Test : Virtua Fighter 4 Evolution (Playstation 2)

En 2003, l'AM2 propose la 2e itération du tournoi des Virtua Fighter sur PS2. Sega se propose ainsi de rectifier quelque peu le tir sur le plan technique après un VF4 imparfait et décide aussi de rendre l'expérience de jeu encore plus fabuleuse, en dotant l'une de ses plus célèbres franchises d'un contenu complet et renversant. En cette année 2007, où la série légendaire créée par Yu Suzuki va chambouler la nouvelle génération de consoles, il est bon de rappeler ici le niveau d'excellence des Virtua Fighter.

Une série de légende

L'oeuvre de Maître Suzuki paru en décembre 1993, avait une ambition démesurée aux prémices de sa création. Au bon temps des Street Fighter et autres titres Neo Geo, Sega tentait de démocratiser la 3D dans le jeu de baston. En utilisant les premières technologies en la matière (le Model 1), ils y arrivèrent même si on était alors encore bien loin du photoréalisme! Autre énorme ambition : nous proposer une simulation de combat d'arts martiaux qui engloberaient un maximum de styles de combat différents. Suzuki avait d'ailleurs effectué quelques voyages en Chine afin de parfaire ses connaissances en la matière. (ça lui servira quelques années plus tard pour ce que l'on pourrait appeler : le jeu de ses rêves). Le souci du détail, des protagonistes aux styles martiaux très marqués, une réalisation jamais vue ; il faut peu de temps au 1 er VF pour se faire remarquer et même devenir vite culte dans les salles d'arcade japonaises : son nouveau berceau pour de longues années non démenties.

VF4 : 10 ans de savoir-faire sous les yeux

Les années 2000 : Sega signe avec VF4 sur Naomi 2 le jeu que beaucoup attendaient depuis les débuts de la série. Un jeu d'une maestria totale aussi bien sur le plan ludique que technique, et qui laissera la concurrence sur les fesses. Alors que les fans attendent déjà impatiemment le jeu sur DC, l'AM2 change finalement de fusil d'épaule, en même temps que de stratégie. Le jeu symbole de Sega atterrit finalement sur PS2 avec un manque de maîtrise certain du hardware. (l'envie de mal faire??) Enfin remis de ses déboires post DC, et prêt à reconquérir le coeur des joueurs, Sega s'atèle à la version évoluée de VF4 et qui reste encore aujourd'hui un jeu majeur.

Une technique qui réchauffe

VF4 et son aliasing disgracieux, la Naomi 2 en rougit encore. 2 ans après, l'AM2 "comprend" un peu mieux la PS2 et signe un jeu sans défaut majeur. L'aliasing devient discret et permet de profiter enfin des décors en haute def' sans sourciller. De même pour les personnages dont on admire les détails vestimentaires bluffants, et ces animations inégalées qui donnent ce cachet si réaliste aux joutes.
Des menus problèmes de modélisations subsistent pour quelques persos, comme Lion (pas très beau) ou Akira (mal articulé) ; mais pour le reste on a face à nous un jeu magnifique. Preuve de son excellence : le jeu n'a pas vraiment vieilli aujourd'hui et fait carrément partie du top de l'époque sur cette console. (pour le coup de vieux, il faudra attendre VF5)

Le jeu de baston le plus complet

Vous connaissez les MMORPGs no life, je vous présente le jeu de baston dont on ne voit jamais la fin. VF4 Evolution est le must absolu en terme de contenus pour un jeu du genre. En fait, tout procède d'un constat : chaque perso demande du temps avant d'être parfaitement maîtrisé. Pour se faire, le jeu propose 2 modes de jeu finalement indissociables. Le mode Training avec plus d'une centaine d'étapes vous apprend les bases du combat en général puis celles de son poulain en particulier. On ne défend pas correctement , on n'esquive pas pour effectuer les meilleurs contres, on n'ffectue pas les combos et lancers les plus destructeurs sans y passer. (ce mode avait fait ces preuves dans VF4)

Une fois suffisamment assimilés, il faudra les mettre en pratique dans le mode Quest, où différents tournois et challenges arcade vous attendent afin d'obtenir les plus belles ceintures, seule preuve réelle de votre niveau. Il faut dire qu'en faisant appel à l'IA de joueurs arcade japonais lors de ses combats, l'AM2 nous oppose à des styles sans cesse différents. De quoi faire front devant toutes les situations. Et si pour faire le tour du jeu, je vous disais qu'il faut procéder ainsi avec la quinzaine de persos que proposent le jeu, vous comprendrez le paquet d'heures que cela demande. Et encore ce sera insuffisant pour battre (en vrai) un champion japonais. Heureusement que l'on ne vit pas à tokyo, serait-on tenté de dire.

Les petites gâteries pour les fans

Tout cela est déjà bien suffisant pour rendre VF4 obsolète, pourtant AM2 ne s'arrête pas là et offre en sus 2 nouveaux persos dans cet opus : Brad le pro de la boxe thai s'avère vif mais au final assez classique. Goh a par contre une vraie science du lancé qui le rend à mon sens plus intéressant. Question design, disons que ces 2 petits nouveaux ont encore du chemin à parcourir pour atteindre le panthéon des icônes et c'est loin d'être gagné !! Rayon gâteries, AM2 offre aussi une tonne de bonus tels de jolis fonds d'écrans, des clins d'oeil aux 1ers VF, des moyens de customisation pour ces persos (parfois ridicules) et surtout des videos des exploits des meilleurs joueurs de VF qui laissent pantois.
Enfin, on peut noter que certaines routines de gameplay ont été modifiées dans cet opus ce qui peut déstabiliser les habitués de la série depuis le début. Ce n'est en soi pas un défaut pour le jeu, il faut retourner à l'entraînement voilà tout et c'est dans un souci de meilleur équilibre entre les combattants (la conséquence de l'arrivée des 2 nouveaux!!).

VF4 Evo est ce qu'aurait dû être VF4 dès le départ : toujours aussi technique, il passe ici l'examen console avec sa réalisation de haute volée et son contenu définitivement riche. Il s'impose comme l'un des meilleurs jeux de baston de cette génération, si ce n'est le meilleur dans le genre pied/poing. Sega chérit sa licence depuis de longues années et atteignait ici un niveau de perfection rarement vu. Un aboutissement qui ne pourra sans doute être dépassé que par le 5e opus qui suscite à juste titre de gros espoirs. Mais y'a-t-il des chances d'être déçu??

Verdict

9

Points forts

  • -Fini le scintillement
  • -Le mode Quest
  • -Les bonus
  • -Toujours aussi technique

Points faibles

  • -Les nouveaux
  • -Pas de online
  • -VF5 arrive!!
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Playstation 2 8.2 5

Archives commentaires