Test : Sega Rally 2006 (Xbox 360, PS3, Windows)

En '95, SEGA lance un jeu qui deviendra culte à tout jamais, que ce soit en arcade ou sur Sega Saturn. Je parle bien évidemment de Sega Rally Championship 1995 réalisé à l'époque par la team AM#3 sous le contrôle du grand monsieur Tetsuya Mizugushi. Aujourd'hui encore, le premier Sega Rally est considéré comme étant le meilleur jeu de rallyes. Le temps passe et les dérapages au millimètre près sont restés dans nos mémoires, pourtant, plusieurs autres éditeurs ont créé de très bons softs de rallye... notamment Richard Burns Rally pour le côté simulation ou alors plus arcade comme par exemple l'excellent RallySport Challenge sur Xbox. Sega ne pouvait rester derrière le classement et c'est ainsi qu'ils ont décidé de reprendre le contrôle en formant pour l'occasion, une toute nouvelle équipe destinée exclusivement à la création de jeux de courses motorisés. Sega Racing Studio est le nom de l'équipe, composé par des anciens de chez Rockstar (Midnight Club series), de Reflections (Driver series), dirigé par monsieur Guy Wilday (ex-CodeMasters). Le premier jeu de course automobile de cette nouvelle team interne de SEGA Europe n'est pas des moindres puisque c'est quand même une des plus prestigieuses franchises de SEGA... Sega Rally. Leur objectif est de redonner les lettres de noblesse à cette licence sur consoles "next gen". Pas facile mais surtout pas évident de garder "l'esprit Sega Rally" et la question se pose naturellement; "Est-ce que ce nouveau épisode est-il à la hauteur ?" Nous allons vous répondre très sincèrement avec ce test réalisé par un passionné inconditionnel de la série.

Sega Rally

Avant de commencer le test, nous allons d'abord faire un petit récapitulatif de toutes les versions de Sega Rally sorties sur board arcade, consoles et PC;

Sega Rally Championship '95 (board Model 2 - Sega Saturn - PC - PlayStation 2)

La référence des jeux de rallye arcade tout simplement et pourtant, uniquement deux voitures avec la Toyota Celica GT-Four et la Lancia Delta Integrale. La version Sega Saturn est un chef-d'oeuvre et possède un bonus sympa par rapport à la version arcade... la Lancia Stratos.

Sega Rally 2 Championship (board Model 3 - Dreamcast - PC)

Plus beau, plus de voitures et l'ajout du frein à main. La version Dreamcast possède le mode '10 Years Championship' avec plus de circuits, plus de voitures mais la conversion est sévèrement critiquée. Personnellement, c'est mon volet préféré.

Sega Rally Championship (Game Boy Advance)

La petite GBA a eu droit aussi à une version pas franchement correcte dû à la capacité de la portable. Un titre tout juste sympa avec des images bonus.

Sega Rally 2006 (PlayStation 2)

Critiqué par certains et apprécié par d'autres (dont je suis inclus), l'édition 2006 ne restera pas dans nos mémoires cela dit, la version PlayStation 2 reste fun et garde un certain côté "Sega Rally".... Le championnat est divertissant malgré une réalisation pitoyable. Quelques bonus sont à débloquer notamment des musiques d'autres jeux de l'éditeur japonais. (Sega Japon offre par la même occasion, une version tirée du board Model 2 de Sega Rally Championship '95).

R.I.P. Rally's dead, long live Sega Rally

Premier point positif, l'équipe a gardé clairement le côté arcade et heureusement car non seulement cela ne dénature pas la série mais surtout, cela permet de se différencier parmi les autres titres disponibles au commerce. Certains joueurs n'apprécient pas les simulations automobiles, trop saoûlantes, trop longues bref, une prise de tête... eh bien, ce nouveau titre de Sega Europe risque de satisfaire le public qui recherche de la simplicité dans un jeu de course.

This is the truth next Sega Rally !

Le premier contact visuel avec un jeu vidéo qu'on vient de s'acheter se fait d'abord par sa boîte et sa jaquette; permière surprise, le logo du jeu n'a strictement rien à voir avec la licence, certes, cela fait peut-être plus sobre ceci étant, ça coupe carrément le lien avec la franchise. On aimerait revoir l'ancien logo à la limite, avec un léger relookage métallisé !!! Néanmoins, l'image de la jaquette s'inspire clairement de la version Sega Saturn ;)

Passons ce petit détail, le titre de SRS propose quatre modes de jeu. Course rapide permettant de découvrir les circuits et de s'améliorer, le mode contre la montre qui, en étant connecté sur le net, permet de comparer les temps des autres pilotes, le mode championnat et finalement le mode multijoueurs. Ce dernier est suffisamment complet avec des parties avec classement ou sans. Rien de bien étonnant mais assez pour s'amuser online.
Ce Sega Rally propose trois classes de véhicules dont la classe Premier, Modifiés et Masters. Par ailleurs, dans le mode championnat, on devra commencer par la classe Premier et gagner des points au fur et à mesure afin de débloquer des circuits et autres sportives de rallye. Déception, le mode Championship propose plusieurs séries de micro championnats avec à chaque fois, trois circuits. Or, dans les épisodes précédents de Sega Rally, on enchaînait quatre parcours (+ bonus) dont le but était d'arriver en premier, faisant une course parfaite. Dans cette version dite next gen, l'équipe de Guy Wilday a décidé de faire une espèce de rally cross c'est-à-dire, qu'il faut effectuer trois tours accompagnés des cinq autres adversaires afin d'arriver en premier ce qui donne au final dix points pour un total de trente points au bout des trois circuits. Pas vraiment dans le style "Sega Rally" dont on est habitué depuis plus de douze ans !!!
J'ai trouvé ce nouveau championnat complètement nul... pourquoi ne pas avoir proposé un mélange de l'ancien avec le nouveau ?! Peut-être que c'est à cause de la petite révolution que Sega Racing Studio à créée car en effet, le terrain se déforme en temps réel à chaque passage des véhicules...

Déformations dynamiques du terrain et de l'arcade comme on aime !

Les anglais de l'équipe de SEGA sont fiers de présenter leur système de déformation du terrain appellé GeoDeformation. En fait, lorsque qu'on traverse le parcours à toute vitesse et selon le terrain, celui-ci se déforme en temps réel en gardant les traces de nos pneus, donnant un aspect usé mais avant tout, c'est vraiment fantastique et surement une petite révolution ! On se surprend parfois, d'autant plus que les vibrations sont incroyables au pad... bref, c'est un plus non négligeable, extrèmement fun, en un mot; excellent !
À l'instar de Daytona USA, le titre du roi de l'arcade donne la possibilité de choisir quatre vues. Deux vues externes ainsi que deux vues internes hélas, j'ai eu l'impression que le premier soft de Sega Racing Studio souffre du syndrome de Initial D Arcade Stage (Naomi 2), c'est-à-dire que les vues intérieures possèdent une jouabilité parfaite alors que les vues externes, on sent quelques difficultées à maîtriser le bolide. Pas évident de faire un virage en épingle pire, j'ai eu l'impression que les véhicules ne "glissent" pas assez et il faut doser correctement la vitesse, le freinage et parfois, un petit coup de frein-à-main ! Personnellement, je n'accroche pas pourtant, la jouabilité est strictement arcade, jouissive, sans aucun doute, amusante et les légères touches sur les bas côtés sont autorisées mais malheureusement, je n'ai pas eu les mêmes sensations que les deux premiers épisodes.

Aussi, avant de commencer une série de trois courses, il est possible de choisir entre deux catégories de gomme. Une pour le terrain et donc, on a un gain en adhérence ainsi qu'une autre pour le tarmac ce qui donne à la voiture de rallye, plus de vitesse. Le choix doit être réfléchi car une fois sa gomme sélectionnée, il ne sera plus possible de changer et on se retrouve parfois sur la dernière course boueuse avec des pneus tarmac... au final, on a un système sans grand intérêt et assurément bâtard.

Easy right, easy left, maybe !

Graphiquement, c'est quand même extrèmement joli... une petite odeur "esprit Sega" est présente notamment avec des couleurs chatoyantes, des décors souvent fantaisistes bref, c'est agréable à l'oeil. Puis, c'est complétement hallucinant le nombre d'animations et de détails à l'écran, je pense par exemple, au deltaplane qui nous survole ou encore un hydravion sans oublier les mongolfières affichant le logo SEGA; cerise sur le gateau, un énorme clin d'oeil aux autres épisodes avec le passage culte de l'hélico, soulevant de la poussière ;) Sega Racing Studio s'est bien amusé en créant d'autres irrésistibles clins d'oeils comme par exemple le troisième teint de la C2 ainsi que la voix du copilote qui est sensiblement la même par rapport au premier.
La modélisation des véhicules est irréprochable et on a un certain plaisir de les salir avec de la boue... pas grave, un petit passage sur une belle flaque d'eau et voilà un léger nettoyage. Petite anecdote au passage, lors du Festival du Jeu Vidéo 2007, Sega France présentait leur bébé... pendant que je regardais les performances des autres joueurs, un visiteur s'approche de moi et me pose la question: C'est GT5 ?!?
C'est plutôt flatteur comme comparaison graphique, bon, ok, il avait probablement oublié ses lunettes car le stand Sega France mettait en valeur le soft avec pas mal d'affiches.
Tournant à 30 images par seconde, parfois le frame rate est limite, mais rien d'alarmant. En ce qui concerne le son, les musiques sont agréables à l'écoute hélas, elles ne seront jamais cultes comme celles des deux premier volets. On n'a même pas une version remixée de Ignition...

Game Over YEAH !!!!!

Pour un permier jeu de la nouvelle team interne de Sega Europe, SRS a carrément assuré. Visuellement, ce nouveau Sega Rally possède des couleurs très "SEGA" d'autant plus qu'il fait partie des meilleures productions next gen du roi de l'arcade, aux côtés de Virtua Tennis 3, Virtua Fighter 5, The House Of The Dead 4 ou After Burner Climax. Très fun, spectaculaire, le GeoDeformation est un énorme plus par rapport au gameplay qui reste heureusement très arcade. L'effort réussi de faire un jeu typiquement Sega ne suffit pas et à ce nouveau titre manque l'essentiel... "l'esprit Sega Rally". Plusieurs défauts font, qu'il ne possède pas l'aura de la licence en commençant par le championnat vite gavant. Certes, l'intention était de proposer des courses afin de déformer le terrain mais je suis désolé, je n'apprécie pas du tout et je préfère l'ancien modèle de championnat proposant des parcours qu'on devait faire à la perfection, avec des dérapages extrèmement contrôlés ! Aussi, le choix des pneus est complétement foiré et sans grand intérêt. N'oublions pas non plus la jouabilité en vue extérieure qui n'est pas convainquante. Outre ces défauts, on est bien heureux de voir un Sega Rally next gen de haut niveau avec une équipe de développement qui a pris de gros risques. En tout cas, Sega Racing Studio figure déjà parmi les meilleurs développeurs du groupe SEGA-Sammy. Vivement leur prochain jeu... en attendant, je vais continuer à faire quelques chronos du côté Lac ;)

Verdict

8

Points forts

  • La déformation du terrain
  • Les graphismes
  • Le online
  • Gameplay arcade

Points faibles

  • Le championnat
  • Le choix des gommes
  • Manque "l'esprit Sega Rally"
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Xbox 360 8.2 10
Windows 8.8 6
Playstation 3 8.0 3

Archives commentaires

yohko kurama, 30 oct 2007 - 11:52
Très très bon test d'un jeu que je n'ai pas encore testé ,et à la lecture de ce test c'est clair que ça donne envie . :-)
Très bon test. Quelques points noirs tout de même ! Mais il avait l'air franchement très bon donc je suis rassuré ^^
bko, 31 oct 2007 - 12:29
Bon test, mais certains oublis et certaines remarques qui font baisser la note (championnat solo et esprit sega rally) trop subjective à mon gout. J'ai posté mon avis ! J'ai oublié une chose dedans : sans être énorme la différence entre pneu tout terrain et route existe belle et bien. Sur le circuit Alpine2, j'ai joué avec la subaru route contre mon fantome fait avec la tout terrain. La voiture accélère clairment plus vite et se fait tout aussi clairement rattraper sur les chemins terres.
A la lecture de ce test, je pensais qu'il aurait une moins bonne note.. Mais bon c'est vraiment du bon boulot de SRS pour un 1er jeu, ça promet!
Certes ce n'est pas le Sega rally parfait,mais il procure assez de bonnes sensations pour etre dans la categorie des tres bons titres.A faire en tout cas.

Autres news sur ce jeu