Test : Sega Superstars Tennis (Xbox 360, PS3, Mac)

Après nous avoir gratifié de deux adaptations de très bonne facture (Virtua Tennis 3 et Outrun 2) ainsi que d'un épisode Outrun 2006 très fourni, nous retrouvons Sumo Digital avec son premier projet 100% original. Parti à la base d'une idée de l'équipe, Sega Superstars Tennis aura fait le chemin jusqu'à chacun des supports assez rapidement. Au menu : moteur de Virtua Tennis 3 retouché, personnages Sega en pagaille, musiques mythiques et surtout, une bonne dose de fun.

On prend les mêmes... et on change tout


Inutile d'aller chercher bien loin les raisons d'exister de SST, avec l'adaptation de Virtua Tennis 3 pour la 360, garnie qui plus est d'un mode online concocté par les soins de Sumo Digital à l'époque, ce SST réutilise exactement ces bases. Les ressemblances avec Virtua Tennis 3 sont flagrantes : gameplay général, mini-jeux, mode online etc... Tout y ressemble beaucoup, mais dans un style très différent et totalement décomplexé.

Une fois la console allumée, c'est une sympathique cinématique qui accueille le joueur, le replongeant dans l'ère des consoles 16 bits avec ses bruitages old-school et le désormais classique affrontement entre Sonic et le Dr Robotnik. Bref du tout bon pour les fans de cette lointaine époque. Le tout sur une musique sympathique et entraînante que l'on doit à Richard Jacques, qui a composé quelques thèmes pour le jeu.


Au menu principal, on trouve le mode Superstars qui est en fait le mode solo durant lequel on va parcourir les différents jeux de Sega pour débloquer le contenu. Un mode Match permet de jouer rapidement contre un ami ou la console, en simple ou en double. Le mode Tournoi est une sorte de mode arcade où l'on affronte divers adversaires à la suite. Le mode Jeux propose tous les mini-jeux à condition de les avoir débloqués ! Le mode en-ligne ressemble à une copie conforme de celui de Virtua Tennis 3, sauf que cette fois c'est bien sur la PS3 qu'on le voit. Et enfin des options qui permettent entre autres de reconfigurer les touches, mais jamais comme le on voudrait...

Superstars Gameplay ?


Avec SST, Sega ciblait initialement les fans mais aussi les joueurs plus jeunes voulant s'amuser sur un titre sympa et convivial. Dans Virtua Tennis 3, on utilise deux boutons : un pour les coups normaux, un pour les lifts et les deux pour les lobs. Désormais dans SST, on possédera les deux premiers coups, mais pour faire un lob il faut glisser de croix à carré et pour un amorti de carré à croix. Choix ô combien étrange puisque les deux autres boutons de la manette ne servent à rien. Plus étonnant encore, on ne peut même pas séparer ces quatre actions dans la configuration des touches.

À cela s'ajoute donc la touche qui active le mode superstars (il s'agit des gâchettes L1 et R1). Ce mode est différent selon chaque protagoniste et peut être enclenché une fois l'étoile au pieds du personnage remplie (à force de coups réussis et de points marqués). Suite à cela le personnage peut activer son pouvoir. Pour Sonic et Shadow ces derniers se transforment en Super Sonic/Shadow, la balle de Sonic aura des trajectoires étranges et repoussera l'adversaire à l'impact, Shadow lui a sa balle qui disparaît à peine et téléporte l'adversaire autre part dans le cour. On notera aussi Beat avec l'énorme graffiti qui fait glisser l'adversaire, Amigo et ses maracas qui font danser, Alex Kidd et son énorme poids qui vient s'écraser sur l'adversaire etc... Il y a de quoi faire.

Là où le choc intervient, c'est au niveau du gameplay. Les habitués de Virtua Tennis 3 risquent bien d'hurler un peu, car le jeu donne l'impression de vouloir être joué de la même façon, il se joue même avec des mécanismes similaires, mais il y a des choses qui ont clairement changé et qui dérangent un peu de prime abord.


Le jeu est plus rapide, plus dynamique, les personnages courent plus vite et les balles vont également plus vite. Cela requiert donc une plus grande précision dans les déplacements, d'autant plus que le jeu est extrêmement exigeant sur le placement. Il vous arrivera des dizaines et des dizaines de fois de rater des balles car vous êtes mal placé. Mais pire encore, le timing est clairement délicat à appréhender car il faut anticiper énormément. En fait, il faut être placé presque au moment où la balle sort de la raquette de l'adversaire, sinon à tous les coups on met un coup en fin de course dans le vide tandis que la balle file derrière nous... En plus de cela, les déplacements et animations sont un peu flottants et l'ensemble est moins lisible que Virtua Tennis 3. Bref, autant vous le dire clairement : il y a une phase d'assimilation assez longue car les timings, le positionnement et les animations sont un peu particuliers. D'une manière générale les échanges sont plus courts et pas mal de balles deviennent irrattrapables. Mais surtout, ce qu'il faut dire de la jouabilité, c'est qu'une fois prise en main et bien maîtrisée on prend un pied monstrueux.

Fan Service je crie ton nom !


Pour ne pas gâcher le plaisir je ne vais pas tout révéler sur le contenu, mais sachez qu'on a en tout 16 personnages qui possèdent chacun une particularité (effet, pouvoir, vitesse, contrôle ou encore complet), une dizaine d'arènes (chacune avec ses thèmes musicaux) et 15 grands classiques de Sega représentés. Cependant le jeu ne comptant que 8 minijeux, 7 des jeux de Sega ne sont représentés que par un ou deux tournois classiques dans le mode Superstars. De plus les missions des autres jeux ne sont que des versions de moins en moins bridées des mini-jeux finaux. En terme de contenu le mode solo est par conséquent assez limité, avec quelques tournois et des mini-jeux volontairement bridés mais gagnant en intérêt pour faire durer le jeu un peu plus longtemps. En revanche il va sans dire qu'en multi-joueurs le jeu est clairement fun, d'autant plus que le mode online est exemplaire : pas de lag, une fluidité à toute épreuve.

On retrouve également un grand nombre de musiques, certaines mythiques, tandis que Richard Jacques lui a composé les morceaux de l'intro, des menus etc... Bref l'ensemble est de très bonne facture. Les morceaux les plus classiques sont présents à l'appel, et le bon goût semble avoir été la ligne de conduite principale de Sumo Digital.


Ainsi pour Sonic on retrouve les décors de Green Hill et de la base du Dr Robotnik avec des musiques au choix parmi des thèmes de Sonic Heroes (et même les meilleurs) de ce dernier : à savoir les musiques du premier stage Seaside Hill, Ocean Palace, Green Hill Zone, Egg Fleet, Scrap Brain Zone, Final Fortress etc... Pour Jet Set Radio certains thèmes manquent à l'appel mais on retrouve tout de même trois morceaux fort sympathiques, dont Let Mom Sleep (qui est franchement hilarante). Pour Outrun on retrouve les morceaux classiques mais remixés (Passing Breeze, Magical Sound Shower...). À côté de cela Richard Jacques a fait quelques thèmes très réussis, dont celui de l'intro et des menus. Bref, SST est une vraie anthologie musicale et si une bande originale sort un de ces jours, elle va devenir tout aussi indispensable que le jeu pour les fans de Sega.

Du côté des choses franchement décevantes, on remarquera que deux jeux Sega n'ont pas leur titre d'origine (à cause de droits ?). Il s'agit de Virtua Cop qui s'appelle ici Virtua Squad (titre de la version PC aux USA...) et House of the Dead qui devient Curien Mansion. Voilà qui est assez étonnant tout de même. Certaines voix ne sont pas terribles non plus (notamment celle de Nights). De plus il ne m'a pas fallu plus de deux jours pour débloquer tout le contenu en finissant le mode solo (cela veut dire probablement moins de 5 heures).

En revanche du côté des minijeux, Sumo Digital a fait du super boulot. Au delà de simplement réutiliser les environnements et musiques, ce sont carrément les gameplays d'origine qui ont été retranscrits dans SST. Ainsi pour Virtua Cop, on se retrouve à shooter les criminels tout en évitant de tuer les otages, avec les mêmes bruitages, les vies etc... Pour Jet Set Radio, le minijeu est excellent. Il faut taguer au sol en attrapant les bombes de peinture et en veillant à mettre les bonnes couleurs aux bons endroits. Bref il y a de quoi s'amuser d'autant plus que tout marche à merveille.


Pour terminer sur la réalisation, on reconnaît très clairement le studio : l'ensemble et très très propre, pas d'aliasing du tout, le jeu ne ralentit absolument jamais. Les décors sont jolis bien que les modélisations soient faiblardes, les personnages eux sont très réussis. Les menus sont aussi très lisibles, en bref du tout bon.

Sega Superstars Tennis fera une entrée fracassante dans la ludothèque de tout bon fan de Sega. Proposant un gameplay très arcade mais avec une prise en main un peu spéciale, et un contenu énorme, le jeu fait beaucoup penser à l'époque où Sega faisait encore des consoles. Sumo Digital continue sa route vers la gloire avec ce très bon titre, proposant un contenu sympa (dix arènes, un bon paquet de musiques et une quinzaine de jeux représentés) et un mode multi-joueurs au poil. Seule l'aventure solo est un peu courte, mais au final ça n'est pas l'objectif du titre puisque l'on prend un pied monstrueux dans des univers que l'on adore par dessus tout.

Verdict

9

Points forts

  • Réalisation très propre
  • Contenu étoffé
  • Excellent en multi
  • Bande-son mythique
  • Ultra Fun

Points faibles

  • Gameplay moins accessible que VT3 au départ
  • Solo un peu léger
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Playstation 3 8.3 4
Xbox 360 7.1 8

Commentaires

Jika, 25 mar 2008 - 8:41
Argh... Ce jeu me fait super envie, mais plus pour le côté anthologie de Sega que pour le jeu de tennis lui même. Je me tâte...
On va se faire traiter de vendus vu la note encore, mais au moins le jeu est terminé à 100% ici avant publication du test donc c'est fait en tout état de cause. ;)
Ben non, puisque vous avez mis 5/10 à Sonic Wii et 0 à la version GBA.
Vous êtes parfois plus secs que les sites généralistes.
donc une jouabilite qui demande un long apprentissage, un mode solo vite plié...a 70€ ça fait cher le cd audio quand meme.
C'est un jeu multi, proche de Virtua Tennis 3, avec un online solide et je ne suis pas sur qu'il sera vendu 70€ mais un peu moins il me semble.
Genre 37€ en import là tout de suite maintenant : http://www.dvdboxoffice.com/768-9827868-18827873/games/ps3/products/90328107
Excellent test. On voit que vous avez fait le tour du jeu et c'est agréable..... Concernant le jeu je me suis fait la démo sur ps3 et la maniabilité m'a exhaspéré. Je n'arrivais à rien, alors qu'à Virtua Tennis 3 ça se joue tout seul.... Je ne comprends pas cette maniabilité hybride. Pour moi c'est un gros point noir, ce type de jeu se doit d'être accessible rapidement. Mais bon, ce n'était qu'une démo. Encore bravo pour le test.
bko, 26 mar 2008 - 12:56
J'ai testé le version DS, le jeu m'a bien séduit, les thèmes sont excellents, par contre on a vite fait le tour et le gameplay reste très limité, ma préférence va vers mario tennis, bien plus completet technique ! Bon jeu tout de même.