Test : Sonic 3D Flickies' Island (Saturn)

En cette fin d'année 1996, la situation de la Saturn est déjà inquiétante en occident, de plus la machine s'apprête une nouvelle fois à passer les fêtes de Noël sans Sonic. Toutefois, conscient du malaise crée par l'annulation de Sonic Xtreme, Sega demandera à Travellers Tales de porter sur la 32 Bit à l'anneau son Sonic 3D: Flickies' Island sorti peu de temps avant sur MegaDrive.
Le studio ne mettra que 2 mois pour réaliser l'adaptation, réussite ou pas, voici ma réponse :

Flickies Island

Mobius, sur une de ses îles vivent les Flickies, de petits oiseaux à l'étonnante faculté, en effet ils peuvent se téléporter dans des dimensions parallèles en utilisant des portails en forme d'anneau, Robotnik voulant s'approprier ce pouvoir décide alors comme bien souvent de les robotiser.
Un seul héros peut les sauver, un hérisson bleu toujours prêt à contrecarrer les plans du professeur maboul.

Gameplay

Le but du jeu est très simple, Sonic doit parcourir les différents niveaux à la recherche des Badniks afin de les détruire et ainsi libérer les Flickies, il faudra ensuite les conduire vers un des anneaux dimensionnels, il sera nécessaire de reproduire plusieurs fois l'opération par acte pour atteindre le suivant.
Le titre est composé de huit zones scindées en trois actes, les deux premiers consacrés à la recherche des oiseaux, la dernière à l'affrontement avec Robotnik.
Bien entendu comme tout Sonic qui se respecte le jeu est parsemé de bumpers, loopings, téléviseurs contenant les habituels bonus, anneaux etc.
Sachez toutefois que si vous êtes touché, vous perdrez non seulement vos anneaux, mais aussi les Flickies qu'il faudra s'efforcer de rattraper.
Sauf que ces petits malins ne sont pas toujours très dociles, de plusieurs types ils possèdent chacun leur réaction, les bleus sont faciles à localiser et tournent en rond tout comme les roses, les rouges se déplacent sans arrêt et les verts essayent même d'éviter le hérisson.
Enfin, si l'on rencontre Knuckles ou Tails avec un nombre suffisant d'anneaux, ces derniers nous conduiront vers le stage bonus pour gagner la Chaos Emeraude.

Sonic 3D ?

En effet selon la localisation du jeu, ce dernier se nomme Sonic 3D Blast à cause de son rendu graphique, à savoir de la 3D isométrique il est vrai du plus bel effet sur MegaDrive, sauf qu'ici nous sommes sur Saturn.
Alors certes, les développeurs ne se sont pas contentés d'un portage bête et méchant, les graphismes sont nettement plus beaux que sur 16 bit, plus de couleurs, plus d'effets graphiques notamment le brouillard, des animations supplémentaires, une intro en Full Motion Vidéo, des musiques exceptionnelles composées par Richard Jacques, de surcroit les stages bonus originaux ont été remplacés par de nouveaux s'inspirant de ceux de Sonic The Hedgehog 2 sur MegaDrive, mais ici tout en 3D temps réel, un bel effort global donc, mais l'ensemble reste bien inférieur à ce que pourrait produire une Saturn mieux exploitée.

Mais le principal problème du jeu vient directement de sa jouabilité, qui découle elle-même de sa représentation graphique, en effet la 3D isométrique ne permet pas d'appréhender correctement les distances ce qui devient vite fatiguant, en plus parfois le jouer a l'impression que le petit hérisson glisse comme sur du savon, heureusement et contrairement à la pauvre MegaDrive, la Saturn dispose d'un pad analogique permettant d'améliorer un peu la maniabilité, par contre le jeu est assez répétitif et sans grand intérêt, celui-ci consistant simplement à localiser et détruire les Badniks emprisonnant les Flickies! Ah oui, cerise sur le gâteau, la longueur des temps de chargement, grrrrrrrrr .

Moralité ?

Moralité, rien ne sert de porter un Sonic si celui-ci au départ est moyen, la Saturn n'avait pas besoin de cela, alors oui, le jeu est mieux réalisé que sur MegaDrive, mais loin de ce que pouvait produire une Saturn en terme de 2D, pour enfoncer le clou, l'intérêt du jeu reste identique à celui d'origine, tout comme sa maniabilité, ce qui est vraiment dommage. Et un Sonic moyen de plus un!

Verdict

5

Points forts

  • Réalisation globale améliorée
  • Musiques
  • Bonus Stages 3D
  • Possibilité d'utiliser la manette analogique

Points faibles

  • Techniquement moyen
  • Maniabilité bancale
  • Intérêt limité
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Saturn 7.3 7

Commentaires