Test : Shadow Dancer (Arcade)

Sorti la même année que Revenge of Shinobi sur MegaDrive, Shadow Dancer se veut en arcade la véritable suite de Shinobi sorti en 1987. Développé sur System 18, ce fût une véritable claque graphique et le fossé le séparant de son aîné est impressionnant. Même aujourd'hui, Shadow Dancer ne fait pas tache.

Chose étonnante, et dont je n'ai aucune explication à vous apporter, cet opus arcade ne sera décliné que sur Master System et sur tous les supports informatiques de l'époque (Atari ST, Amiga, etc..). La version MegaDrive de Shadow Dancer étant totalement différente.

Danse avec les loups:

Toujours aux commandes de notre bon vieux Joe Musashi, SEGA a toutefois décidé de transformer notre bon vieux ninja en le remodelant totalement. Dans un magnifique costume blanc de justicier avec masque et tout l'apparat, il sera également accompagné d'un chien loup. Totalement original dans son principe (mais nous y reviendrons), c'est donc avec ce nouvel élément de Gameplay que maître SEGA a su garder la formule qui a fait le succès de Shinobi, tout en y apportant son lot de nouveautés.

Passons sur le scénario pour le moins anecdotique dans lequel vous devrez déjouer une sombre organisation terroriste, et allons droit dans le coeur du sujet.

Jeux d'action/plate-forme au scrolling horizontal, vous allez évoluer au travers de 4 niveaux chacun découpés de 3 chapitres et un boss (sauf le premier niveau qui ne compte que 2 chapitres), soit un total de 11 stages.

Si tout commence dans un aéroport, vous allez traverser tout un tas d'environnements bien différents: casse automobile, usine désaffectée, cascades, égouts, bases sécrètes ou train. Les plus passionnés reconnaîtront certains décors présents dans l'opus " Revenge of The Shinobi " sorti sur MegaDrive, telle que les cascades ou la casse auto.

Ainsi nombreuses sont les références aux autres Shinobi. Nombreux ennemis seront repris dans Shadow dancer version MegaDrive, et le premier boss sera identique dans les deux jeux (seule leur attaque diffère). On y rencontrera toutefois beaucoup d'adversaires originaux comme les terroristes armés de couteaux, les lances flammes ou les lanceurs de grenades.

Les boss sont par contre un peu décevants, jamais énormes (sauf le premier sympa) ils seront toujours extrêmement difficiles à battre. Le dernier boss étant franchement décevant visuellement. Notons enfin un hommage vibrant au premier Shinobi arcade avec ses bonus stages. Ici vous lancez des shurikens sur des ninjas masqués sautant d'un immeuble. Un grand moment malgré une difficulté parfois inhumaine.

30 millions d'amis:

Ce qui distingue le plus ce Shadow Dancer des autres Shinobi est l'utilisation d'un chien de combat. Il vous suivra partout et il vous suffira de faire Bas + le bouton d'Action pour l'envoyer sur un adversaire. Particulièrement utile pour débusquer un ennemi planqué derrière une caisse ou se protégeant derrière ses boucliers, il faudra toutefois tuer votre opposant rapidement sinon votre chien recevra un coup et sera blessé pendant quelques secondes (et donc inutilisable). Offrant un véritable aspect stratégique, le gameplay se trouve enrichi d'une bien belle manière. De même vous pourrez régulièrement sauter sur des plate-formes surélevées (en maintenant Haut et Saut) ou passer derrière des grillages.

Les shurikens lancés sont infinis et si un ennemi se rapproche trop c'est à coup de sabre que vous le pourfendrez. Pour augmenter la puissance de vos projectiles, il suffit de désactiver les bombes posées par les terroristes, conférant à vos shurikens une puissance accrue. Par contre un coup reçu est fatal (pas de jauge d'énergie) et une mort vous ramène au début du niveau, perdant vos power up et ne faisant plus réapparaître les bombes salvatrices. En clair vaut mieux réussir du premier coup le niveau. Dur dur...

Car même si le jeu vous permet l'utilisation de pouvoir visuellement très sympa (avec notre héros l'invoquant d'une belle voix) tuant tous les ennemis de l'écran, les ennemis ne se laisseront pas faire, notamment les ninjas. On est véritablement devant un jeu difficile qui vous demandera une véritable petite fortune la première fois pour en voir le bout... Il faut apprendre la structure des niveaux par coeur et l'emplacement des ennemis pour espérer admirer la fin.

Obiwan Shinobi, vous êtes mon seul espoir:

Graphiquement Shadow Dancer assure le spectacle. Sprites énormes et très détaillés, animation fluide, décors fouillés et pouvoirs du plus bel effet. Si on ajoute à cela notre chien loup particulièrement travaillé, on obtient un des plus beaux Shinobi. L'écart graphique avec le premier est énorme, et lorsqu'on le compare avec les titres sortis la même année (1989), on ne peut que s'agenouiller devant le travail accompli.

Seuls les musiques sont assez moyennes, tantôt excellentes, tantôt bof, il leur manque indéniablement cette touche exotique qui fait leur charme dans les autres opus. Heureusement de très belles voix digitalisées ponctuent les pouvoirs (avec notre perso qui apparaît en gros plan) et le chien aboie, grogne ou pleure.

Alors pourquoi le peu de succès rencontré par cet épisode ? Je pense qu'il s'agit principalement de " l'univers " si particulier qui le différencie. Loin des niveaux asiatiques et des ennemis " fantastiques médiévaux ", Shadow Dancer fait peut être trop " sérieux " en offrant des ennemis plus contemporains ou réalistes. Et l'utilisation du chien ne plaît peut être pas à tout le monde. Moi j'adore. Pour ceux qui se seront essayés à la conversion Master System, vous aurez remarqué que sur la 8-bit le chien a disparu (il n'apparaît que si vous lancez une attaque) et certains niveaux ont disparu. Il reste toutefois très impressionnant pour de la Master System (surtout au moment des pouvoirs).

Pour conclure Shadow Dancer Arcade reste pour moi un Shinobi atypique mais terriblement accrocheur. Si la difficulté ne vous fait pas peur (ou que vous êtes très riche... lol) lancez-vous dans l'aventure. Le challenge en vaut la chandelle pour peu qu'on adhère à l'utilisation du chien et à cet univers si particulier qui le caractérise.

Verdict

9

Points forts

  • Graphiquement au top
  • Les bonus stages géniaux
  • le chien loup
  • les pouvoirs impressionnants
  • un épisode unique
  • une maniabilité parfaite

Points faibles

  • très dur
  • les boss moyens
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Arcade 8.8 4

Commentaires

bko, 17 mar 2009 - 10:16
Merci pour ce test, je ne savais pas que la version MD était différente. Je ne le connais d'ailleurs que sur ce support mais j'y ait passé un super moment, l'utilisation du chien apporte énormément au gameplay.
Rage, 17 mar 2009 - 10:26
Encore bravo pour cet excellent test de ce Shinobi! Et mettre le produit en relation avec les autres produits de la licence sur console! Bravo! Je ne pensais pas que ma version MD était si différente à l'arcade! Si je le trouve sur MS il sera mien!
merci beaucoup pour ce test. Zut, une compile arcade serait vraiment génial. Surtour pour ces jeux qu'on ne retrouvera jamais en salle ou alors peut etre un café à Pleutant sur fernouilles ou Chichigneux...
Excellent test qui sera suivi dans les prochaines semaines par d'autres opus Shinobi!

Pour le tests de la version MD il est aussi dispo sur le site ;)
Ca se trouve encore des bornes comme celle ci dans les salles? En tout cas moi je ne connais pas (pas de ma génération) mais ca donne envie.
oui on en trouve encore pas mal des bornes comme ça, en tout cas il y a en une dans le cinéma gaumont de ma région...
J'ai joué comme un fou à ce Shinobi mais sans jamais réussir faire la fin! En tout cas, je le trouve bien meilleur que l'opus MD!