Test : Sonic the Hedgehog : Triple Trouble (Game Gear)

Sonic et la Game Gear, c'est une histoire qui s'est étalée tout le long de la vie de la console : de 1991 à 1996, un peu plus d'une dizaine de jeux liés au hérisson bleu, plate-forme et spins offs, y sont sortis, bien plus que sa plate-forme d'origine, la MegaDrive. Et ici, on va s'intéresser à un titre assez connu des possesseurs de Game Gear et exclusif à cette plate-forme : Sonic Triple Trouble.

Faisant suite au plutôt médiocre Sonic Chaos (Sonic & Tails au Japon), Triple Trouble est un jeu de plate-forme dans la pure tradition hérissonienne : on court, on saute, on ramasse des anneaux pour se protéger, on détruit les quelques badniks qui viennent nous taquiner, on fait tourner le panneau de sortie à la fin... bref, classique. Le jeu commence par une petite introduction habituelle et sympathique qui nous met dans le bain.

Pour l'histoire, le Dr Robotnik a encore fait des siennes et a réussi à récupérer les 6 émeraudes du chaos et compte bien l'utiliser pour son vaisseau. Malheureusement, une mauvaise manipulation a fait éjecter 5 d'entre elles. Sonic et son fidèle compagnon décident de les récupérer avant le doc mais ce dernier a une fois de plus berné Knuckles pour gêner leur progression. Pour rien arranger, un troisième larron s'invite à cette course : Fang the Sniper (Nack the Weasel chez nos amis outre atlantique), un chasseur de trésors visiblement plus au courant des valeurs pécuniaires des émeraudes que de leur puissance.

Nommé Sonic & Tails 2 au Japon, Triple Trouble reprend bon nombre d'éléments de son prédécesseur : ainsi pourra-t-on choisir entre le hérisson supersonique et le renard à deux queues, utiliser un mouvement spécial avec haut+A/B (Peel Out pour Sonic, Vol pour Tails), rebondir sur des ressorts mobiles, utiliser des chaussures à réaction (pour Sonic), une récompense à la fin du niveau à l'aide du panneau... mais apporte aussi son lot de nouveautés en permettant de se mettre en boule temporairement après avoir rebondi sur ressort (qui sera utile pour un passage) et nombre de nouveaux gadgets pour chacun des héros : Sonic aura le droit à une planche de snowboard et des chaussures à propulsion dans les niveaux aquatiques. Tails n'est pas en reste puisqu'il peut récupérer un moniteur qui accélère son vol et surtout le Sea Fox, un formidable submersible équipé d'une foreuse, d'un lance-bombes et surtout d'une réserve d'air qui permet au renard de traverser les étendues d'eau bien plus aisément sans se noyer (enfin, tant que le sous-marin n'est pas endommagé). À noter toutefois que les anneaux se perdent par paquets de 30 à 50 selon l'obstacle touché, ce qui facilite un peu le jeu.

Comme d'habitude, le jeu demande de récupérer les émeraudes pour obtenir la "vraie fin" à travers les fameux specials stages. Pour y accéder, il faut éclater un moniteur avec une émeraude pour faire apparaître un passage mais cela nécessite aussi 50 anneaux en possession du joueur. Du coup, une partie exploration est de mise pour dénicher ce moniteur et les 50 anneaux qui vont avec. Un fois réussi, deux types d'épreuves attendent le joueur : un niveau labyrinthe où il faudra trouver la sortie et un vol sur le Tornado où il faut récupérer 80 anneaux. Si le second est assez facile, le premier en revanche oppose un plus de résistance, surtout le dernier stage où il faudra un peu réfléchir pour ne pas être bloqué ou tomber de haut. À la fin de chaque stage, un combat avec Fang s'engage pour obtenir l'émeraude où visiblement, la belette partage la même passion que Robotnik pour les upgrades farfelues. Une fois vaincu, la pierre précieuse est à vous.

Le jeu est divisé en 6 niveaux, composés chacun de 3 actes, le dernier étant réservé à un combat face un boss. S'il s'agit de créations du Docteur "Tête d'œuf" pour les quatre premiers niveaux, les deux autres... non, je vous laisse le soin de découvrir par vous-même (tout ce que je peux dire est que Robotnik sera de la partie, en très tenace), ces derniers ne sont pas tous aisés à battre et donnent parfois des surprises. Comme d'habitude dans la série, chacun des niveaux possèdent leur propre environnement et vous fera voyager : de la classique colline verdoyante au vaisseau de combat stellaire en passant par un parc d'attraction robotisé, la jungle, des montagnes enneigées et une usine marémotrice. Le bon point est que les niveaux sont immenses, surtout comparés à Chaos et ses niveaux qui se traversent en moins d'une minute. En revanche, ils sont plus linéaires et offre pour la plupart qu'un seul chemin disponible. Mais on a droit à un peu de variété avec une course sur un train, du snowboard avec Sonic et du combat sous-marin avec Tails.

Niveau graphismes, Sonic Triple Trouble se place sûrement parmi les jeux les plus beaux de la console, que ce soit les personnages très détaillés ou les niveaux respectant l'univers du hérisson bleu. L'animation n'est pas en reste et même elle est beaucoup moins détaillée pour les ennemis, elle reste bien réalisée pour nos deux héros. Autre point important, le jeu reste toujours aussi fluide et rapide et ce, pratiquement tout le long de l'aventure. Côté sonore, le jeu dispose d'excellentes musiques, probablement la meilleure sur la console mais en revanche les bruitages sont assez quelconques. Enfin, la maniabilité est toujours au top : Sonic et Tails répondent toujours au poilpoil, bien que le premier soit un peu plus maniable et rapide que le second.

Après Chaos qui s'est avéré assez moyen malgré de bonnes idées, Sonic Triple Trouble permet de rehausser le niveau en se faisant aisément une place parmi les meilleurs jeux de la Game Gear. Le titre d'Aspect prouve par ailleurs que développeur tiers et Sonic ne sont pas aussi incompatibles et fait partie des meilleurs Sonics sortis.

Verdict

9

Points forts

  • Du Sonic pur jus
  • Excellente bande son
  • Des nouveautés bien trouvées

Points faibles

  • Level design un peu linéaire
  • Pertes d'anneaux non totales facilitant le jeu
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Game Gear 7.6 5

Commentaires

DSE76, 18 jan 2013 - 5:23
Dommage que personne ne dit quoi que ce soit sur ce jeu, excellant en plus. Bon, ce n'est pas grave, je m'occupe du prochain test.
rynex, 18 jan 2013 - 9:00
J'le connais absolument pas celui là .. Studio Japonais ? Parce que la boite occidentale est dégueu,nous massavrer le design de notre ptit Sonic ça m a toujours rendu fou d'rage :bcnrv:
DSE76, 18 jan 2013 - 9:04
Aspect est purement japonais. Ils ont fait d'autres jeux après mais ils sont connu pour les Sonic 8bit de 92 à 96. Ils sont de qualité variables mais il y en a deux qui sortent du lot : Trple trouble et Tails Adventure.
rynex, 18 jan 2013 - 9:15
Hallucinant,j avoue que ma game gear était rarement de sortie à partir de 94,j'étais surtout sur ma tite Saturn:love:
Mais je ne maquerai pas de rattraper ce retard.:good:
-Sonic Chaos- bien que facile et court, est aussi un très bon opus 8bits de Sonic... Mais bon, disons que -Triple trouble- est l'un des meilleurs Sonic 8bits :smileWink:
une preuve de plus que la gamegear proposait de vrais perles. Une valeur sûre à ne pas manquer ...
Merci pour le test

Autres news sur ce jeu