Test : Ranger X (Mega Drive)


Ranger X
Ranger X
Shoot'em up

Au niveau Shoot'em up, la MegaDrive est plus que bien fournie. Des titres comme ThunderForce, Gley Lancer, BioHazard Battle ou encore M.U.S.H.A. sont plus que reconnus dans le milieu et plus qu'appréciés par les amateurs du genre. Pourtant en 1993 un nouveau venu allait faire parler de lui, et plutôt en bien, dans la galaxie Sega; son petit nom japonais : Ex-Ranza !

 

 

ZUT C'EST LA GUERRE ! (ENCORE)

 


Je vais vous la refaire mais mon japonais est toujours aussi limité depuis la dernière fois, mais pour faire court on va dire que des affreux aliens sont venus mettre le bordel sur Terre avec leurs gros vaisseaux armés de très gros missiles; et comble de l'originalité ils en ont profité pour kidnapper une 'tite gonzesse qui passait dans la rue! Ne me demandez pas pourquoi je n'en ai pas la moindre idée, a moins que ces aliens là soient des fans de Mars Attacks !
Nous voilà donc en route pour 7 niveaux d'action non stop aux commandes de votre mécha et de son module d'accompagnement (je reviendrai dessus plus bas) pour détruire du vilain qui pue ! Le principe de jeu est simple; vous avez dans chaque niveau un nombre de cibles à détruire, quand cela est fait vous avez accès au boss.
Évidemment tout un tas d'indésirables vont faire en sorte que vous n'arriviez pas à boucler votre mission, ils y mettent franchement les moyens et vous allez vite savoir quel est le goût d'un missile " sol-sol " !

 

 

 

 

PLUS ON EST DE FOUS !...

 


Dans Ex-Ranza (Ranger X chez nous) vous êtes donc aux commandes d'un mécha de combat dernier puissamment armée et hyper mobile. Utilisant la manette 6 boutons, la prise en main demande un petit moment d'adaptation car hyper riche étant donné que tous les boutons de la manettes sont sollicités.
Le bouton A sert à tirer vers la gauche, C pour tirer vers la droite et B sert à utiliser l'arme additionnelle (limité en énergie) qui fonctionne sur le même principe que dans les ThunderForce; les différents tirs sont stockés et l'on peut en changer quand l'on veut. La croix de direction sert à avancer ou à reculer avec gauche ou droite, on peut se baisser en appuyant sur bas et la direction haut enclenche un réacteur dorsal qui permet d'atteindre les parties élevées dans les niveaux et à planer sur quelques centaines de mètre! Il s'épuise assez vite cependant mais se recharge dès que l'on relâche la direction ou quand on se pose.
Certes votre mécha est des plus mobiles mais il n'est pas seul à partir en guerre; en effet selon les niveaux il est en permanence accompagné par une unité de soutient (indestructible) qui prend la forme d'une base volante ou d'une sorte de moto à une roue. Ce qui différencie les deux engins, mis à part le fait qu'il y en a un qui vole et un qui roule !) c'est que la moto laisse la possibilité au joueur d'en prendre le contrôle! Si cela peut un peu sembler compliqué écrit comme ça ( Hein ? Keskidi ?on dirige deux engins en même temps! Kèsskeusséssbaurdail ?) c'est tout simple et hyper simple a utiliser, puisqu'avec X ou Z vous la ferez avancer comme vous en avez envie et son tir est géré par le tir de votre robot, elle tire donc en même temps que vous.
Si le fait de pouvoir la diriger indépendamment du mécha peut sembler anecdotique, elle sert énormément dans certain niveaux ou les ennemis sont équipés de boucliers, le fait d'envoyer la moto en éclaireur permet de lui faire percuter ces ennemis qui lâchent ainsi leur protection, ils ne reste plus qu'à faire un carton dans les troupes ennemies !
On peut également se coupler avec elle (ou avec la base volante) ce qui permet de choisir son arme additionnelle. Quand les deux engins sont assemblés entre eux le tir principal devient à tête chercheuse ce qui le rend bien efficace devant certain chefs de fin! Mais attention le fait de se coupler annule l'indestructibilité du véhicule !
Par contre la base volante est contrôlée en permanence par la console, le fait de s'y coupler permet juste de profiter de son tir laser très puissant, mais vu sa lenteur de déplacement on devient une cible très facile.

 

 

 

 

...MOINS IL Y A DE RIZ !

 


Si le tir principal est en énergie infinie ce n'est pas le cas de l'arme additionnelle qui dispose d'une jauge de Power. Une fois cette dernière à plat il faut la recharger car certains de ses tirs sont obligatoires pour passer à certains endroits, et avec une batterie à plat, ben ça passe pas !
Pour cela il y a deux solutions : soit on trouve le module de rechargement qui est planqué quelque part dans le niveau, soit on se sert de l'éclairage naturel... le soleil quoi !!(Ou la lune pour les niveaux qui se déroulent la nuit).
Sachez que c'est possible dans tous les niveaux, mais il faut parfois se creuser un peu les méninges pour y arriver; notamment pour le niveau qui se déroule entièrement dans une immense caverne où le soleil ne rentre pas... méfiez vous aussi de la forêt du niveau 3, ce n'est pas toujours bon de s'abriter à l'ombre des arbres !
Ex-Ranza est certes en shoot mais il possède quelques subtilités dans son gameplay qui apportent un peu de fraîcheur au genre.

 

 

 

 

FINALEMENT

 


Si on pensait avoir tout vu en terme de réalisation de folie avec ThunderForce 4, je vous rassure que ce Ranger X ne donne pas sa part aux chiens pour le coté technique.
Zooms, rotations, cinématiques en 3D fils de fer, effets de transparence, effets de lumière, boss énormes, distorsions j'en passe et des meilleures mais je crois que tous les effets possibles sur 16 bit sont répertoriés dans cette cartouche !
Graphiquement c'est également un festival avec des décors variés, colorés (Ex-Ranza seul jeu 128 couleurs de la console ? L'interrogation court toujours.)
L'animation est également un modèle du genre, bourrée de détails (les oiseaux qui s'envolent dans le stage 3) et d'une fluidité exemplaire elle ne faiblit jamais, à part pour quelques effacements de sprites lors des explosions des boss de fin de niveaux; rien de bien gênant donc.
La partie sonore est également de très bonne facture, la bande son propose une partition musicale de très bonne qualité avec différents styles mais toujours en accord avec le niveau traversé, Ex-Ranza est un régal pour les oreilles.
Les bruitages sont eux corrects sans pour autant être extraordinaires mais pas de quoi dévaluer la partie sonore de l'ensemble, la cartouche ne fait que 8 mégas, les programmeurs ont fait quelques concessions sur les bruitages.

 

 

 

 

Ranger X est certes un shoot de plus sur MD, mais il est d'une telle qualité qu'il serait une erreur sans nom de passer à coté. La réalisation est F-A-B-U-L-E-U-S-E sur tous les points, la jouabilité est aux petits oignons, la difficulté est d'un bon niveau et très progressive, et la replay value est quand à elle plutôt bonne puisque l'on y revient souvent une fois le jeu terminé. Beau, long, intéressant, techniquement bluffant, je ne vois pas quoi rajouter de plus pour vous convaincre de vous procurer ce petit bijou de la MegaDrive. Sachez que vous manquez un très grand jeu si vous faites l'impasse sur ce titre que je vous conseille plutôt dans sa version Japonaise.

 

 

Verdict

9

Points forts

  • Techniquement impressionnant
  • Bande son
  • Jouabilité
  • Prévu pour la manette 6 boutons

Points faibles

  • Demande un temps d'adaptation
  • Quelques effacements de sprites
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Mega Drive 8.7 3

Commentaires

Excellent test tonton! Un bon vieux shoot comme on n'en fait plus malheureusement... Quel imbécile j'ai été de l'avoir revendu à l'époque... Snifff :'(
Un shoot auquel je n'ai pas du tout joué. A cette époque j'étais déjà sur Last Resort et ma neo geo si mes souvenirs sont bons....
Donc merci pour ce test complet.
tu dois repare cette erreur rapidement...^^On le trouve sur Ebay pour pas trop cher...3-4€ pour la VF, la jap est plus chere par contre..(20-30€)
Dwight, 01 aoû 2008 - 11:51
J'en prends bonne note tonton! En effet, il n'est pas très cher actuellement. Je comblerai cette "lacune" à mon retour de vacances! lol