Test : Sonic Advance (Game Boy Advance)


nocover
Sonic Advance
Plateforme

Après la fin de la Dreamcast, SEGA est devenu un éditeur tiers comme les autres, au grand désarroi des SEGAfans. En 2002, SEGA décide de prendre contact avec une boite nouvellement formée, constituée d'anciens de SNK et Capcom : Dimps. Comme par hasard, certains d'entre eux ont participé à Sonic Pocket Adventure. Du coup, un nouveau Sonic pour console portable voit le jour...sur Game Boy Advance (!!) : Sonic Advance.

SONIC ADVANCE !

Sonic Advance est donc un jeu de plateforme réalisé par Dimps et sorti en 2002 sur GBA. Le jeu est l'habituel course jusqu'à la ligne d'arrivée, toujours symbolisée par un panneau, en esquivant/détruisant des badniks, ramassant des anneaux, sautant sur des plateformes, etc.)

La particularité du jeu est que vous disposez de 4 personnages aux capacités distinctes, que voici :

- Sonic the Hedgehog : le hérisson le plus rapide de Mobius. Sonic dispose de tous les mouvements de Sonic 3 & Knuckles, à savoir le saut, le spindash et l'instashield. Il peut aussi faire un jump dash, un sommersault et un skid attack.
- Miles "Tails" Prower : le jeune renard à deux queues. Comme Sonic, il garde les mêmes mouvements que dans Sonic 3 & Knuckles : le saut, le spindash et le vol/nage. Il peut aussi filer des coups de queue.
- Knuckles the Echidna : le fameux gardien d'Angel Island. Comme les deux autres, il a ses capacités de Sonic 3 & Knuckles : saut, spindash, vol plané et escalade. En plus, il peut filer des marrons à l'aide de la touche B.
- Amy Rose : la nouvelle, pour la première fois jouable en 2D. Amy est totalement différente des trois autres : elle ne peut ni attaquer, ni faire de spindash. Elle doit utiliser son marteau (aussi bien au sol qu'en vol) pour attaquer les badniks. Elle dispose d'un bel arsenal de coups comme le hammer jump, le giant step, le head slide et le hammer swirl. Bien que difficile à maîtriser, elle a le grand avantage d'obtenir 25 % de propulsion en plus sur les ressorts en les tapant avec son marteau, pratique pour être propulsé loin et assez amusant.

La progression des quatre persos est totalement indépendante : si, par exemple, vous avez fini les deux premières zones avec Sonic, vous aurez à les traverser aussi avec les autres personnages. Contrairement à Sonic 3 & Knuckles, il n'y a pas de passage réservé à un personnage mais leurs capacités facilitent grandement la prise ou le maintien sur tel ou tel chemin.

Le jeu est découpé en 8 zones, généralement composés de 2 actes, à l'exception des trois derniers, où deux d'entre eux composent une seule zone, et la dernière contient le final boss. Durant le voyage, nos 4 héros devront traverser une colline verdoyante, une base secrète, un casino flipper, des terres gelés, des ruines aériennes et la base du docteur. Dans chaque zone, le premier acte est le classique "arrivez jusqu'à au panneau", le second est le tout aussi classique affrontement avec le docteur Eggman, dans l'une de ses machines. À sa destruction, l'habituelle capsule tombe du ciel et il faut la détruire pour terminer la zone et passer à la suivante. La physique habituelle est conservée : on peut sauter du haut d'une colline pour un décollage immédiat.

GOTTA GO FAST !

Comme d'habitude, le jeu demande de récupérer les 7 émeraudes du chaos afin d'obtenir la bonne fin. Leur obtention se fait à partir des special stages : caché dans certains actes se trouve un ressort spécial. Celui-ci est assez bien caché, on le trouve généralement en suivant un chemin bien précis (et en y restant). Une fois trouvé, il suffit de l'utiliser pour accéder au special stage.

Le special stage est simple : le personnage a une planche aux pieds et il faut descendre un tube. Le but est de collecter un certain nombre d'anneaux éparpillés dans le tube (façon Sonic 2). Il est possible de faire une figure à l'aide du bouton B et d'accélérer avec le bouton A. L'ennui est qu'il y a un énorme problème pour déterminer la position exacte du perso et très souvent, on passe à côté d'anneaux. De plus, les anneaux requis sont très limites, avec juste assez pour passer à la partie suivante. Une fois le special stage réussi, on obtient une émeraude. Les persos du jeu se partagent les émeraudes : si Sonic obtient la première, Tails pourra avoir accès à celle-ci s'il obtient la seconde.

Graphiquement, le jeu est magnifique : profitant de la palette assez avancée de la GBA, le jeu est très coloré et profite de certains effets de la console. Les personnages sont très bien animés et vifs. On peut regretter un peu la direction artistique de certains persos.

Niveau sonore, le jeu s'en sort plutôt bien malgré le processeur sonore de la GBA : les musiques sont assez mémorables, en particulier celui de Neo Green Hill et Secret Base. Niveau effets sonores, ils font bien leur taff, sans plus.

Dimps Seal of Quality

Il est temps d'aborder les problèmes du jeu. L'un des plus gros est incontestablement le level design. Même si ça sera flagrant avec Sonic 4, Dimps est une nullité dans ce domaine, au point que chaque Sonic contient un "Dimps Seal of Quality". Sonic Advance n'est pas une exception avec un grand nombre d'ennemis placés n'importe comment, le vide comme unique obstacle (tout aussi placé n'importe comment) et surtout des piques qui sortent aux endroits les plus inattendus. En gros, du pur par cœur.

De plus, pour avoir accès à la bonne fin, il faut non seulement obtenir les 7 émeraudes mais aussi terminer chacun des personnages. Les special stages sont assez horribles pour y accéder, et tout aussi horribles à accomplir ; enfin, la majorité des mouvements introduits ne servent à rien.

Pour finir avec une note un peu plus positive, le jeu contient un mini jardin Chao ainsi qu'un mode 2 joueurs, avec un mode course et "ramasse le plus d'anneaux". Il est possible de relier sa GBA avec la Gamecube avec Sonic Adventure 2 Battle et Sonic Adventure DX.

Pour un premier jeu, Sonic Advance est assez moyen : graphiquement au top, le level design plombe tout et certains choix de gameplay sont assez douteux. À défaut de succéder au jeux MD, Sonic Advance est un Sonic assez potable sur la console portable de Nintendo.

Verdict

6

Points forts

  • Réussi graphiquement
  • Mêmes sensations que les Sonic classiques

Points faibles

  • Level Design nul
  • Choix de gameplay douteux
  • Special Stages horribles
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Game Boy Advance 7.7 14
Tags

Archives commentaires

Rage, 31 jan 2017 - 11:49
Enfin un test de ce superbe jeu. Pour ma part je reste sur ma position, le jeu est superbe et trouve que les carences de gameplay sont largement exagérées. Le part cœur n'est pas une tare de gameplay. Sinon excellent test merci :good::good:
Zeross, 02 fév 2017 - 11:34
J'y avais joué à l'époque, bon souvenir même si je me contentais de tout traverser avec Tails pour pas crever connement vu que je suis nul à ce genre de jeu :mrgreen: