Test : Strider (Mega Drive)


Strider
Strider
Plateforme
Qui ne connaît pas Strider, ce pur jeu d'arcade de Capcom ??? Pour ceux qui viennent d'une autre planète, ou pour tout ceux qui découvrent les jeux vidéo avec la Wii, petite rétrospective d'un titre qui a marqué la majorité des machines de l'époque, de la MegaDrive, la Nec, l'Amiga ou la Master System. Il existe même une version Playstation.

Meio Technology:

Tout commence avec un manga sorti en 1988, dont le personnage principal est repris par Capcom pour en faire un jeu.

N'ayant bien sûr aucun rapport avec le titre de Timbaland (Ayo technologie, merci le jeu de mot pourri...lol), vous incarnez donc le Cyber Ninja Hiryu contre l'infâme sorcier Meio. Ce dernier ne sera pas sans vous rappeler le design de l'empereur de Star Wars (en tout cas, moi j'ai toujours cru qu'ils s'étaient inspirés de ce personnage).

Armé de son sabre laser (tiens une autre référence à Star Wars), Hiryu va parcourir 5 niveaux distincts. Entre la base russe, les plaines neigeuses, le vaisseau de guerre, la jungle et la base stellaire, vous aurez du dépaysement.

Mais ce qui fait la force de Strider se n'est pas tant l'univers proposé mais son action soutenue et des tonnes d'idées de gameplay qui pour l'époque imposaient le respect.

Seuls deux boutons vous seront utiles. Une pression sur le A et votre personnage bondit en faisant des pirouettes, ou fera une glissade si vous avez la croix sur le bas. Une pression sur le B et Hiryu découpe tout ce qui passe. Votre héros peut s'agripper aux plates-formes pour y monter, escalader des parois, se suspendre sur des poutres, bref un véritable Prince of Persia avant l'heure.

Votre personnage se manie au doigt et à l'oeil. C'est un véritable plaisir de le voir virevolter dans tous les sens, s'accrocher à tout ce qui bouge, trancher de l'ennemi sans vergogne. Certains niveaux vous demanderont même de jouer avec l'apesanteur, en vous forçant à jouer la tête en bas, d'où un chamboulement des points de repère et des axes de direction.

Chaque niveau se termine par un boss, souvent énorme (surtout pour l'époque), et vous rencontrerez aussi beaucoup de mini-boss. Comme à l'accoutumée dans les jeux arcade made in Capcom, le dernier niveau est également un prétexte à vous faire affronter tous les boss à la suite, avant de vous battre avec le super méchant de la partie. Mon boss préféré étant sans doute celui du 3ème niveau pour lequel on doit voler tout autour dans une salle sans apesanteur.

Heureusement vous serez épaulé dans l'aventure par certains alliés. Des options sont disséminées dans le jeu vous permettant soit de récupérer de l'énergie vitale (3 carrés au départ pouvant aller jusque 5), soit d'acquérir une super épée (elle a une portée beaucoup plus grande), ou bien de délivrer un camarade robotique qui viendra vous aider pendant un certain laps de temps. Dans le lot on peut avoir un aigle, une sorte de robot panthère, et un petit robot. Ces "aides" ne restent pas figées et vont attaquer d'instinct les ennemis.

Bamamut gogo:

Je ne sais pas pour tout ceux qui ont pu jouer à Strider, mais personnellement je me suis toujours demandé ce que pouvait bien dire les amazones du niveau 4, pour moi ça ressemblait à bamamut gogo. Ca ne veut rien dire et je serais curieux de savoir exactement ce qu'elles disent (âmes charitables si vous m'entendez...). Bref, si Strider offre un gameplay assez complet et terriblement original pour l'époque, il n'est pas exempt de défaut malheureusement. Le pire est peut être son animation. Les personnages ont tendances à "glisser" sur le sol, et les mouvement manquent cruellement de décomposition. Quelques bugs apparaissent également comme des disparitions de parties de sprites (notamment sur les boss énormes). Rien de dramatique mais il fallait le signaler.

Enfin le jeu est très très court. Pour quelqu'un connaissant parfaitement le jeu, moins de 20 mn suffisent à en voir la fin. Certes c'est un jeu d'arcade, et donc pour les néophytes il faudra certainement de la patience pour venir à bout de certains passages, mais on aurait pas été contre quelques niveaux supplémentaires.

Pour le reste, Strider s'en sort plutôt bien. Graphiquement le jeu MegaDrive fait honneur à la borne d'arcade. Certes moins abouti visuellement, il reste très proche de l'original. Certains niveaux sont plus recherchés que d'autres, comme la jungle luxuriante ou les plaines de Sibérie. Les ennemis sont plutôt diversifiés.

Le scénario est sympathique, avec quelques cut-scènes entre les niveaux. Les musiques sont pour la plupart des standards, une fois qu'on les a écouté, on ne peut plus les oublier, les rythmes étant simples et efficaces.

Reste quelques voix digitalisées comme le rire du dernier boss, Hiryu lorsqu'il frappe, ou les fameuses amazones.

Strider est devenu un standard de l'arcade made in Capcom. Jeu d'action pur et dur, on prend encore plaisir à se faire une petite partie et ses vingt années de bons et loyaux services ne l'auront que très peu vieilli. Preuve de l'affection des gamers, Hiryu sera repris par Capcom comme combattant dans Marvel VS Capcom.

Petit conseil, préférez la version jap offrant le 60hz, une jaquette qui a de la gueule (vu celle européenne, c'était pas dur de faire mieux), et des voix digitalisées en plus.

Verdict

8

Points forts

  • la réalisation générale de bonne facture
  • un jeu d'action pur et dur
  • le gameplay efficace
  • les boss énormes
  • la bande son

Points faibles

  • l'animation très peu décomposée
  • des bugs d'affichage
  • très court
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Mega Drive 7.2 13

Commentaires

bko, 17 déc 2009 - 11:51
Merci, j'ai toujours été impressionné par les boss à l'époque. Par contre , ce jeu bat les records d'exemplaire qu'on croise en brocante !!
Rage, 18 déc 2009 - 12:41
Merci pour ce superbe test, bien détaillé et bien mis en situation!! Ce fà»t mon 4ème jeu acheté sur MD!!

Pour moi les amazones disaient : "Akaboot togo" et "zoukovitchi" ... Du coup moi aussi je me demande ce qu'elles peuvent bien dire...

Un autre truc, j'aime bien la jaquette euro!
T'es sérieux, tu aimes la jaquette euro ??? :D, hyriu ressemble à un mannequin sorti de chez barbie ;) Comme quoi chacun ses goà»ts ... ;)
Pour les amazones c'est devenu un grand mystère des jeux vidéo, si quelqu'un sait ce qu'elles disent qu'il n'hésite pas...
bko, 18 déc 2009 - 10:06
C'est tiré de quoi l'image de strider pour le lien vers le test en première page ?
cireza, 18 déc 2009 - 10:47
Oui je me suis dit que j'allais mettre la jaquette jap puisque Slaine parlait dans son test de cette dernière comme étant meilleure...
Ah Strider ... les coco cybernétiques étaient les ennemis de jeuvideo les plus cools avec les punks : )
Rage, 19 déc 2009 - 12:41
Mouarf ... C'est pas faux Sakuragi!

Haa les musiques de ce jeu quand même ... et l'animation pour l'époque quoi! Sega a très bien réussi cette conversion contrairement à d'autres jeux Capcom ou techniquement on avait à redire (Mercs, Forgotten Worlds ...)
ah oui c'est vrai t'avais acheté des jeux avant la console... strider, Monaco GP et Sonic je crois... c'est pour ça que j'ai eus le temps de m'entrainer sur Monaco...