Test : Tengai Makyo: The Apocalypse IV (Saturn)

Plus connu sous le nom de Far East Of Eden dans nos vertes contrées, TENGAI MAKYO THE APOCALYPSE IV est à la fois la suite d'une série à succès sortie sur PC Engine, et le volet le plus sombre de cette saga.

Un scénario simple mais efficace :

Vous incarnez Rizing, un jeune chasseur de démons à la Nouvelle Orléans (et oui l'histoire se passe aux états unis). Notre héros et ses jeunes compagnons décident d'aller visiter un manoir dans lequel ils réveilleront par mégarde un puissant démon qui amènera les ténèbres sur tout le pays. Les années passent, et c'est après être parti à la rescousse de son maître, que Rizing découvre son destin : sauver le pays du chaos.

Un RPG old school :

Après une présentation et diverses séquences en dessins animés qui vous accompagneront tout au long de l'aventure (à mon goût les plus réussies de la Saturn), nous sommes directement plongés au cœur de l'action. Graphismes en 2D très colorés, fins et vraiment d'une excellente qualité, ce titre sent bon le vrai RPG à l'ancienne. La carte du monde inspirée des RPG de la super Famicom se veut également très jolie.

Le déroulement du jeu est cependant très classique. On alterne entre des villages, la carte, des combats, des donjons, des dessins animés et de nombreux dénouements scénaristiques. Dans les villages vous trouverez les habituelles auberges, magasins, bars et consorts. Petite originalité, la présence de Guildes dans lesquelles vous pourrez forger différents objets (armes, armures, etc....) à l'aide d'objets trouvés dans les villages, cartes ou durant les combats. Les énigmes ne sont pas insurmontables (même en japonais) et les allers et retours sont légion entre les villages.

Vous rencontrerez au cours du jeu des compagnons d'aventure, dont certains sont des clins d'œil aux épisodes précédents.

Des combats de toute beauté :

Venons en maintenant à ce que je considère comme un des grands points forts de ce jeu, les combats. Il s'agit du système du tour par tour mais les ennemis sont visibles sur la carte et pourront donc être contournés. La nouveauté vient du fait que lors du combat, vous ne voyez pas vos personnages, vous voyez à travers leurs yeux. L'ennemi est donc énorme et vous attaque directement à l'écran. Vous voyez vos bras ou arme lors de vos attaques. Vous constaterez sur les photos la présence des jauges de vie, magie et attaque spéciale (qui augmente au fur et à mesure des combats). Toute cette phase de combat est animée à la manière d'un dessin animé et se veut très impressionnante.

Pour ne pas trop lutter contre les boss, il faudra inévitablement passer par les levels up, marque récurrente des RPG old school.

L'un des plus beaux RPG 2D de la console :

Graphiquement le jeu est une réussite. Les couleurs sont toujours bien choisies et en accord avec le monde environnant. Les personnages sont très détaillés et de bonnes tailles. Le monde exploré est vaste et vraiment diversifié. Si on ajoute à cela des dessins animés superbes et en plein écran (rare pour l'époque), des combats superbes, des environnements riches en détails et en présence, on obtient l'un des plus beaux RPG 2D de la Saturn.
Outre une réalisation sans faille, Tengai Makyo se hisse parmi les plus belles compositions musicales de la console variant de l'orchestral, au symphonique ou encore épique. Seule la mélodie des combats n'est pas des plus exceptionnelles.

Un indispensable pour les fans de RPG :

Que dire de plus de ce fantastique RPG qui réussit à alterner les phases d'humour, d'héroïsme, de nostalgie et de tristesse sans jamais se perdre dans le mélodrame. 40 heures seront nécessaires pour venir à bout de ce jeu tenant sur 2 Cd (il existe également en version américaine mais ne l'ayant pas testé je ne pourrais pas vous dire s'il y a des différences notables).
On ne lui reprochera peut être qu'un manque d'originalité (à part les combats) et d'être un peu trop facile.

Différentes suites de cette saga existent sur PS2 ou DS. Le portage de TENGAI MAKYO IV sera bientôt disponible en France (je ne connais pas la date exacte) sur PSP.

Verdict

9

Points forts

  • La réalisation graphique
  • Les musiques
  • Les séquences vidéos exceptionnelles
  • L'accessibilité malgré la langue

Points faibles

  • Le japonais peut rebuter
  • Pas très difficile
  • Manque d'originalité
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Saturn 9.0 2

Commentaires