Test : Shenmue I & II (Xbox One, PS4, Windows)


Shenmue I & II
Shenmue I & II
Compilation

Il y a quelques années de cela, Yu Suzuki annonçait Shenmue 3 via un Kickstarter qui a marqué l'histoire par l'argent qu'il a récolté. Quelle autre façon de se remettre en condition qu'en ressortant les deux premiers épisodes ? C'est le calcul effectué par Sega, qui nous propose aujourd'hui une compilation des deux jeux cultes de la Dreamcast. Voyons sans plus attendre si cette ré-édition fait honneur aux originaux.

For the last time, where is my compilation des deux Shenmue ?

On aura tout entendu sur ces portages HD de Shenmue. Soi-disant dans les cartons depuis des lustres, mis sur l'étagère en attendant le moment propice etc... La réalité est que vu l'état général de la compilation proposée par Sega et d3t, je mettrais plutôt une piécette sur un portage HD vite fait bien fait.

La proposition faite aux joueurs était très claire : on vous ressort les deux Shenmue avec un petit lissage HD qui va bien, une caméra 16/9ème sauf dans les cinématiques (pour des raisons techniques), et ça s'arrête là. Ceux qui avaient fixé leurs attentes en conséquence n'auront aucune raison d'être déçus par Shenmue I & II.

Au rang des problèmes rencontrés, je note tout de même un nombre anormalement élevé de bugs divers et variés. Il a clairement manqué quelques semaines de tests et de peaufinage aux jeux. J'ai notamment eu des cinématiques sans les visuels (l'image était figée sur autre chose), des sons qui disparaissaient ou qui bouclaient sans fin, des problèmes avec le mini-jeu QTE2. La façon dont le ciel tourne m'a également un peu dérouté, il y a là aussi quelque chose à faire pour éviter de faire vomir les gens. Dommage de sortir les jeux avec ces problèmes là, en particulier quand Sega semble faire des efforts depuis quelques temps pour rehausser la qualité et la finition de ses sorties.

Un très bon point de cette compilation est l'ajout du français dans les sous-titres. Certaines tournures m'ont paru légèrement inappropriées (par exemple un Ryo un peu trop familier), mais rien de rédhibitoire. On pourra là encore saluer les efforts de Sega avec des traductions bien plus fréquentes de ses jeux dans les principales langues européennes.

What's Shenmue ?

La vraie question de cette ressortie de Shenmue I & II est : à qui s'adresse ces jeux ? A l'époque de la sortie sur Dreamcast, personne ne savait vraiment répondre à cette question. On a tous acheté le jeu car c'était une incroyable claque technique et que Yu Suzuki était aux commandes. Mais la vérité est que l'on a tous été surpris et un peu pris de court par ce jeu entièrement centré sur la narration et la mise en place de son petit monde cohérent et rempli de gens. La suite avec son univers nettement plus grand et son rythme plus soutenu a fini d'enfoncer le clou.

La bonne nouvelle c'est que ces expériences narratives ont trouvé leur place dans le marché, aujourd'hui plus que jamais. Que ce soit les visual novels, les jeux Telltale et tant d'autres, Shenmue a définitivement sa place pour les personnes recherchant avant tout une belle histoire, riche en émotions. Tout n'est pas parfait évidemment : les deux jeux souffrent d'un certain padding (comprendre des tâches répétitives) à des moments de l'histoire. Ça rallonge la durée de vie certes, mais ça peut avoir tendance à lasser également. L'expérience proposée mérite largement de supporter ces quelques longueurs.

D'autant plus que Shenmue est un jeu hors norme, qui développe ses propres idées en faisant fi de tout le reste. Et c'est ce qui fait qu'encore aujourd'hui, l'aventure proposée est unique et ancrée dans les mémoires. Dans Shenmue, le joueur peut faire une tonnes de choses tout à fait inhabituelles. Le soin apporté aux lieux et à chaque PNJ, ainsi que la quantité faramineuse de choses que ces derniers peuvent dire à tous les moments de l'histoire me laissent encore songeur. Les émotions étaient également véhiculées par des visages extrêmement expressifs, et des musiques toujours parfaitement adaptées aux situations, tantôt calmes, tantôt typiques des lieux, tantôt épiques. Une oeuvre narrative conçue de façon globale, avec une vision cohérente portée de bout en bout, voilà ce qu'est Shenmue.

Tu ne mérites pas Nozomi

En faisant le choix d'un portage "as is", Sega se tire un peu une balle dans le pied car les deux Shenmue avaient déjà à l'époque des contrôles raides et une caméra assez capricieuse. On passe beaucoup de temps à essayer d'avancer dans les lieux, en se prenant des coins de table ou des rebords, tandis qu'on lutte régulièrement pour réussir à regarder quelque chose de précis. A une époque où les expériences essayent d'être toujours plus fluides et agréables, ces deux problèmes rebuteront indiscutablement les nouveaux venus car aucune amélioration n'a été faite.

Pour les plus anciens possédant déjà les originaux sur Dreamcast, cette compilation a tout de même quelques arguments. Le rendu des jeux sur la console d'origine via un câble VGA propose évidemment un très bon rendu. Cela étant dit, la compilation apporte le 16/9ème et de la HD. Les temps de chargement sont devenus inexistants, ce qui est définitivement un très gros argument en faveur de la compilation, car on sait tous à quel point les deux Shenmue font "gratter" notre pauvre Dreamcast. Et bien sûr, les deux jeux ont les sous-titres et le cahier de notes en français, là où les originaux étaient peut-être un peu en français, mais pas trop (oui cette phrase est étrange, mais je crois que seul le carnet avait des notes en français, une bizarrerie de l'époque).

Tout vient à point à qui sait attendre... et qui sait aligner le pognon sur Kickstarter. Car sans la campagne pour Shenmue 3, nous ne serions probablement pas en train de rejouer à Shenmue I & II. Vous l'aurez compris, ce portage contient encore quelques bugs, mais il fait le travail. C'est avec grand plaisir que j'ai reparcouru ce que je considère comme étant deux "romans interactifs", avec un rendu global tout à fait satisfaisant. Ceux qui veulent rejouer à Shenmue n'ont aucune raison de laisser passer l'occasion, d'autant plus que les quelques problèmes devraient être corrigés prochainement.

Verdict

7

Points forts

  • Enfin accessible au grand public
  • Une aventure unique, dépaysante et chargée en émotions

Points faibles

  • Trop de bugs à la sortie
  • Contrôles et caméra d'époque
  • Quelques longueurs dans l'aventure
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Xbox One 6.5 2

Commentaires

Effectivement, juste le carnet de note en francais à l'époque! Et si je ne dis pas de bétise, c'était juste dans le 2 en plus :content:
shade, 24 aoû 2018 - 9:20
Oui. En France Shenmue I DC était totallement en anglais, tout comme le II sur Xbox. Sur Dreamcast, on avait par contre eu droit aux voix JP, sous titre EN et interface en FR.

Sinon, comme dit dans le test, le problème, ce n'est pas tant d'avoir des portages HD des deux jeux, mais d'avoir des portages perclus de bugs (dont certains vraiment gros, tellement que c'est inadmissible que le jeu ait pu sortir dans cet état...) inexistants à l'époque.

Mais retravailler la maniabilité, faire en sorte que les cinématiques puissent être visualisées en 16:9 (en jouant sur le FOV, par ex.) et accompagner les jeux de quelques bonus (documents d'archives : vidéos, manuels, publicités...), ça n'aurait pas vraiment été du luxe.
Je partage totalement l'avis de ce test, et j'aurais ajouté dans les points négatifs, l'absence total de bonus, etc...
Pour le reste, c'est clair que j'ai repris un plaisir fou à rejouer à Shenmue.
Rage, 25 aoû 2018 - 10:17
Bon test merci :good::good::good: par contre je le redis mais je suis pas du tout d'accord sur l'avis concernant la rigidité des contrôles et sur la caméra : j'ai jamais eu un seul soucis là dessus sur Shenmue Dreamcast. Par contre maniabilité sur Dreamcast superior parce qu'on peut bloquer la vue !!!