Test : Mega Man: The Wily Wars (Mega Drive)

Megaman est une série de jeux-vidéo qui est née sur NES. Les épisodes ont atteint le nombre assez ahurissant de six épisodes sur cette console. Quelques années après, tandis que la série poursuit son bonhomme de chemin sur la Super NES, Capcom qui s'est récemment découvert un intérêt pour Sega et sa machine, décide de réaliser un épisode de Megaman pour la MegaDrive. Megaman The Wily Wars est une compilation regroupant les trois premiers opus ainsi qu'un jeu bonus, et le tout nous est livré avec un lifting graphique.

Le syndrome des jeux Capcom

Le titre est sorti au Japon (sous le nom de Rockman Megaworld) et en Europe. Pour les États-Unis, seule une sortie en téléchargement a existé sur la plate-forme Sega Channel. Bien évidemment le temps est passé, et on ne peut désormais plus se procurer cette version. Ce qui nous laisse par la même occasion pensif quant à l'avenir possible de tous les jeux actuels que nous téléchargeons...

La conséquence directe de cette absence de sortie aux USA est que le jeu est d'une relative rareté, et que son prix est élevé. C'est le cas de nombreux jeux Capcom, car ce sont de très bons titres en règle générale et que ces derniers sont très recherchés sur les consoles Sega, notamment sur Saturn.

Concrètement, Megaman The Wily Wars propose les trois premiers opus, à savoir Megaman 1, 2 et 3, avec une refonte graphique totale, mais qui n'altère en rien le level-design. Ainsi les jeux sont restitués tels qu'ils étaient à l'époque. Par conséquent ils pourront sembler à première vue un peu vieillots et basiques pour la bête qu'est la MegaDrive. Cependant, cela serait grandement sous-estimer cette série, devenue mythique, que de se fier à cette première impression.

Pierre-Feuille-Ciseaux

La série des Megaman nous met dans la peau d'un robot en armure bleue, avec au bout de son bras un Mega Buster, à savoir un canon pouvant tirer de petits missiles blancs. La première chose que l'on remarque est que le nombre est limité à trois tirs simultanément à l'écran, comme sur NES.

L'environnement des jeux est bien évidemment futuriste, et chaque opus nous confronte à l'armée de robots du Dr Wily. Dans le premier jeu, ce seront six robots qu'il faudra vaincre, et huit dans les deux suivants. Ces étapes constitueront la première partie de chaque jeu. Suite à cela, il faudra traverser la forteresse de Wily afin de le vaincre.

À l'époque, Megaman était très innovant grâce à de nombreux aspects. Tout d'abord, le joueur est libre de faire les niveaux dans l'ordre qu'il désire. C'est un élément très important compte tenu d'une autre particularité de la série...

Chaque victoire contre un robot permet à Megaman d'acquérir une nouvelle arme. Bien sûr ces dernières sont limitées en munitions et il faudra bien gérer cela, sachant que les ennemis dans les niveaux en laissent tomber. Le Mega Buster est utilisable à l'infini. Une fois une arme acquise, on est rapidement tenté d'affronter les autres robots avec cette dernière. C'est alors qu'on découvre qu'il y a tout un système de faiblesses, et qu'il faudra donc effectuer les niveaux dans l'ordre le plus avantageux.

Ainsi chaque épisode donne lieu à beaucoup d'expérimentation, on cherche, on essaye les niveaux au hasard au début, puis on trouve une faiblesse à un robot, on réussit à le vaincre. On se rend également compte que les niveaux deviennent plus simples avec certains objets etc... Tout cela est couplé à un gameplay ultra précis et un level-design ingénieux.

Mega Skill

Pour survivre dans Megaman, il va vous falloir une bonne dose de skill. En effet la série ne fait pas dans la victoire facile, avec aucun obstacle, des ennemis qui meurent en deux secondes etc...

C'est au contraire un véritable parcours du combattant, les niveaux sont constitués de choses simples (après tout, ça tournait sur console 8-bit à la base !) mais avec beaucoup d'intelligence. La maniabilité est très simple : un bouton de tir et un bouton de saut, tandis que Start ou A permettent de changer d'arme. On se retrouve donc face des titans de la plate-forme, ou rien n'arrive jamais par hasard et où l'on ne peut s'en prendre qu'à soi lorsque l'on meurt.

Ce constat, on le fait dès le départ avec le premier Megaman. Étant de loin celui qui était le plus réduit en termes de contenu (car très vieux, et la mémoire coûtait cher à l'époque), la difficulté se veut par conséquent très relevée. Ce premier épisode utilisait également un système de score, qui a disparu ensuite, il faut dire que ça ne servait à rien. C'est lorsque l'on arrive à la forteresse de Wily que l'on commence à se rendre compte de la difficulté du titre. On doit en effet affronter à nouveaux tous les robots à la suite, avec en plus des passages de plate-forme très délicats et de nouveaux boss, dont un clone du héros qui est extrêmement résistant.

Le second Megaman n'est pas plus facile, au contraire. Les huit robots initiaux sont extrêmement difficiles à vaincre quand on n'utilise pas l'arme appropriée, tandis que la forteresse de Wily comporte là encore des passages d'une grande difficulté. En revanche on notera que les développeurs ont fait un peu n'importe quoi au niveau des faiblesses, puisque l'on n'a pas la boucle habituelle.

Enfin Megaman 3 est de loin le plus facile des trois, les boss sont nettement moins résistants les passages de plate-forme les plus difficiles restent bien en deçà de ce que proposaient les précédents. On aurait même tendance à trouver le level-design moins inspiré que dans le second jeu. On peut également faire une glissade dans ce Megaman.

Mega Remake

Capcom a pris le temps de faire les choses correctement. Ce remake est un peu le Mario All Stars de Megaman. Ainsi, on profite tout d'abord d'un système de sauvegarde, avec trois emplacements. En finissant les trois jeux sur le même emplacement, on débloque la Wily's Tower, qui est un mode spécial qui a été rajouté pour l'occasion. Ce dernier propose des boss et robots originaux, la possibilité d'utiliser toutes les armes des trois Megaman. Il reste plus court qu'un Megaman normal, et réutilise les ennemis déjà présents dans les précédents.

Du côté de la réalisation, le travail a été extrêmement soigné. On reconnait parfaitement les jeux d'origine, mais avec plus de couleurs, des sprites plus gros et des effets en plus. Par exemple, on notera la présence de décors de fond qui défilent, d'effets de distorsion dans les niveaux chauds ou dans l'eau etc... Globalement les jeux sont bien plus jolis et tiennent la route pour la console, même si fondamentalement ça n'atteint pas le niveau des jeux de plates-formes conçus spécialement pour la MegaDrive. On notera également la présence de ralentissements lorsque l'écran est trop chargé, en général contre les boss. Ils ne posent pas de problème, à vrai dire ils ont tendance à aider un peu.

On applaudira également Capcom pour la variété des niveaux et des environnements. On est réellement transporté dans des mondes aussi nombreux que variés, avec des environnements futuristes, des mondes de glaces, des mondes électriques avec toutes sortes d'éléments lumineux dans le décor etc... Mention spéciale à l'incroyable niveau de Snake Man, où tout fait penser à des serpents. La bande-son n'est pas en reste avec des mélodies réellement excellentes, notamment les écrans titres, ou de nombreux niveaux de fin. La série est d'ailleurs bien connue pour ses thèmes extraordinaires et très "8-bit" dans les sonorités.

Au milieu de tout cela, on découvre un bestiaire varié, avec pas mal d'ennemis qui font penser à des animaux en version robotique, et à partir de Megaman 2, on croisera des monstres énormes régulièrement. La Wily's Tower réserve également quelques boss intéressants, dont une salamandre pour un combat bardé d'effets spéciaux, ou encore un affrontement dans une chute, où l'on doit vaincre un robot tandis que l'on navigue de bloc en bloc pour ne pas tomber.

Megaman The Wily Wars est une compilation de grande qualité, qui se destine avant tout aux joueurs amateurs de plate-forme old-school et très difficile. Les trois jeux ne sont pas simples, mais ils procurent beaucoup de satisfaction une fois terminés. Le jeu bonus (Wily's Tower) n'est pas des plus intéressants mais a le mérite d'exister. Capcom a fait du bon boulot avec cet opus de Megaman sur MegaDrive, et même si on pourra regretter son prix élevé, les fans de Megaman auraient tort de s'en priver.

Verdict

8

Points forts

  • Trois titans de la plate-forme
  • Réalisation soignée
  • Gameplay précis et impeccable
  • Musiques et niveaux cultes
  • Du contenu bonus
  • Sauvegardes

Points faibles

  • Un peu trop difficile parfois
  • Techniquement pas au niveau des autres titres MegaDrive
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Mega Drive 7.5 4

Commentaires

un bon test fait par un diplomé en megamania. Meme si je reconnais les qualites de cette compile, le personnage m'indiffere trop pour que je m'investisse dans cette cartouche.
C'est bon, tu m'as donné envie de me lancer dans la série. Je vais pas commencer par la compile megadrive par contre... vu le prix... Merci pour le test en tout cas.
bko, 01 nov 2009 - 10:08
Jamais fait un seul megaman, j'ai l'impression que c'est un probotector/contra like non ? En tout cas il détient la palme du jeu MD PAL le plus cher non ?
Contra et Probotector sont des beat'em all plutà´t, à la Gunstar ou Metal Slug. Là c'est de la plateforme pure et dure, avec certes du shoot, mais je trouve que ça n'a rien à voir. Tu devrais en tester un, et tu me dirais ce que tu en penses justement ^^
bko, 02 nov 2009 - 10:39
OK merci, je n'aurais de toute façon jamais le temps de jouer a tous les megaman, si je devais n'en faire qu'un , ce serait lequel ?
Mon préféré c'est le 8 sur Saturn. Sinon le 9 sur les consoles récentes est l'un des tous meilleurs.
pixeldream, 03 nov 2009 - 11:00
il faut qu'ont en parle pour que je tombe dessus a mon cash par contre j'ai pas la notice
merci pour le test. Les seuls megaman auxquels je me suis essayé étaient ceux sur gameboy et NES, et j'aimais bien.. Un titre que j'essairais donc de posséder sur megadrive

Autres news sur ce jeu