Test : Tech Romancer (Dreamcast)

S''il y a bien un développeur qui a un genre qui lui colle à la peau, c''est bien Capcom. À quoi pense-t-on en général quand on parle d'eux ? Baston (Et Megaman dans une moindre mesure) ! Et pas forcément en bien : Capcom, c''est quand même les rois du recyclage. Mais pas tout le temps. Du moins, pas tout le temps de la même façon.

Choukou Senki Kikaiōh !!

Tech Romancer vous met aux commandes d''un mecha (robot) d''environ 20m de haut, à choisir parmi 9 modèles distincts, dans le cadre d''un jeu de combat en 3D. Il ne s''agit pas de robots possédant un libre arbitre, comme Astro Boy, mais d''armures de combat, et c''est donc leur pilote qu''on incarne.

Chaque mecha dispose de deux attaques de base (A et B), d''une garde (G) et d''une touche de saut (J). En combinant une ou plusieurs directions et les attaques A et B on obtient toute une gamme d''attaques, auxquelles on peut ajouter un dash (en appuyant deux fois dans la même direction), une esquive latérale (A+G ou B+G), une attaque brise-garde (A+B+G), et un dash brise-garde (dash en maintenant la garde). Il est important de noter que le gameplay du jeu est réellement en 3D, on peut donc esquiver un rayon laser en faisant un pas de côté.

Chaque robot possède une jauge de dégâts, qui se remplit au fur et à mesure qu''il se fait toucher (avec une jauge temporaire qui diminue avec le temps), et un pourcentage d''armure qui diminue lorsqu''on pare un coup. Lorsqu''il atteint zéro, toute attaque, même parée, fera des dégâts.

Dans la tradition des jeux Capcom, on dispose également d'une jauge de Super qui se remplit en portant ou encaissant des coups, qui permet, une fois pleine, d''utiliser une des deux super attaques que possède chaque mecha. Enfin, lorsque, lors du dernier round, la jauge de vie d''un des belligérants se vide de 60% environs apparaît la possibilité pour son opposant de réaliser une " Final Attack " qui, si elle porte, met purement et simplement fin au combat.

En plus de tout ça, il est possible de ramasser des items. Ils sont de 4 types : soin, boost, armes et Hero Mode. L''utilité des deux premiers va de soi, parlons donc des autres : chaque robot possède trois armes particulières qui, selon la couleur de l''icône, ont un rôle différent : entamer l''armure, paralyser l''adversaire ou encore faire de gros dégâts. Une fois l'arme utilisée, son usage est limité soit dans le temps, soit dans le nombre d''utilisations. Par exemple G. Kaiser, le héros du jeu, peut lancer un rocher, une énorme bombe ou booster ses coups de poings.

Le Hero Mode est plus rare et permet au mecha d''entrer dans un mode spécial qui soit booste sa puissance, soit change radicalement sa palette de coups. Voila pour le gameplay.

Fulguro-poing !!!!!!

Maintenant, qu''en est-il du déroulement du jeu ? En solo, deux modes sont disponibles : le Hero Challenge Mode, qui ressemble très fort à un mode Arcade basique dans lequel on affronte tous les personnages dans un ordre défini, et le Story Mode, beaucoup plus intéressant. Dans ce dernier, chaque héros a droit à son scénario, raconté par le biais d''illustrations et de dialogues écrits et surtout intégralement doublés... en japonais, les textes étant traduits en anglais. Mais surtout, la plupart des scénarios possèdent un ou plusieurs embranchements, qui peuvent dépendre de choix lors des dialogues, de la façon dont vous achevez un adversaire, de l''utilisation ou non de continues, etc. Si la plupart du temps il y a peu d'embranchements, certains personnages en ont une grosse demi-douzaine.

Oui, mais comment savoir les conditions à remplir pour choisir son destin ? Direction le Tatsumi Techno Dome.

Le Tatsumi Techno Dome est le cÂœoeur et l''âme de Tech Romancer. C''est là que vous pouvez revoir les histoires des pilotes, et savoir pourquoi vous avez eu la fin A et pas la B. Mais pas seulement. C''est aussi ici que vous pouvez (prend sa respiration) : écouter les quelques 500 voix du jeu, consulter les centaines d''illustrations des robots et pilotes, y compris des concept arts, admirer les vidéos en CGI des robots au décollage, et l''intro en dessin animé réalisée exprès pour la version Dreamcast, jouer au taquin, télécharger des mini-jeux pour le VMU et débloquer de nouveaux robots (ouf).

Pulvonium !!!!

Mais tout ça a un prix. Pour avoir accès à ces bonus, il faut posséder assez de crédits, qui se gagnent soit en jouant au Hero Challenge Mode, soit en jouant aux mini-jeux pour le VMU, qui se débloquent au fur et à mesure de votre progression dans le jeu. Il y en a trois au total, qui prennent 128 blocs sur le VMU. Au programme : un jeu où il faut baffer les filles et faire des bisous au héros, un shoot auquel je n''ai rien compris et un jeu de shifumi assez complexe.

Débloquer tous les bonus prend un sacré bout de temps, mais l''enjeu en vaut la chandelle : c''est une véritable mine d''or à laquelle on a affaire. On ne peut pas dire que Capcom ait été radin sur ce coup-là.

Mais c'est un vrai plaisir de passer du temps sur le jeu, et ce pour plusieurs raisons : d''une part, le jeu est très satisfaisant techniquement. Il ne décolle pas les rétines, mais le design simple des mechas fait que le jeu reste très propre et a très bien vieilli. L''animation des robots est excellente, et très réaliste (enfin, pour des robots imaginaires, en tout cas s'ils existaient je suis sûre qu''ils bougeraient comme ça). L''ambiance sonore est assurée par les cris des pilotes qui réagissent aux coups reçus et crient le nom des attaques qu''ils portent. Les musiques et les décors sont par contre un peu en retrait.

D''autre part, tout ça est très agréable à jouer. Évidemment le jeu n''est pas très technique, mais les robots possèdent une palette de coups et de mouvements assez variée pour permettre de réaliser de chouettes combats, bien dynamiques. Et puis même s'il n'y a que 9 robots jouables, ils sont tous très différents.

Astero-Hache !!!

Et pour cause ! Ils sont tous inspirés de mechas de mangas et de dessin animés. G.Kaiser est un hommage à Mazinger, Rafaga est une valkyrie de Macross version hélicoptère, Dixen est un clone de Gundam, Pulsion est un mélange entre Ultraseven et Evangelion... leur look, mais aussi leurs attaques renvoient directement à ceux de leur modèle. Évidemment il n''y a aucune licence (trop cher mon fils), mais un minimum de culture anime permet de faire les rapprochements. Du coup, les développeurs ayant choisi des robots très variés (on passe d'un tank incapable de sauter à un robot-fille très aérien), chacun possède un gameplay qui lui est propre, et il est nécessaire de modifier sa façon de jouer en fonction de son choix de mecha. On pourra par contre reprocher la surpuissance de G.Kaiser, qui semble avoir été conçu pour avoir une réponse à toutes les attaques. Mais dans l''ensemble tous les robots tirent leur épingle du jeu. Notez qu''il est possible de débloquer des versions alternatives de certains mechas, ainsi que le Bloodia de Jin Saotome, tout droit tiré de Cyberbots.

Tech Romancer est une vraie surprise. Sorti en catimini en Europe, et affligé d''une boite tout bonnement affreuse, il est aujourd''hui encore peu connu. Pourtant il s''agit d''une véritable perle, sans prétention certes, mais vraiment fun et prenant, pour peu qu''on soit réceptif à son univers. La qualité Capcom, pour une fois au service d''une licence originale, ça ne se refuse pas !

Verdict

8

Points forts

  • Techniquement propre
  • Un gameplay simple mais efficace et dynamique
  • L'ambiance, les clins dil permanents
  • La tonne de bonus à débloquer
  • L'intro animée, géniale !

Points faibles

  • Décors et musiques un peu fades
  • Peu de robots au final
  • Solo un peu facile
  • Peu technique
  • La jaquette européenne moche
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Dreamcast 7.3 3

Commentaires

Je ne connaissais que de nom mais je pense me pencher dessus maintenant^^ Merci Shenron pour ce test.
SLAINE, 14 aoû 2010 - 11:29
un jeu auquel je n'avais pas joué, vu ma très faible attirance pour les jeux de mécha.
Merci pour le test complet ;)
pixeldream, 14 aoû 2010 - 2:41
je connais que de nom merci pour se test qui va beaucoup déterminer son achat :oui:
Rage, 14 aoû 2010 - 7:37
Excellent test bien complet!!

J'en ai passé des heures de jeu dessus et je crois bien ne pas avoir réussis à faire tous les scénarios possible!! Faut dire il y en a tellement!!
Bon test qui donne envie:love:J'y avais un peu jouer chez un pote à sa sortie mais malheureusement je n'ai pas eu la bonne idée de me l'acheter...erreur probablement réparé prochainement:mrgreen:
Rage, 16 aoû 2010 - 1:02
Je viens de re-tester ce jeu ... Et c'est vrai que si techniquement c'est pas un foudre de guerre de la DC il garde son charme.

Par contre il me manque bien un scénario ...
Excellent test, un plaisir à lire :good:! Sa me permet de découvrir ce jeu. Des combats de robots c'est cool :cool:. Un jeu bien joliment coloré aussi d'après les images.