Test : Toki (Mega Drive)


Toki
Toki
Action
Toki, adaptation de la borne d'arcade éponyme sortie en 1989, a été adapté sur tous les micros de l'époque (Atari ST, Amiga, PC, etc.) ainsi que sur quelques consoles dont la MegaDrive.

Shoot complètement barré, il a marqué son époque par son côté décalé, son ambiance inimitable mais surtout par son côté très technique.

Toki VS Iron Man :

Alors que vous vous baladez avec votre bien aimée Wanda, le professeur Stark (rien à voir avec Tony Stark, alias Iron man, ok, je sors...lol) scientifique malveillant de son époque apparaît pour vous punir d'une longue captivité dont il a fait l'objet et vous transforme en singe. Il en profite pour enlever votre femme et disparaît.

Maintenant transformé en un très beau spécimen de singe rondouillard, vous allez vous lancer à la poursuite du professeur Stark qui a profité de ses années enfermé pour ériger toute une armée d'animaux modifiés génétiquement.

Nous avons donc à faire ici à un mix de jeu de plate-forme et de shoot them up. Votre personnage crache des projectiles par la bouche et doit avancer dans ce monde plein d'embûches en tuant tout ce qui bouge.

Un bouton sert à sauter, un autre à tirer. On ne peut pas faire plus simple. Votre personnage peut tirer en haut, en diagonale, devant, en sautant, en s'abaissant, etc.

Ce qui fait la particularité du jeu c'est Toki lui-même. C'est un singe rondouillard, qui avance très lentement (peut être trop pour la plupart des joueurs), avec une tête de singe vraiment très peu motivé à accomplir sa mission. Les ennemis sont très diversifiés et les boss sont souvent encore plus déjantés que le héros. On se surprend souvent à sourire devant la tête de votre adversaire et son air pataud.

Mais ne vous y trompez pas, Toki est loin d'être un jeu facile. Il faut constamment surveiller les ennemis arrivant des airs, sauter de plate-forme en plate-forme, éviter les éboulements, les pieux acérés ou sauter de corde en corde. Il vous arrivera même de nager, trouver des baskets vous permettant de sauter plus haut, ou un casque de joueur de football américain vous rendant invulnérable.

Différentes armes seront accessibles, allant du tir triple, au lance-flamme.

6 niveaux sont à parcourir (découpés en 4 actes chacun) et tous sont clôturés par un boss. Le jeu se déroule principalement dans l'univers de la jungle, grottes, cascades et autres décors 100% bio. On aura également droit à quelques phases sous-marines plutôt sympas.

Toki n'ayant aucune jauge d'énergie, le moindre coup lui sera fatal (et vous recommencerez au début de l'acte). L'aventure sera donc longue et périlleuse. À noter que vous avez un temps limite pour finir les niveaux. Bref, on est loin du jeu pour débutant, rare seront ceux qui en verront la fin.

TOKI, le plus kiki de tous les kiki :

Graphiquement le jeu propose des environnements diversifiés avec des scrollings différentiels et des sprites souvent de grande taille. Tous les ennemis sont parfaitement reconnaissables et le bestiaire est important. Entre les crabes mutants, les singes sauteurs, oiseaux fous et j'en passe, on a le choix.

On pourrait simplement lui reprocher des graphismes largement moins beaux que la version arcade (dû au manque de couleurs de la console) et des teintes parfois sombres. Mais dans l'ensemble, le jeu tient la route .

Côté animation aucun ralenti notable, de toute façon votre personnage avance tellement lentement qu'on ne verrait pas la différence.

Un autre point marquant du jeu c'est sa musique. Plus de 15 ans après j'ai encore le thème du jeu dans la tête. Cet air ne m'a jamais quitté, pourtant il n'a rien d'exceptionnel mais il colle tellement bien à l'ambiance de Toki que les images défilent toutes seules lorsque je l'entends. Par contre c'est le même tout au long de l'aventure, ça peut donc vite devenir saoulant. Toki n'est bien évidemment pas le meilleur shoot de la console, et ce n'est pas sa réalisation graphique ou l'animation très lente du personnage principal qui le sauveront. Pourtant je reste attaché à ce titre par son ambiance unique et désopilante ainsi que par son côté très technique. La moindre erreur est fatale et seul les plus patients en verront le bout.

Verdict

7

Points forts

  • Simple à prendre en mainLe look de toki, un singe bedonnant
  • une bonne durée de vie
  • une bonne ambiance et une musique inoubliable

Points faibles

  • difficile
  • Le personnage est très lent
  • réalisation très en dessous de la version arcade
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Mega Drive 6.7 6

Commentaires

c'est vrai qu'on y rejoue avec plaisir à ce petit jeu... merci pour ce test. C'est vrai qu'il est difficile mais rien d'insurmontable avec un peu de volonté.
Tres bon test, je connaissais le jeu que pour la jaquette.
Et au fait en passant Slaine super ton test de enemy zero.
SLAINE, 05 juin 2009 - 11:37
merci, j'ai vraiment pris plaisir à y rejouer pour le test malgré sa grande difficulté, et merci joo21000 ;)
bko, 06 juin 2009 - 12:38
Merci Slaine, j'adooooooore ce jeu, cette ambiance, ce héros... Je l'ai finit aussi a l'époque, le genre de jeu avec probotector que tu recommences tellement que tu le trouves facile a la fin :)