Test : OutRunners (Mega Drive)


OutRunners

Petite leçon d'histoire

OutRunners a débarqué dans les salles d'arcades un beau jour d'été 1992. Je me rappelle encore le voir trôner fièrement aux côtés de Virtua Racing qui étalait ses polygones 3D à la vue de tous. Pourtant, il n'avait pas à rougir face à ce pionnier... OutRunners en imposait tout de même car graphiquement il était tout simplement splendide (c'est toujours le cas actuellement d'ailleurs).
La version console arrivera 2 ans plus tard, mais sa sortie restera confinée au Japon et aux USA, SEGA Europe préférant distribuer Turbo OutRun et OutRun 2019.
Reste à savoir si nous y avons grandement gagné au change.

Le tour du monde en 80 credits.

OutRunners n'est rien d'autre qu'un prétexte pour une ballade géante autour du monde au volant de petits bolides ayant pour nom: BAD BOY, QUICK REACTOR, WILD CHASER et autres MAD POWER (entre autres.).
Le jeu reprend, en l'élargissant au planisphère mondial, le fameux système des embranchements qui a fait la réputation d'OutRun il y a maintenant 25 ans ! (1986-2011)
Le fait de courir sur une mappemonde permet aux programmeurs de nous proposer pas moins de 30 tracés (les pays en fait) différents... il faut donc une bonne dizaine de parties au minimum pour tous les visiter et ainsi boucler le mode Arcade de la cartouche. Évidemment SEGA ne s'est pas juste contenté de ce seul et unique mode de jeu. Le mode Original rajouté sur la version console consiste à une série de huit courses où l'on affronte un à un les différents adversaires du jeu. Il faut donc tous les vaincre pour voir débouler le concurrent final; celui qui possède LA voiture mythique de l'univers SEGA.
Une fois ce dernier adversaire éliminé, son véhicule deviendra bien évidemment jouable et ce, dans les deux modes du jeu.

Road OutRunners

Pour cette version MegaDrive, SEGA a fait certains choix bizarres. Le premier est celui qui fait que le jeu se joue en permanence en écran splitté. Étant donné que l'on peut jouer en solo sur le jeu d'origine, cette obligation du mode splitté peut dérouter lors des premières parties effectuées. Évidemment, cette option du jeu en écran partagé entraîne une perte graphique du titre, la console devant gérer deux fois plus d'informations en même temps pour animer parfaitement l'ensemble.
Heureusement, la MegaDrive s'en tire plus que parfaitement grâce à une cartouche de 16 Mega et aussi parce qu'elle en a dans le bide! Les décors sont fouillés, la circulation sur les routes du jeu est bien présente et des animations aux abords des tracés sont également présentes. (Oiseaux qui s'envolent, hélicoptères et animaux sauvages dans les pays Africains.).
Je rajoute également que certains stages ont même leur décor qui change au fur et à mesure que l'on avance ainsi, pour l'Australie la course débute à Sidney avec la ville en décor de fond et se termine au milieu du désert avec Ayers Rock en point de vue.
C'est sûr que c'est au final rageant de se dire qu'en plein écran le jeu aurait pu être plus fouillé graphiquement, ou avoir plus de monde sur la route, OutRunners n'a pas à démérité de sa conversion, d'autant plus que l'animation reste fluide et rapide tout le long du jeu.

Tour d'honneur

En conclusion, OutRunners est une conversion très proche du jeu d'origine. Il est jouable, très agréable à parcourir, extrêmement fun et finalement, après son décorticage effectué pour ce test, je me rends compte qu'il n'est pas si mal fait techniquement parlant (Hormis le fait que les dénivelés légendaires de la borne sont beaucoup moins présents dans cette version.).
Petit mot sur la bande son, dans son ensemble de qualité. Les musiques sont parfois un peu courtes mais les titres mythiques de la série sont bien entendus au rendez-vous au milieu de la trentaine de morceaux du soft.

Alors oui et encore 1000 fois oui, l'écran splitté va déranger beaucoup de joueurs, mais il faut bien admettre que devoir se passer de ce titre pour cette unique raison serait tout de même un peu stupide.
Étant le seul titre de la saga OutRun à se jouer à deux en même temps sur MegaDrive, j'admets qu'il aurait finalement été préférable que SEGA Europe nous distribue cet épisode plutôt que les titres cités en tout début de ce test.

La version américaine

Au pays de l'oncle Sam, OutRunners a été édité par Data East et pour une raison que j'ignore, de nombreuses modifications ont été faites sur cette version du jeu.
Dès le début, l'animation du logo SEGA mettant en scène Sonic et Tails a purement et simplement disparue! Pourquoi ? On ne le saura jamais.
Ensuite USA oblige le compteur de vitesse des véhicules est passé en Mph, rien de gênant mais une option permettant de choisir le type d'affichage (Kmh/Mph) n'aurait pas été de trop pour le coup.
J'ai remarqué aussi que l'utilisation de l'adaptateur bug légèrement le décor de fond sur certain circuit, l'effet s'estompe au bout d'un moment, mais ça fait désordre surtout quand la version japonaise est nickel de bout en bout avec le même adaptateur.
Le plus grave (le plus pitoyable surtout !!) vient de la suppression de la voiture bonus ainsi que des musiques additionnelles ! Inutile donc de se casser le tronc à finir le mode Original pour débloquer quoi que ce soit... y a plus rien a gagner hormis voir le générique de fin!
En contrepartie, Data East a relevé un poil la difficulté de ce mode de jeu; maigre consolation (mais ne vous attendez pas à quelque chose d'insurmontable).
Sur le fond, le jeu reste le même que son homologue japonais, mais il se trouve délesté des bonus de fin, la pilule est donc dure à digérer. Il est donc préférable de trouver le jeu en version japonaise certes, plus chère mais plus complète et avec une jaquette beaucoup plus réussie.

(Note globale pour la version Genesis (version US): 6/10)

Verdict

8

Points forts

  • Très fun
  • Animation rapide
  • Variété dans les décors
  • Bande sonore
  • LA voiture cachée!!

Points faibles

  • Pas de jeu plein écran
  • Les dénivelés sacrifiés
  • Cartouche import US et Jp protégées
  • Version Genesis (US donc) allégée
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Mega Drive 7.0 4

Commentaires

De rien.... Avec des corrections de Spin pour certaines erreurs de la "pré-version" (:content2:) du test!
Mr Archive qu'il devrait s'appeler.:cool2:
bko, 21 avr 2011 - 1:25
Great game mais pauvre conversion, c'est dommage ! il existe une version arcade dans une compil ou autre ?
pixeldream, 21 avr 2011 - 4:28
Aucune compilation de se titre a ma connaissance :non:
A voir peut être un jeu a rajouter a ma longue liste :content2:
Rage, 21 avr 2011 - 3:02
Excellent test pour les 25 ans de cette licence :love::good:

Un jeu que je ne connaissais pas ... Et pour cause je ne savais pas qu'il était exclusivement réservé à l'import ...

Merci pour ce test bien détaillé et intéressant à lire!! Les différences entre versions US et Jap c'est sympa à savoir :good:
Ryo95, 25 avr 2011 - 10:43
Super test je ne savais pas d'ailleurs que la version US était plus light. Du coup je vais rechercher plutôt une version jap.