Test : NiGHTS into dreams ... (XBLA, PSN, Windows)

C'est noël avant l'heure. SEGA décide enfin de redonner un lifting HD à ses licences les plus prestigieuses. Après le retour de Jet Set Radio et en espérant beaucoup d'autres, C'est au tour de l'autre mascotte de la Sonic Team de revenir sur le devant de la scène : Nights Into Dreams. Le jeu qui en 1996 avait créé un petite révolution avec son contrôleur analogique et ses graphismes 3D qui démontraient que la Saturn n'avait rien à envier à la PS, bien au contraire. Yuji Naka était à la tête de la Sonic team à l'époque mais qu'en est-il de cette conversion produite par Sega Studio China sous la supervision du designer en chef de l'époque : Takashi Iizuka?

Une histoire de C...

auchemard bien-sur !!! Wizeman vit tranquillement dans le monde des Nightmarens, aussi connu sous le nom de Nightopia. Ses créatures : Nights, Reala, Jackle, Gillwing, Gulpo, Clawz et Puffy terrorisent les rêves des bambins. Mais voila Nights se rebelle et décide de s'opposer a Wizeman et sa clique. Pour cela, il/elle, le lutin violet est androgyne, va avoir besoin de la détermination et du courage de 2 enfants nommés Claris et Elliot.

Claris est une petit fille talentueuse mais dont la crainte est de rater son audition pour obtenir le rôle principal dans l'opéra musical de la ville. Pour avoir une chance de jouer ce rôle, elle devra trouver une détermination hors-pair dans ses rêves.

Elliot , quant à lui, est un Tony Parker en herbe mais qui se retrouve confronté à des gamins plus âgés que lui et pour couronner le tout, très antipathiques. Elliot devra surmonter ses peurs et ses angoisses pour vaincre et prouver qu'il est le meilleur.

Nights devra donc aider ces 2 enfants à vaincre leurs craintes et ainsi empêcher chacun de leurs cauchemars de se réaliser. Et pour joindre l'utile à l'agréable, se débarrasser de l'emprise de Wizeman sur Nightopia.

Dur de rester au top

Nights est toujours très plaisant a regarder. On sent toujours le talent artistique des designers du jeu de l'époque et le jeu a très bien vieilli. La version HD de Christmas Nights est vraiment magnifique et le niveau respire la bonne humeur, sans trop de niaiserie comme certains titres phares. Maintenant il est vrai que lorsque l'on regarde de plus près, les fonds d'écran 2D auraient du être peaufinés avec de vrais rendus HD. Ainsi que certaines textures qui auraient pu être améliorées.

Cependant, l'aspect graphique de Nights doit être perçu comme une peinture. L'œuvre en général est très belle mais des que l'on s'y attarde, on y verra des défauts, surtout dans les phases à pied. Les ennemis ont été modélisés en 3D ainsi que tous les autres objets qui étaient en 2D à l'époque. Un effort louable.

Si graphiquement parlant, Nights ne déçoit pas, on était en droit d'en attendre un peu plus au niveau de l'animation. Le nombre de frames par seconde est inconstant et on aurait aimé plus de fluidité surtout si l'on reprend la version Saturn juste après. Une vraie déception pour un jeu qui se veut aussi fluide que Nights. À croire que la Saturn en avait sous le capot !!!

Rendez-nous notre pad analogique Saturn !!!

Au delà du problème de matériel ( le pad analogique Saturn semble toujours le plus adapté au gameplay de Nights), les versions PSN et XBLA sont différentes dans la reconnaissance du pad analogique. La version PSN s'en tire le mieux avec des cercles relativement circulaires... Je m'explique. Quand on veut faire un looping avec Nights, on doit faire un 360 avec le pad analogique. À l'écran sur Saturn, c'était un cercle Presque parfait. Sur Playstation c'est une boucle assez ronde mais sur XBLA c'est une carre avec les coins arrondis. Une vrai déception car la sensation de fluidité , de liberté de mouvement repose sur cette maniabilité sans faille. Sur PSN, on s'y habitue vite et on retrouve ses sensations d'antan; sur XBLA, je n'ai pas eu le déclic. Pour ceux qui ont le choix, je recommanderais la version PSN a cause de cette différence. Mais le mieux est d'essayer par soi-même.

On notera aussi que la caméra semble à certains moments un peu trop proche de Nights, rendant difficile l'anticipation des anneaux à traverser. Mais avec l'habitude, cela ne déviant plus gênant.

Difficulté trop corsée ?? dans vos rêves !

J'ai entendu ici et là que certains testeurs " nouvelle-génération " ont trouvé le jeu trop difficile. Alors oui quand on bourrine sur chaque course pour attraper les 20 boules bleues et terminer la course au plus vite , on se prend un F ou un E. Un peu comme un mauvais élevé, reflétant l'ouverture d'esprit de certains à tester des jeux autres que des FPS ou autre jeux de courses. Nights c'est pas un jeu de course. Le but de Nights c'est de faire le plus de combos/links dans le temps qui vous est imparti. Finir un circuit en 90 secondes sans combos/links vous donnera un D ou un E. Finir un circuit avec 3 secondes restants et 30/40 links vous donnera ce fameux A.

Donc trop dur ? non si on joue intelligemment. Le jeu a toujours cette profondeur ou l'on peut refaire les circuits sans cesse et toujours améliorer notre score.

De plus de nombreux bonus pour les fans sont inclus et cela donne une source de motivation pour s'améliorer. Et puis l'inclusion de Christmas Nights et autres cameos (Halloween Nights) en font un must pour les nostalgiques mais aussi les nouveaux venus.

Le A-life (genre de tamagochi) est toujours présent pour s'occuper des Nightopians pour ceux qui sont patients mais tout de même limite quand on le compare au Chaos garden de Sonic Adventure 2 par exemple.

Le jeu procure toujours ce fantastique plaisir, générer un sourire sur votre visage quand vous jouez à Soft Museum ou Christmas Spring Valley. Je ne me lasse jamais.

Le gameplay de Nights est vraiment intemporel , même si la technique proposée aurait pu être un peu meilleure.

Toujours musicalement au-dessus du lot

50 % de la magie de Nights est dans sa bande-son. Les compositeurs Naofumi Hataya, Tomoko Sasaki, Fumie Kumatani ont signé là un chef d'œuvre et surtout des musiques qui sont restées la marque de fabrique du jeu. Hataya-san disait qu'il s'était inspiré des musiques épiques de l'histoire sans-fin pour Nights. C'est d'autant plus évident dans les niveaux de Splash Garden ou Soft Museum. De Golden Axe 2 à Sonic Colors en passant par Space Channel 5 Part 2 , Burning Ranger et Nights1 & 2, Hataya-san a le don pour rester dans nos esprits. Sur Saturn, la musique changeait dynamiquement par rapport au moral des Nightopians par le bias de A-life, des instruments plus ou moins mélancoliques se rajoutent a la bande-son, changeant ainsi l'atmosphère du niveau. Une petite révolution mais à cause de l'absence du processeur audio de la Saturn qui permettait ceci à l'époque, les transitions avec les morceaux ne sont pas aussi transparentes. C'est dommage.

Mais, on se prend toujours à siffloter les airs de Nights après une partie et ce petit sourire intérieur quand on joue, est intact et cette bande-son sublime y contribue toujours.

Le rêve devenu réalité ?

Nights HD est une valeur sure pour les fans, les newbies, les bougons et autres... Oui la conversion HD n'est pas parfaite mais refaire le jeu en HD sur un grand écran est toujours mémorable et le plaisir de jeu est toujours présent. On se prend vite a essayer de mettre ses meilleurs scores en lignes et surtout réussir a débloquer tous les bonus possibles. On se prend même a rêver d'un 3ème opus avec une maniabilité au pad et sans les plates-formes du Journey of Dream...

Verdict

8

Points forts

  • HD Christmas Nights
  • Musiques toujours féeriques
  • Bonus PS2 ( Halloween)
  • Toujours fun
  • Enfin en 16/9

Points faibles

  • caméra trop proche de Nights
  • Pas de Sonic/Robotnik
  • Écrans 2D en basse résolution
  • Fluidité de l'animation
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Xbox Live Arcade 7.3 3
Windows 8.0 1

Archives commentaires

Rage, 16 oct 2012 - 9:50
Haa enfin un test digne de ce nom qui me confirme l'état de fait de la 2D qui me semblait bien en basse réso!!

Très bon test en tous les cas. Mis à part ce point positif en plus qui de toute façon n'a aucune incidence. et merci de confirmer aussi ce que je pensais la version PSN est réussis et facile à manier.:good:

Bon boulot :oui:
Merci !! le 16/9 est complet sur XBLA/PSN , la version sat ( je sais pas si du aux prises synch vs s-video) est pas sur la totalite de l'ecran - de tres petites bandes noires. Donc cela reste un point positif.
kiki, 17 oct 2012 - 9:34
Merci pour ce test:bad:,depuis le temps que je voulais savoir ce valait cette adaptation,merci beaucoup:wink: