Test : Captain America : Super Soldier (Xbox 360, PS3)

Après le légendaire Thor, nous étions sceptiques quant à la qualité du jeu de la nouvelle franchise que SEGA allait adapter sur nos consoles ‘next-gen'. Ne le cachons pas, en insérant le DVD de Captain America ce n'était pas le sentiment de vivre une bonne aventure qui transporte le testeur.

Et pourtant très rapidement le joueur est rassuré, les premiers écrans de jeu n'explosent pas la rétine à coup de couleurs mal sélectionnées, les premiers ennemis ont un semblant de charisme et le héros semble répondre correctement aux sollicitations du pad. Très vite, on constate que techniquement le paquet à été mis sur le Capitaine, aussi bien du côté graphique que des animations, cela reste un plaisir de le regarder éclater les divers adversaires. Le décor se pose petit à petit, le jeu ne ressemble pas à un navet et mieux que ça, au bout d'une heure de jeu on a envie d'en voir plus. (NDR : contrairement à Thor, où au bout d'une heure on coupe la console).

First Avenger : Premier jeu correct !

Ce Captain America surprend donc très vite de façon positive, le gameplay inspiré de celui de Batman Arkham Asylum permet une liberté de mouvement appréciable dans la réalisation de combos et le gain constant de nouvelles aptitudes permet de relancer continuellement l'intérêt du jeu. Bien que l'on commence avec les trois petits coups de base, le fait de vaincre des ennemis donne des points de compétence à dépenser dans un menu dédié où votre héros exprimera au fur et à mesure de ses acquisitions toute sa puissance. Ce gain continu de capacités permet aux développeurs de proposer de nouveaux ennemis toujours plus intéressants à combattre. Pour exemple, certains ennemis vont opposer un bouclier qu'il faudra d'abord enlever avant de les approcher, d'autres ne pourront être touchés uniquement lors d'une contre-attaque. Le bouclier du capitaine étant son arme et sa défense principale : celui-ci servira aussi bien à combattre certains ennemis en le lançant, tout comme il pourra renvoyer les balles ou vous protéger des coups. Cependant afin de ne pas rendre le jeu trop simple, certains coups étant trop puissants, il faudra simplement les esquiver. C'est là que l'on apprécie la fluidité des combats et le travail fourni par les développeurs pour rendre le cœur du jeu aussi agréable que possible.

Afin de ne pas clouer notre capitaine au plancher des vaches pendant 8 heures, les développeurs ont intégré quelques phases de plate-forme synonymes de prises de tête par moments. Encore une fois comme tout grand jeu SEGA avec un héros Marvel, les phases de plate-forme sont une torture, pour la simple et bonne raison que la caméra ne filme pas forcément le bord de la plate-forme et qu'il ne faut surtout pas avancer en sautant. Oui si vous avancez et que vous pressez le bouton pour sauter, le héros va tomber. Il faut se positionner au bord et ensuite presser le bouton si vous ne voulez pas briser la manette.

Calibré pour être efficace, rien n'a été laissé au hasard pour rendre l'expérience de ce jeu plaisante sans provoquer une quelconque frustration. Lors de votre aventure dans des environnements répartis en arènes (vaincre les ennemis d'une zone ouvre les portes de la seconde), vous pourrez récupérer un ensemble d'objets répartis dans diverses rubriques (trésors, des plans, des œufs, des dossiers). En plus de vous donner des points ou déverrouiller l'accès à des enregistrements audio qui explique un peu plus l'histoire, ou encore de vous donner un avantage sur tel ou tel type d'ennemis, l'ensemble des objets donnent droit à des succès que l'on prend plaisir à collecter. L'ensemble du jeu consiste à prendre son temps et utiliser toutes les capacités du capitaine afin de déverrouiller petit à petit tous les succès. Aucun succès n'étant indexé sur la difficulté du jeu, Captain America est un 1000G agréable sur 8/10H.

Là où le jeu pêche un peu, c'est le manque de variété des lieux traversés, l'histoire prenant place uniquement dans un château à flanc de montagne. Un prof' pas spécialement catholique cherche à réveiller un monstre enfoui dans les entrailles de la terre avec l'aide (enfin on sait qu'il est là, il parle un peu mais pas de fight contre lui) de crâne rouge. Notre vilaine troupe est donc entourée d'acolytes qui font office de boss plus ou moins résistants qui marqueront certaines fins de niveaux. Pour les autres niveaux, sans boss, il suffit de passer une porte pour avoir la surprise d'avoir à l'écran le titre du nouveau chapitre. Château oblige, vous passerez par un ensemble de couloirs sans saveurs particulières, une prison, la court où quelques maisons font varier le décor et surtout toutes les pièces que nous sommes en droit d'attendre de la part d'un méchant mégalo entouré d'une clique de bras à cassés. Bien que cet aspect peut sembler un peu rébarbatif et pas spécialement aguicheur, l'ensemble du jeu se parcourt facilement et les décors deviennent secondaires tant les bastons sont agréables. Les lieux traversés ne sont pas tous mauvais, mais on se souvient plus facilement des mauvais, c'est ainsi.

Captain America propose un ensemble de situations variées qui aident à construire un divertissement plaisant qui ne souffre pas de gros défauts. Un gameplay efficace couplé à une réalisation honnête permet de traverser les divers niveaux sans regarder sa montre, le mode défis s'apparente à un dessert qui propose au joueur de terminer le tour de cette galette sur une bonne impression. Captain America est un ‘bon petit jeu', la note est accompagnée d'un macaron ‘tendresse'.

Verdict

6

Points forts

  • - gameplay plaisant
  • - situations variées
  • - un jeu Marvel réussi !!

Points faibles

  • - La caméra parfois
  • - Technique un peu faible.
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Xbox 360 8.0 1
Playstation 3 6.0 1

Commentaires

Rage, 06 sep 2011 - 2:18
Test intéressant de ce tes HD ... Car contrairement au sites spécialisé jv.com : la meilleur version c'est sur DS (pas possible pour l'avoir testé!!), puis sur Wii, et sur support HD en bon dernier!!:lol3:
Rage, 06 sep 2011 - 2:19
Test intéressant de cette version HD ... (c'est vraisemblablement ce que j'avais voulu dire :huuu:)
Je confirme aussi l'avis du test, en comparaison de la version DS...Meme si ce que j'en avais teste m'avait paru pas trop mal, la version HD est au dessus quand meme.
Petit oubli dans le test d'ailleurs, jeux compatible 3D (Ps360)
Rage, 07 sep 2011 - 2:47
Bah c'est le soucis de la version DS : la maniabilité et la réalisation technique sont bons voir un peu plus. Mais après c'est pas terrible!