Test : SEGA Vintage Collection: Golden Axe (XBLA)

On sait qu'il y a parmi vous, gamers avec une âme de Ax Battler et qui veulent écraser les sbires de Death Adder version 2008 de la Hache d'Or sur PS3 et Xbox 360. Certes, aujourd'hui on sait que Beast Rider n'est pas aussi culte que le premier mais cela reste un titre correct d'autant plus que c'est la préquelle des aventures de Gillius ThunderHead, Ax Batler mais avant tout, de la séduisante Tyris Flare. C'est l'occasion idéale de refaire un petit récapitulatif de la série Golden Axe depuis ses origines...

Golden Axe version arcade sur XLA et PSN

Le jeu Golden Axe est né dans les salles arcade sur le board arcade System 16 et fin des années '80 et début '90 on a eu plusieurs softs utilisant la licence Golden Axe. Par ailleurs, ce dernier a été converti sur plusieurs plateformes... même sur des machines outre que celles du créateur de Sonic. Oubliant l'exécrable remake sorti sur PlayStation 2 de la gamme Sega Ages 2500, le dernier épisode de la série est arrivé sur Sega Saturn, une conversion du système Sega Titan Video System (architecture Saturn). Un soft de baston 2D plutôt correct néanmoins, 2008 est le retour de la licence avec Golden Axe: Beat Rider. Petite note: En 1999 Sega Amusement Vision avait réalisé un titre très proche de la licence sur NAOMI avec SlashOut et encore une fois, un beat 'em all jamais converti sur console... même pas sur Dreamcast :(. Voici la liste de plusieurs épisodes de la fameuse Hâche d'Or: Golden Axe System 16 (conversion sur Mega Drive, Master System, etc) 1989 Golden Axe Warrior Master System 1990 Golden Axe II Mega Drive 1991 Ax Battler: A Legend Of The Golden Axe Game Gear 1991 Golden Axe: The Revenge Of Death-Adder System 32 1992 Golden Axe III Mega Drive 1993 Golden Axe: The Duel Sega Titan Video System (conversion sur Sega Saturn)1994 Sega Ages 2500 Vol. 3: Golden Axe PlayStation 2 2003 Golden Axe: Beast Rider PlayStation 3 et Xbox 360 2008 C'est sans conteste une série possédant plusieurs passionnés et ce, que ce soit les versions arcade ou encore les version consoles. Mine de rien, la franchise a souvent changé, passant du "beat 'em all" à des action-rpg ou encore à du "beat 'em up" cela dit, quand on parle de Golden Axe c'est toujours l'aspect "beat 'em all" qui nous vient à l'esprit ce qui est tout à fait normal. On remarque aussi l'apparition et la disparition de personnages au fil du temps... Revenons à ses origines puisque Sega a eu la bonne idée de mettre carrément la version arcade sur le marché Xbox Live Arcade pour une modique somme de 800 points.
Je vous rappelle que c'est quand même la première fois qu'on a Golden Axe du système 16 (arcade donc) sur console autrement dit, c'est l'exacte version arcade à la maison! (les autres versions consoles sont simplement des conversions).

Death-Adder

Le maléfique Death-Adder terrorise les terres par là ou il passe... trois héros décident de mettre fin à la dévastation du boss charismatique de la saga. L'amazone Tyris Flare aux pouvoirs de feu.
Le barbare Ax Battler possédant la capacité de faire trembler la terre. et finalement Gillius Thunderhead, le nain ayant la capacité d'évoquer la foudre. En effet, chaque personnage peut utiliser la magie en utilisant des fioles bleues... n'oublions pas qu'on est dans un univers "heroic fantasy" où la lame côtoie le surnaturel. Si Gillius est le plus robuste des 3 au corps à corps, en revanche sa capacité à utiliser la magie est moindre par contre, Tyris Flare est plus faible au corps à corps cela dit, sa puissance dévastatrice avec la magie est compensée par sa fragilité. Ax-Battler étant le personnage équilibré entre la magie et le combat à lame blanche.

Par rapport aux autres beat 'em all, rien ne change, un bouton pour frapper, un bouton pour sauter (par ailleurs, la touche frapper + la touche sauter permet de faire une attaque arrière) et un bouton pour déclencher la furie de magie. On peut aussi courir en appuyant deux fois sur la même direction. En avançant, on massacre les vagues d'ennemis, on avance un peu plus et on fait connaissance avec le boss de fin de niveau. Du classique, l'originalité vient du fait qu'on peut chevaucher des créatures. Des dragons qui crachent des flammes ou encore une bestiole aux couleurs rose et jaune .Celle-ci a été aperçue pour la première fois dans Altered Beast (jeu développé par la même équipe de Sega) mais aussi, bien plus tard en un petit clin d'oeil dans Dynamite Cop (alias Dynamite Deka Police 2) sur Dreamcast et arcade. Faut croire que chez Sega, ils ont une certaine affection pour cette drôle de bête. L'utilisation de ces créatures sera primordiale pour nos trois héros étant donné leur puissance d'attaque mais au final, lors des séquences de repos, ils prennent des airs d'animal domestique... C'est aussi l'occasion d'avoir la visite de gnomes voleurs, un coup de pied et on récupère nos fioles de magie pour les gnomes bleus et de l'énergie pour les gnomes verts. Du reste, on remarque quand même l'imprécision des frappes ce qui nous oblige souvent de jouer au chat et à la souris avec les ennemis et parfois même, on a l'impression d'avoir des danseurs à l'écran 8). C'était déjà le cas à l'époque, ce qui na jamais dérangé le plaisir de jeu en tous cas, aujourd'hui cela peut éventuellement ennuyer certains "novices". Ah oui ! Pour plus de divertissement et faire comme au café du coin, n'oubliez pas d'utiliser l'arcade Fighting Stick Hori EX 2 de la 360!

Toujours aussi bon...

Si en '88, la partie graphique était une claque visuelle, vingt ans après cela reste tout à fait correct et très agréable à l'oeil surtout si on compare avec certaines productions sur Nintendo DS. Les graphismes sont fins, bien animées et on sent la touche Sega du côté des couleurs, très harmonieuses avec l'ensemble du soft. On ne peut pas oublier bien évidemment, les supers explosions de couleur à chaque fois qu'un guerrier utilise la magie et la "hâche d'or" (non, non pas la Palme...) revient à la belle amazone avec son superbe dragon crachant du feu sur tout l'écran... Puis, certains détails sont également bien vus notamment les plumes qui traversent l'écran, le mouvement de l'oeil de la tortue ou encore les mots "Sega" par-ci et par-là... Aussi, il est possible d'ajouter un filtre donnant un effet graphique pas convainquant!
L'un des points forts de Golden Axe à l'époque et aujourd'hui encore c'est son ambiance "Heroic Fantasy" digne de l'oeuvre mythique de monsieur Robert E. Howard, le cultissime Conan. D'ailleurs, le titre de Sega s'inspire beaucoup du film "Conan le Barbare", il suffit de regarder les mouvements du barbare et de l'amazone qui ressemblent très étrangement à Conan et à sa bien aimée Valéria ;). À noter quelques clins d'oeil aux autres productions du créateur du board System 16 avec par exemple le mot Opa-Opa mais aussi la première borne Galaxy Force ou encore le cabinet Thunder Blade. En ce qui me concerne, j'adore énormément!

De plus, les musiques sont archi cultes. Qui ne se souvient pas encore du thème "Wilderness" du premier niveau ? Qui ne souvient pas de la petite mélodie quand les gnomes viennent voler nos magies ? Ou alors, la musique du niveau "Fiend's Path" avec son côté très "Conan" ? Bref, ce sont des mélodies qui ont bercé l'enfance de beaucoup de joueurs arcade (et de la version Mega Drive aussi, il faut le dire)... et que, à chaque fois qu'on écoute attentivement, les frissons sont toujours les bienvenus. (Avec pas mal d'autres jeux Sega comme par exemple, Shenmue, les Phantasy Star, Daytona USA et j'en passe :) ).

Un moment de nostalgie pour un jeu culte!

Le temps passe et Golden Axe reste toujours excellent. Ses mélodies cultes et inoubliables, ses graphismes fins et inspirés, les trois différents héros qu'on peut choisir avec leurs invocations respectives, le mode deux joueurs en coopération (online dans cette version), son côté "Heroic Fantasy" avec ses bestioles, ses ennemis... les gars de Backbone ont réalisé pour Sega une superbe conversion de la version arcade sur le XLA/PSN. On peut même exploiter les bugs de la version arcade et comme j'ai dit plus haut, ceux qui possèdent l'arcade Fighting Stick Hori EX 2 alors là, c'est l'extase bref, les anciens gamers seront clairement heureux de rejouer une énième fois avec la sexy Tyris Flare version System 16. Golden Axe de la version arcade figure parmi les titres Sega qui valent de l'or, le genre de jeu qui ne rouillera jamais et qui sera toujours aussi bon à jouer.

Maintenant on veut les autres titres du Système 16 sur XLA/PSN monsieur Sega et pourquoi pas, des jeux venant d'autres anciens board et là, on pense tout naturellement à Golden Axe: The Revenge Of Death-Adder !

Verdict

8

Points forts

  • Enfin l'arcade à la maison
  • Les mélodies
  • L'ambiance
  • Le gameplay

Points faibles

  • Court
  • Le filtre graphique...
  • Le corps à corps
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Xbox Live Arcade 7.0 3

Archives commentaires

Slash, 07 nov 2008 - 10:03
c'est cool mais d'un coté ça vaux pas la peine de prendre vu que les golden axe seront dans l'ultimate collection à part pour ceux qui prennent pas ;)
bko, 08 nov 2008 - 2:49
Merci j'adore, la version arcade est d'un autre niveau que la version MD même si celle ci est de bonne qualité.
Merci pour ce test fort complet. Golden Axe est un jeu culte pour moi depuis que j'y ai joué en arcade quand j'étais tout petiot....un must
yohko kurama, 10 nov 2008 - 2:18
Merci :D. Clair BULLITT pour le peu que j'ai pu tater du 3D heuu j'ai pas trop accroché (c'est de la 3D quoi).
j'ai fait la demo et je me suis bien clate dessus, par contre il est un peu facile quand meme.
(pas de lien direct vers le test sur la niouse par contre)