Test : Sonic and the Black Knight (Wii)

Après un Secret Rings qui a divisé les passionnés de Sonic, l'éditeur japonais continue sur sa gamme Sonic Story Book Series en proposant un deuxième volet ayant une ambiance plutôt chevaleresque... en effet, après le conte des Mille et Une Nuits, notre hérisson est transporté dans la Légende du Roi Arthur...

 

Sonic et le Chevalier Noir

Alors que notre héros venait de sauver la planète et, sous le chaleureux soleil de Spagonia, le hérisson neo-punk savourait un délicieux chili Hot Dogs... pas de chance, sans le vouloir, Sonic est transféré dans une autre époque... celle des chevaliers de la Table Ronde!
Première rencontre avec celle qui a fait appel à Sonic par magie... Merlina, fille de Merlin l'enchanteur mais aussi, avec l'épée magique Caliburn.

 

 

Soul Caliburn

Vous l'aurez compris, ce nouveau épisode mettra votre Wiimote en plein mouvement puisque celle-ci, sert comme étant la lame magique que notre héros devra utiliser. À l'inverse de Sonic and the Secret Rings où on contrôlait la boule bleue de Sega avec la Wiimote, maintenant, pour diriger le personnage, on utilise le stick directionnel du Nunchuk. Du coup, on gagne en précision de déplacement.
Forcément, avec une épée dans sa main, on devra trancher des ennemis à tout va cependant, ne croyez pas que c'est du "j'avance; Je tranche". Certes, il est possible de faire tout le jeu à la bourrin, mais il faut s'attendre à une note mauvaise, à la limite moyenne à la fin du parcours. En effet, à chaque fin de étape, on reçoit une notation de, 1 à 5 étoiles (5 étoiles étant meilleure note finale) selon nos exploits. Pour cela, il faut non seulement réussir à découper un maximum d'ennemis sans se faire toucher, récupérer un maximum de rings mais aussi, faire attention à ne pas toucher les habitants de Camelot. Pourquoi alors récupérer 5 étoiles ? Cela permet de débloquer divers secrets dans le Mode Galerie...
Aussi, à la fin du stage, on récupère divers objets liés à l'aventure qui sont ensuite à identifier. Ces derniers peuvent être utilisés dans une forge afin d'upgrader le personnage, créer des armes par exemple et pourquoi pas... donner un petit cadeau (un objet très difficile à trouver) à vos amis via la connexion internet ;).
De plus, Sonic pourra marchander avec les habitants par un système à la QTE donnant accès à de nouveaux trésors.

Durant la péripétie, des petites fées aident le hérisson bleu... par exemple, les petites fées jaunes donnent des anneaux, les fées bleues permettent d'accélérer et finalement, les fées aux lumières rouges augmentent la barre d'Âme Sauvage! À quoi sert-elle ? Vu que l'épée magique Caliburn possède une âme, celle-ci permet d'exécuter un coup spécial. Une fois la barre d'Âme Sauvage à 20% de sa capacité et en appuyant sur le bouton B de la Wiimote, l'épée lock un ennemi ensuite, avec un petit geste, notre héros en un flash, effectue un coup effroyable ne donnant aucune chance au sbire. Du coup, il est possible d'enchaîner plusieurs ennemis à la fois... à condition bien évidemment, si l'attaque est faite au moment précis - quand l'épée brille. Si c'est réussi, on peut faire plusieurs combos puisque chaque ennemi vaincu, recharge une portion de la barre d'Âme Sauvage à l'instar de Hotsuma et son sabre Akujiki en quelque sorte ;).
D'ailleurs, c'est plutôt sympa et regarder le chiffre des combos (au bout de 20) qui crépite donne une certaine satisfaction... on est encore une fois proche d'un jeu arcade. D'un concept ultra simple, se cache en effet un jeu légèrement technique et que beaucoup passeront à côté... comme d'habitude!
Le problème c'est aussi à cause la Wiimote et son manque de précision ce qui a forcé les développeurs à faire un jeu assez simple dans son approche... et parce que honnêtement, c'est aussi un titre destiné à un jeune public.

 

 

Knight of the Wind

La partie sonore est un pur délice. Tout d'abord le thème principal est composé par notre Jun Senoue favori avec la voix de Johnny Gioeli. Grâce à ce duo du groupe Crush 40, on a des superbes chansons telles que "Open your Heart", "Live and Learn" et la dernière "Knight of the Wind" figure déjà parmi les belles chansons de l'univers Sonic. Comment ne pas être heureux quand on découvre pour la première fois, une mélodie d'un ancien épisode Sonic chez le forgeron ? Par ailleurs, et encore une fois, on note un soin particulier en ce qui concerne les mélodies... que ce soit durant les écrans des options, durant les combats contre les boss ou encore, durant les niveaux... on s'en lasse pas d'autant plus, qu'on note quelques influences de Sonic Unleashed pour notre grand plaisir et-ce malgré un level design faiblard mais en même temps, le fait de slasher souvent, ne permet pas non plus d'avoir des niveaux complexes.
Un des points positifs de Black Knight, ce sont les belles cinématiques en images de synthèse mais également, dans un style bande dessinée interactive très plaisant. Bref, l'esthétique globale du soft est très agréable et colle parfaitement à l'ambiance chevaleresque. Du reste, les niveaux possèdent des décors très réussis et variés notamment le "Chateau de Camelot", "Plaine Titanesque" ou encore "Grand Mégalithe".
La Sonic Team maîtrise la partie graphique de la Wii!

 

 

Un spin-off parmi tant d'autres...

Certes, le fait de trancher durant tout le temps peut éventuellement écarter certains gamers, mais est-ce que cela fait le Chevalier Noir un mauvais jeu pour autant ? Non, absolument pas. Oui, c'est un jeu court si on s'intéresse uniquement à la quête principale car à côté, le titre de Sega propose une multitude de missions à faire comme par exemple, faire un combo de vingt coups. Ça permet de découvrir certains objets, des niveaux plus longs du coup, le jeu devient assez long à terminer complètement d'autant plus qu'il est possible de jouer avec d'autres personnages connus de la franchise.
Puis, n'oublions pas le 'mode multijoueurs' avec plusieurs mini-games assez sympa dans l'ensemble. Ce n'est pas tout, puisqu'on peut aussi jouer au 'mode classement' via la connexion internet... afin de connaitre qui fait le meilleur résultat à la fin de parcours.
Complet ? Certainement... mais il faut bien avouer qu'après quelques parties, cela devient vite gavant d'agiter la Wiimote.
Il faut prendre ce nouveau épisode de la gamme Sonic Story Book Series comme étant un jeu à part de la licence. Ce n'est pas la première fois, ni la dernière... avant, on avait eu SegaSonic Arcade, Sonic The Fighters, Sonic Spinball, Sonic Shuffle et vraisemblablement, on aura encore, tant que le hérisson continuera à séduire surtout que la fin est vraiment chouette, on comprend bien pourquoi Sonic and the Black Knight est tout simplement et uniquement un spin-off...

 

Verdict

6

Points forts

  • Les mélodies
  • L'esthétique générale du jeu

Points faibles

  • L'imprécision de la Wiimote
  • Fatigant à la longue
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Wii 6.0 1

Commentaires

Rage, 20 mar 2009 - 3:00
Enfin un test objectif de ce Sonic:merci Spin-dash! Les notations ont été excessives pour un jeu qui ne méritait pas une telle déferlante! Objectif par des commentaires expliquant le positif du négatif sans un radicalisme anti-sonic! Maintenant c'est clair qu'il ne plaira pas à tous!
bko, 20 mar 2009 - 4:25
Le test est bien explicatif. Un jeu réservé surtout aux fans de l'univers sonic, le joueur qui cherche un jeu de plateforme action passera certainement son chemin.
Dans la continuité de Secret Rings donc. Un titre convenable, potentiellement sympa si on accroche au gameplay, mais ça s'arrête là .
Encore un très bon test bien objectif.... Le style déjà bien particulier de cet épisode était déjà destiné à partager les avis. Personnellement je me serais bien laissé tenter si j'avais une wii...
bon bin je vais attendre qu'il soit dispo en occaz à bas prix pour le prendre alors. Pas trop motivé à claquer 50 euros pour ce jeu-là .