Revue de Presse : Astro City Mini Perfect Catalogue

Vous avez déjà votre Astro City Mini (ou avez l'intention de l’acquérir), et vous aimeriez bien un beau bouquin pour aller avec ?

J'ai peut-être ce qu'il vous faut (en japonais), je dis peut-être car votre satisfaction sera en fonction de vos attentes. Explication.

L’éditeur Japonais G-MOOK donne régulièrement l'occasion aux fans de jeux vidéo de se plonger dans des ouvrages riches en photos et en informations concernant leurs machines de prédilection.
Le fan SEGA a d'ailleurs déjà pu se faire plaisir avec 3 ouvrages se concentrant respectivement sur les 8, 16 et 32 bits.
Certes, ils n’étaient pas forcément parfaits, mais avec suffisamment de qualités pour mériter une place dans vos étagères.

Le quatrième livre à destination des passionnés que nous sommes s'intitule Astro City Mini Perfect Catalogue, nom qui ne laisse aucun doute sur le contenu donc.
Première chose qui interpelle le lecteur habitué de l’éditeur, l’épaisseur du bouquin.
Pour les 3 précédents on avait presque 200 pages alors qu'ici seulement 80.
Bon ok, il se concentre sur l'Astro City Mini, pas vraiment de quoi s’étonner, il n'y a pas autant de matière que sur la Mega Drive on est d'accord.

Le prix est donc moindre mais reste proportionnellement un poil cher du coup avec ses 1320 yens (contre environ 2600 pour les gros), ok, je chipote un peu je vous l'accorde.
Hormis cela, l'ensemble est de bonne qualité et bien entendu, intégralement en couleur avec une couverture souple, comme les autres donc.
Malgré sa petite pagination, il fonctionne sur le même principe que les autres avec 3 chapitres.


Chapitre 1 : Astro City Mini Hardware Catalogue (9 pages)

Ce premier chapitre se concentre sur la machine et sa variante rose ainsi que ses accessoires avec pleins de photos sous différents angles, sans oublier la fiche technique et aussi les descriptions des menus/réglages tel que pourrait le faire un manuel d'utilisation.

Une seule page pour parler des boards d'origine émulées par la mini borne, avec un tableau les listant accompagné des chiffres clés pour chacun d'entre eux.
Sur cette petite page, il ne reste la place que pour une seule photo, le prospectus du System 24.
On reste sur notre faim, c’était l'occasion de nous montrer un peu plus les machines de l’époque...


● Chapitre 2 : Astro City Mini Software Catalogue (57 pages)

Chaque jeu est ici présenté. Vingt d'entre eux ont droit à une double page, les dix-sept autres n’en ont qu’une.
Ils ont tous au minimum une présentation de l'histoire et du système de contrôle ainsi que des screens.
Et sauf quelques rares exceptions, ils ont chacun leur carte d'instruction de la version d'origine et c'est d'ailleurs un coup de gueule !

Pourquoi n'avoir ça qu'en format aussi ridicule ??! Au final, c'est bien souvent trop petit pour pouvoir réellement en profiter et c'est clairement le genre de chose qui aurait mérité une page entière ! Les fans n'auraient pas rechigné à devoir dépenser un peu plus...
Peut-être n'est-ce qu'un détail pour certains mais de mon point de vue, c'est clairement ce type de contenu qui décuple l’intérêt de ce genre d'ouvrage.

Dans le cas des jeux bénéficiant d'une seconde page, elle est mise à profit pour faire une présentation de chaque niveau ou personnage, c'est selon, et parfois cela prend un peu la forme d'un mini (vraiment mini) guide de jeu.

● Chapitre 3 : Arcade Game Catalogue Collection (6 pages)

Alors lui c'est le comble de la frustration, il dit vouloir nous faire profiter de l'ambiance de l’époque avec les posters des jeux sauf que, comme pour le chapitre 2 et ses cartes d'instructions, c'est d'une taille minuscule ne permettant absolument pas d'en profiter !
Dans la plupart des cas on ne peut quasiment presque rien distinguer, donc bon, difficile d'y trouver de l’intérêt.

Bref, une belle occasion gâchée de rendre l'ouvrage presque indispensable pour le collectionneur.


Alors pour finir, quoi en penser ?
Pour le prix il est loin d’être mauvais c'est vrai, mais il reste loin d’être totalement satisfaisant, et toutes les occasions qu'il avait de se rendre indispensable aux yeux des fans sont gâchées pour notre plus grande frustration.
En tant que livret d'instruction de luxe se focalisant sur l'Astro City Mini, alors oui, il est pas mal, il faut juste ne pas en attendre plus.


Version uniquement en japonais :

Astro City Mini Perfect Catalogue
Hiroyuki Maeda
Format B5 (25.9 x 18.4 x 2.4 cm)
Couverture souple
Intégralement en couleur
Publié le 28 janvier 2021
Éditions G-MOOK - 80 pages : 1320 yens TTC

 

Commentaires

myau, 08 juil 2021 - 9:57
J'ai acheté ce livre et je suis d'accord avec toi. S'il reste un bon produit, il méritait plus de pages notamment pour pouvoir profiter des flyers et des instruction cards. De plus, dans la dernière partie "flyer", il manque quelques flyers comme celui d'Ichidant-R que l'on peut voir ici : http://archives.sega.jp/segaages/ichidant-r/
Mouais, autant les premiers étaient sympa à avoir, mais celui-là n'était vraiment pas nécessaire, c'est juste du cash grab. Dommage.