Test : SunsetRiders (Mega Drive)


SunsetRiders
Quand on était gosse, on avait tous un rêve, bah moi c'était cow-boy ! Et Sunset Riders m'a en partie premis de l'acomplir!

The Story of...

Les fins fonds de l'Ouest sauvage ne grouillent pas seulement de serpents, de salamandres et de chiens de prairie, on y trouve également d'abominables vermines comme le grossier bandito Paco Loco, le banquier en faillite Simon Greedwell, et le pimpant diablo Richard Rose. Chacun a sa tête mise à bon prix, et la paix ne reviendra pas dans les vallées tant que les vaillants chasseurs n'auront pas trouvé la piste des malfrats. Billy, considéré comme le plus rapide tireur de l'Ouest, et Cormano, l'extraordinaire tireur d'élite, sont prêts pour le départ. Leur récompense en cas de succès est du froid et dur argent. Leur récompense en cas d'échec est une pierre tombale, froide et dure également.

Il est beau mon légionnaire !

Bienvenue au far-west façon onami ! Ici les couleurs sont chatoyantes et les pistoléros accueillants! En effet, vous allez vous promener à travers moults paysages qui ont une fâcheuse tendance à tirer sur la roche et la caillasse. Mais bon la parade a été trouvée pour ne pas se retrouver avec un tableau en 4 couleurs grâce à l'utilisation de couleurs vives. Ainsi, les diverses maisons, caisses et autres éléments nous émoustillent la rétine de façon fort agréable. Il est par contre regrettable de n'avoir aucune déclinaison de couleur pour les divers cow-boys, on a toujours la désagréable impression de dessouder des clones. Ainsi, vous allez vous retrouver à éradiquer toute une famille de voyous qui vous attaquent au couteau. Car il faut bien le dire, même si la représentation des ennemis aurait gagné à être plus riche, on se retrouve bien loin de la version arcade. étant donné que la version MD est amputée de quelques passages (un pont dans le premier niveau) et de certains ennemis (la fille à la dynamite pour ne citer qu'elle). On espère malgré tout retrouver nos 4 héros, et bien même pas, seulement deux sont présents, quel dommage! Même si leur caractéristique sont identiques, il est toujours plus agréable d'avoir le choix. Là on peut penser "La version MD ? ils peuvent jouer juste à deux ? Ok bah deux persos."

Mais on ne va pas tout noircir non plus a part peut être du côté de l'animation, comment dire tout en restant poli ? Notre héros nous donne toujours l'impression de marcher avec un balai en son point q. On va dire que c'est un détail, mais c'est une addition de tout un tas de petits défauts qui entache le plaisir final.

Le côté fun de la mort n'est pas oublié. Ainsi vous avez quelques animations sympathiques en fonction de votre mort : écrasé, brûlé... On retrouve bien la pâte Konami à ce niveau là. Mais restons sérieux, il y a un point qui ne va pas vous décevoir c'est bien les musiques, elles sont franchement fantastiques. L'ambiance est très bien retranscrite et pour goûter au Far West sans bouger de chez vous, rendez vous dans la section "musique" pour trouver l'album de Sunset Riders fait maison. 1 jeu, 2 façons de jouer ! Sunset Riders est un jeu à deux niveaux de lecture. La première, c.a.d je laisse le doigt sur le bouton "B" et j'arrose tout l'écran en marchant, va être adoptée par la majorité. Les ennemis tombent comme des mouches, le chronomètre égraine ses secondes. Comment ça c'est pas un concours ? Y' a pas de chrono' ? Zut je l'ai terminé en même pas 25 minutes là... Si vous optez pour la méthode du "tout droit" vous allez passer à côté du grand plaisir de ce jeu, jouer au cow-boys !!

En effet, le gameplay propose un challenge intéressant : le bouton "A" permet de tirer dans toutes les directions mais votre personnage est à l'arrêt. Tandis que le bouton "B" vous permet de tirer en marchant. Ainsi vous pourrez tirer dans des directions impossibles si vous restiez toujours apuyer sur "B", et ça change tout ! En effet c'est un réel plaisir de tirer uniquement quand un adversaire se présente, on peut voir le blanc de ses yeux, la peur l'envahir, puis son corps chargé de plomb vient violemment percuter le sol, à moins que ce ne soit le vôtre, car vous n'avez pas eu le réflexe de vous baisser... Les balles fusent, dès le premier niveau on est pris en traître par des tireurs embusqués aux fenêtre et leurs potes vous tirent dessus depuis le coin d'une barraque, du fun quoi !!

Pour revenir au gameplay, on pourra remarquer la possibilité de monter sur les toits ou les balustrades. A noter que pendant ce laps de temps (l'action de faire une roulade pour monter) vous serez invincible. Il en est de même pour les glissades (diagonale bas + saut). Vous allez vous tirer de mauvais pas que l'on pensait encore impossible a éviter il y a quelques secondes. Sunset Riders est un jeu de réflexes, sur 4 niveaux oui mais richement remplis. Les niveaux Vous serez ainsi exposé durant votre périple à éradiquer la menace terroriste d'un monde qui nous semble très "Far Far Away". Les développeurs ont réussi le tour de force de proposer des situations fort différentes en fonction des niveaux. Vous allez commencer dans la ville avec ses belles maisons vertes. Vous trouverez ici des adversaires qui balancent de la dynamite par la fenêtre, des p*tes qui vous donnent un bonus si vous rentrez dans un saloon et tout un tas de mecs qui pensent juste à vous faire la peau. Pour le second niveau, la donne est différente. Vous allez remonter une locomotive afin de trouver le Paco Loco qui a détourné la paie de la ville ainsi que la cargaison de papier toilette annuel (véridique c'est dans la notice). Ici, vous devrez vous cacher derrière les caisses, faire moults glissade sur le toit des trains pour éviter les balles (petit tips, les tireurs aux fenêtre shootent uniquement en diagonale) et surtout éviter les poteaux. On ne peut pas faire un jeu de cow boy sans indiens, c'est pour ça que le troisième niveau vous ammène directement dans une réserve pleine... de rochers et d'indiens ! Là ce n'est pas compliqué, il y a les bleus qui foncent sur vous avec une hache et les rouges qui vous tirent dessus avec des flèches enflammées. On n'oublie pas les rochers qui roulent sur tout et n'importe quoi. On arrive ensuite au dernier niveau. Vous avez jouez environ 20 minutes jusqu'à maintenant, le gros challenge peut commencer ! Le dernier niveau est une petite horreur si on fonce tête baissée ! Il pleut littéralement des adversaires ! Les fenêtres, les coins, les arbres, ils sortent de partout et ils tirent sans réfléchir (comme vous en faite).

Les bonus ouéééé

Quand on fait un jeu de fou, de cow-boy, on ne part pas faire une guerre avec un baluchon, il faut de l'utile, et de l'agréable, enfin surtout pour le joueur là ^^. Vous trouverez principalement deux types de bonus :
- Le double gun : vous tirez avec deux guns au lieu d'un. C'est très pratique surtout avec Billy, il tire en diagonalv avec l'autre.
- Le tir rapide : il permet de tirer plus de balles. Votre pétard 6 coups se transforme en mitrailleuse lourde et rien ne peut lui résister !
- L'étoile de shérif : permet d'accéder au niveau bonus à la fin du niveau.
- Grosse pièce : elle donne 2000$ en plus sur le score.

Mais bon être plus dangereux qu'une cargaison de commandos tue l'intérêt nan ? Et bien pour maintenir une certaine pression, Konami a eu la bonne idée de faire perdre tous les acquis à la moindre mort. Et là tout de suite, ça calme et on tente de rester en vie le plus longtemps possible et pourquoi pas arriver jusqu'au boss pour lui en mettre quelques bastos bien senties! Mais la vie est dure, surtout en mode hard...

Bah oui, au lieu de réguler le nombre d'ennemis, la difficulté joue sur la vitesse des balles. En mode Easy elles vont à 2 à l'heure tandis que le mode Hard vous expédie à la morgue en deux temps trois mouvements. La plaisir de jouer est bien présent et il faut une maîtrise parfaite du personnage si vous voulez en tirer le plus de plaisir. Il faut obligatoirement jouer avec un joypad, au clavier c'est une vraie misère. La preuve : pour faire les screenshots j'y ai passé une plombe =_=.

Le mode deux joueurs

Un mode versus est disponible. Vous allez vous fighter sur 2 "maps". Le premier qui n'a plus de vie perd et l'autre gagne (etonnant non?). C'est rigolo cinq minutes mais il faut que les deux joueurs aient un bon niveau pour que le fun soit au rendez vous sinon ça risque de tourner en massacre. L'autre possibilité est de faire le jeu en coopération. Vous êtes deux à foutre le dawa sur l'écran, on voit encore moins les balles arriver, on se pouille pour savoir qui aura le bonus, en bref que du fun ! Le mode deux joueurs apporte un plus non négligeable et son absence aurait été impardonnable, donc ne vous faites pas prier et pensez à l'essayer.

Sunset Riders propose un challenge très intéressant pour celui qui saura passer outre une maniabilité un peu raide et une animation un peu "tiep". La durée de vie n'est pas vraiment au rendez vous mais le plaisir de jeu est intense durant cette petite demi heure. On refait ce jeu de nombreuses fois et il faut vraiment maitriser le perso pour donner tout ce que t'as. Un très bon jeu qui loupe de peu la mention Hit.

Verdict

9

Points forts

  • Ambiance far-west réussie.

Points faibles

  • Une aventure trop courte.
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Mega Drive 7.5 15

Commentaires