Test : Streets of Rage (Master System)


Streets of Rage
Streets of Rage
Beat'em up

Streets Of Rage... un titre qui fait encore rêver de nos jours. Un titre emblématique, non seulement d'une console mais aussi d'une époque. L'époque où les Beat Them All étaient légion, et certains titres sont tombés dans l'oubli, tandis que d'autres sont restés dans le cœur des joueurs.

Streets Of Rage (ou Bare Knuckle au Japon) fait partie de ces licences qui perdurent avec le temps, qui restera immortelle avec son gameplay, ses niveaux et ses musiques. Tout le monde se rappelle de la trilogie sur Mega Drive mais ce que beaucoup semblent avoir oublié, c'est que SEGA avait fait des adaptations de sa future licence culte sur les supports 8 bits de l'époque.

La série a été portée sur les consoles Master System et Game Gear. Bien qu'un test officiel soit disponible sur le site pour la version portable 8 bits, on va s'attaquer à sa version console de salon 8 bits.

Streets Of Rage sur Master System fait partie des 3 adaptations 8 bits sorties en 1993, avant l'épisode 3 sur Mega Drive. Cet épisode se différencie de sa cousine sur Game Gear et est considéré comme le meilleur épisode en termes de rapprochement par rapport à la version Mega Drive.

KNUCKLE SANDWICH

Quelle est l'histoire ? C'est très simple : une organisation mafieuse nommée le Syndicat et dirigée par le terrible Mr. X, a pris le contrôle d'une ville américaine et de ses nombreuses institutions dont la police. Trois policiers, dégoûtés de voir l'état de la ville, décident de régler le problème de la criminalité à leur " manière " : à comprendre, par les poings.

Le jeu démarre par le défilement d'un texte vous expliquant le contexte du jeu et vous amène à l'écran-titre. Ensuite, vous avez un écran avec les têtes du trio de base, la sélection du niveau de difficulté... et c'est tout. Pas d'option autre que celle de la difficulté, avant de pouvoir choisir son personnage.

Il faut savoir que le jeu n'est jouable qu'à 1 joueur. Alors bien sûr, vous allez vous dire que ce n'est pas juste qu'il n'y ait pas une option 2 joueurs sur cette console mais il faut rappeler que nous sommes sur une console 8 bits et non 16 bits, ce qui veut dire que les capacités techniques sont inférieures à celles de la Mega Drive.

FIGHT

La première bonne surprise, c'est qu'on retrouve les trois personnages que sont Adam Hunter, Axel Stone et Blaze Fielding (Adam n'était pas disponible pour la version Game Gear), on retrouve leurs animations de combat lorsqu'on va sur chacun des policiers.

Une fois le combattant choisi, on débute la partie dans la fameuse galerie commerciale avec ses enseignes en néons, ses bars... et ses ennemis. La première chose qui marque lorsqu'on débute, c'est la qualité graphique du titre : pour une console 8 bits, les décors sont très bien retranscrits, les personnages très bien modélisés.

On n'a aucun mal à voir la musculature des persos masculins, les petits détails comme la couleur de la chevelure, les genouillères orange et les bandanas bleu et rouge d'Axel et de Blaze par exemple. Il n'y a pas un seul élément qui soit pixellisé de façon brouillonne.

SEGA veut clairement montrer qu'il est possible d'adapter un beat them all comme Streets Of Rage sur une console 8 bits, et qu'elle a appris de ses défauts depuis la conversion du premier sur Game Gear sortie un an auparavant.

L'animation est très bonne aussi bien au niveau des déplacements des personnages que par leurs animations de combat. La barre de santé ainsi que le temps imparti et le score sont présents sur l'écran.

De par cette animation, la maniabilité des personnages suit aussi. Nos trois personnages répondent au doigt et à l'œil, retrouvent leurs capacités respectives (lenteur de déplacement pour Adam, coup de genou pour Axel et faible puissance d'attaque pour Blaze) mais aussi le panel de coups comme les coups de genou (pas possible sur Game Gear), balancer les adversaires de l'autre côté, se rattraper lors d'un " vol " par un ennemi et faire des suplex.

Des armes et divers items sont aussi présents sur le terrain comme les barres de fer, bouteilles cassées, couteaux, pommes, poulets et autres.

La voiture de police est présente dans cette version mais pour l'activer, il faut appuyer sur Start (ce qui met le jeu en pause) et presser un des deux boutons de la manette pour voir la police lancer une roquette sur le terrain. Etant donné que le bouton Start ne se trouve pas sur la manette mais sur la console, il ne faut pas s'attendre à utiliser régulièrement cette fonction durant la partie, quelle que soit la difficulté choisie.

BARE KNUCKLE

En parlant de difficulté, le jeu reste plutôt correct dans son ensemble. Les boss peuvent vous tuer en deux coups : ce n'est pas d'une difficulté insurmontable mais le challenge est là. Ce n'est pas parce que le jeu ne peut afficher que deux ennemis à la fois à l'écran que vous pourrez terminer le jeu facilement, ce serait une erreur monumentale de croire cela.

Quand vous êtes à terre, votre personnage clignote pendant quelques secondes, indiquant qu'il est invincible, histoire de se remettre sur le bon chemin (défaut important sur Game Gear ainsi que pour le 2 sur les deux supports 8 bits). Lorsque vous attrapez un ennemi, ce dernier arrive à se défaire de votre prise assez facilement, quand il ne vous balance pas de l'autre côté.

De plus, il y a un boss exclusif à cette version qui se trouve au niveau 6 et qui balance des missiles : assez compliqué au départ, il causera pas mal de soucis pour trouver la technique lors de ce combat.

Le jeu reprend quasiment tous les niveaux de la version Mega Drive, que ce soit la plage, l'usine, l'ascenseur ou bien le quartier général de Mr. X. Comme dans tout beat them all, il y a 8 niveaux au total.

En raison de l'absence d'un mode 2 joueurs sur Master System, il n'y a pas cette fameuse question que le boss final nous posera, tout comme aucune autre voix ne se fera entendre, ni aucun autre texte quelconque.

La bande-son passe principalement par les musiques : si certains thèmes sont familiers, d'autres seront nouveaux pour le jeu comme pour celui de la plage. Les bruitages du jeu se limitent à 2-3 sons et on n'a aucun problème pour les oreilles puisque Yuzo Koshiro s'est occupé des musiques.

Pour résumer concernant la version Master System : elle se rapproche à 98 % de sa version originale sur Mega Drive, en dehors de son boss exclusif du niveau 6. Avoir un épisode qui fait office de copier-coller vaut-il réellement le coup ?

Ce portage n'a pas à rougir vu les qualités qu'il possède, en dehors du mode 2 joueurs. Si vous deviez obtenir un épisode de cette série sur Master System, tournez-vous effectivement vers celui-ci et non le second épisode qui, lui, sera une pure catastrophe. En dehors de cela, la question de l'intérêt si on a l'opus Mega Drive dépend de vous.

Verdict

9

Points forts

  • Réussi graphiquement
  • Les personnages répondent parfaitement
  • Bande-son
  • Bonne durée de vie
  • Son Boss exclusif

Points faibles

  • Son intérêt si on a déjà l'opus Mega Drive
  • Pas de mode 2 joueurs
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Master System 6.3 4

Commentaires

:good:
J'avoue que je ne connais pas les versions 8 bit de SOR. Je vais m'y mettre avant la sortie du SOR4. :smile2:
Rage, 01 mar 2019 - 4:23
Merci pour ce test !!! Et tout à fait d'accord avec l'avis général sur cette version puisqu'on en arrive à la même conclusion. C'est incroyable le boulot réalisé pour que cette version 8 Bits tienne la comparaison et c'est une totale réussite !!!
Je m'occupe de faire les autres versions du Streets Of Rage 2 sur Game Gear et Master System.

De cette manière, il y aura les tests de toutes les versions de cette licence sur le site.
bko, 02 mar 2019 - 12:47
Une bonne version, j'ai commencé par celle là . Après il y a un gouffre avec la version MD. Ensuite je narrêtais pas d'imaginer un SOR Saturn, comme on avait eut un story of thor MD et Saturn mais il n'est jamais venu.
merci pour le test. J'avoue ne jamais avoir joué à la version master system (uniquement la version gamegear). Il faudra que je le fasse un de ces jours ;)
Effectivement les portages MS/GG de Streets of Rage ne sont pas top, mais celui là tient quand même assez bien la route. Les impacts sont quand même trop flottants.