraîner à l'école de tennis ou bien faire des mini-jeux. Il faudra désormais acheter les objets (raquettes, tenues). On notera la présence de déguisements, qui sont d'ailleurs très chers.

La gestion des caractéristiques a changé. On abandonne les multiples jauges de Virtua Tennis 3 au profit de trois domaines : jeu de fond de court, jeu de jambes et technique, service et volée. Ces domaines évolueront au fil des entraînements et mini-jeux de manière plus rapide qu'auparavant, et permettront de débloquer des styles de jeux. On pourra choisir un style parmi ceux déverrouillés. Par exemple Service Puissant ou Revers puissant. D'une manière générale la progression semble mieux gérée et plus agréable qu'avant, même si on a perdu en niveau de détail pour les caractéristiques.

Le principal problème de ce nouveau World Tour est sa lenteur : il faut des heures et des heures pour avancer. Chaque tournoi ne permet que de progresser de deux ou trois places dans le classement, et après être passé professionnel il faudra cette fois monter de 150 places, soit 250 depuis le début ! Autant dire que pas mal de joueurs seront saoulés...

Petite note pour le World Tour : appuyer sur Select permet de changer de vue, car étrangement la vue commence systématiquement dans le dos du personnage dans ce mode.

Introducing Virtua Tennis online (for PS3)

Pour la première fois sur Playstation 3 un Virtua Tennis est jouable en ligne. Sumo Digital a surement réutilisé le travail effectué autour de Sega Superstars Tennis afin de se faciliter la tâche. On peut effectuer des matchs normaux (en choisissant le nombre de jeux et de sets), des tournois ou bien encore faire des mini-jeux en ligne. Des classements sont accessibles, ainsi que des médailles que l'on débloque en jouant en faisant certaines actions (un certain nombre de services max, de volées etc...).

Du côté des mini-jeux, ils sont au nombre de douze et sont très réussis. Certains viennent de Virtua Tennis 3 (comme le Curling, le Bowling où il faut servir dans des quilles ou le jeu où l'on doit faire tomber les tonneaux) d'autres sont des versions remaniées (le jeu où il faut empêcher les alligators de manger la viande, qui était d'ailleurs très difficile avant et qui est maintenant nettement plus sympa), certains viennent de SST mais ont changé d'aspect (un jeu où l'on doit ramasser de la nourriture est le même que celui de Sonic avec les anneaux dans SST, idem du jeu où il faut détruire les blocs qui n'est autre que le mini jeu Puyo Pop Fever). Enfin de nouveaux jeux complètent tout cela, notamment le Billard qui est réellement très réussi et agréable à jouer.

Le jeu des sept différences

Pour ce qui est de la réalisation et du contenu général, on notera une interface très soignée, des voix et textes entièrement en français. Côté graphismes dans le jeu, il est difficile de voir une quelconque différence avec Virtua Tennis 3. Les personnages sont assez bien modélisés, mais on sent que l'ensemble à vieilli, notamment par l'aspect ultra statique des vêtements par exemple. Il n'y a pas de gros défaut apparent dans le décor ni dans les tribunes. L'ensemble est donc convenable.

Pour les musiques de nouveaux morceaux viennent se greffer aux anciens qui ont été récupérés en intégralité de Virtua Tennis 3, ce qui finit de donner l'impression de ne jouer qu'à une faible évolution de ce dernier.

Au final, ce Virtua Tennis 2009 est un bon titre, tout aussi bon que Virtua Tennis 3. Seulement ce dernier est sorti il y a deux ans. Sega est opportuniste, et profite de la période de Roland Garros pour sortir ce titre, dont la principale évolution est au final de proposer de l'online sur PS3. La version Wii est probablement la version principale de cette cuvée Virtua Tennis 2009. Avec des modifications de gameplay pas particulièrement pertinentes, un mode solo mieux géré mais qui traîne en longueur et un roster élargi, il n'est pas forcément évident de trancher. Par conséquent, Virtua Tennis 2009 sur PS3 ne présentera réellement de l'intérêt que si vous n'avez pas déjà Virtua Tennis 3 ou que vous voulez à tout prix jouer en ligne.

Verdict

7

Points forts

  • Roster important
  • Mode online
  • Mini-jeux réussis
  • World Tour mieux géré...

Points faibles

  • ...mais franchement lent
  • Gameplay pas vraiment meilleur qu'avant
  • Trop proche de VT3
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Windows 4.5 2
Xbox 360 7.3 4

Archives commentaires

yohko kurama, 07 juin 2009 - 11:21
Rah je te voyais le défoncer quand tu étais connecté je disais rien lol. Allez je vais lire ce test moi. ;)
Ca sent vraiment le réchauffé tout ça! Quelques améliorations et un mode online, c'est a peu près tout!
Par contre, le premier virtua tennis pour la WII!
Pour les collectionneurs ou les joueurs online. Pourvu qu'ils ne sortent pas un virtua tennis 2010, 2011, 2012!
yohko kurama, 08 juin 2009 - 1:40
Mercii pour ce test Cireza. Comme on le présumait déjà un peu beaucoup le réchauffé est évident. Mais ça reste un bon jeu et c'est le principal. ;)
Rage, 09 juin 2009 - 12:28
Excellent test Cireza! Remarques pertinentes en plus. Par contre ce jeu bien qu'un remaniement du 3 il reste une référence absolue en la matière. Ceux qui n'ont pas le 3 ne doivent pas hésiter!
Vivement un nouveau jeu du genre made in AM3...