Test : Mario & Sonic at the Olympic Winter Games (Nintendo DS)

Ah ah ah, moi Eggman, je vais enfin rentabiliser la combi de ski que je porte depuis 1991 !

Après s'être tirés la bourre sur les épreuves estivales, Mario et Sonic se retrouvent à nouveau, mais cette fois-ci ils chaussent les parkas et les moon-boots et s'affrontent sur les épreuves hivernales. Enfin, s'affrontent, pas tant que ça, puisque cette fois les anciens rivaux (surtout dans la tête des joueurs) doivent faire équipe pour sauver les Jeux Olympiques, rien que ça !

En effet, cet épisode de Mario et Sonic "aux jeux olympiques d'hiver" comme le dit si bien la voix-off de l'écran-titre feront plus que participer à des épreuves éparses ou à un bête championnat. Le jeu se dote d'un mode aventure qui rappelle un peu Bomberman Land sur la même console : les esprits de neige ont été capturés par Eggman et Bowser, qui sont jaloux que l'on organise des jeux olympiques sans leur demander leur avis, et qui entendent bien créer les leurs. C'est une catastrophe, car sans eux, il ne neigera pas sur les sites olympiques ! Heureusement, l'un deux réussit à s'échapper et à appeler Mario et Sonic au secours. Ni une ni deux, les deux héros vont se charger de délivrer ses amis.

Le joueur dirige donc au choix Sonic ou Mario dans un, puis plusieurs villages. Certaines zones sont barrées par des colonnes de glace, que seuls les esprits peuvent détruire. Mais pour cela, il faut récupérer des cristaux en réussissant des épreuves... olympiques bien sûr. Les épreuves sont matérialisées par des panneaux disséminés dans le village, et il faudra réussir un objectif précis (le plus souvent arriver premier) pour être récompensé par un cristal. Une fois le nombre requis de cristaux acquis, les murs de glace peuvent être détruits, et l'aventure peut continuer.

Mais ce mode Aventure ne se résume pas à une succession d'épreuves. Comme son nom l'indique, il y a une petite part d'exploration : trouver les bons accessoires pour chaque type d'épreuve, résoudre quelques mini puzzles, parler aux bonnes personnes. En effet, au début du jeu, on peut uniquement jouer avec Mario ou Sonic, mais au fil de l'aventure d'autres persos se joindront à vous, ce qui augmente l'éventail de compétences à votre disposition, car chacun a ses points forts et des points faibles. Le choix est vaste puisqu'au total 20 personnages sont disponibles.

Oui je suis un hérisson à poil dans la neige, et alors ?

En effet, les personnages sont divisés en quatre catégories : vitesse, équilibré, puissance, technique. De plus, ils possèdent des caractéristiques différentes au sein d'une même catégorie : vitesse, saut, puissance, endurance et technique. Il faut donc choisir son personnage en fonction de ses performances.

Le choix de Sonic ou de Mario dans la partie exploration n'est pas tout à fait anodin, car selon le personnage que vous contrôlerez, vous aurez accès ou pas à certaines zones, et certains PNJ ne vous adresseront pas la parole. Heureusement on peut switcher à tout moment entre le plombier et le hérisson.

La difficulté du mode Aventure n'est pas bien élevée, et il s'agit surtout d'un moyen de se familiariser en douceur avec les épreuves et les personnages, ainsi que de récolter divers bonus, comme des informations sur l'Histoire des JO d'hiver ou sur l'univers des deux licences. Par contre, certaines épreuves sont d'une stupidité à toute épreuve, comme par exemple le tir qui oblige à battre le CPU par moins de 500 points d'écart : parfois il ne touche pas un caramel, et on l'écrase, et d'autres fois il fait un carton à tel point qu'on peut se demander s'il n'y a pas de la triche là-dessous... à jeter sa DS par la fenêtre.

Mais l'essentiel n'est pas là. L'essentiel, c'est les épreuves. Elles sont décomposées de deux types : classiques et "rêve". En gros les épreuves "rêve" sont des versions fantaisistes des sports classiques (le saut à ski-fusées) ou des mini-jeux (comme la bataille de canon à neige).

Parmi les épreuves classiques, on trouve du ski, du snowboard, de la luge, du bobsleigh, du patinage, du hockey sur glace, du biathlon et même du curling (!!), soit 15 épreuves, plus une dizaine d'épreuves "rêve". Il y a donc largement de quoi faire.

Il est possible de jouer à une épreuve à la fois, ou d'organiser un mini-championnat comptant jusqu'à 5 épreuves. Et si ce n'était pas assez, le jeu comporte en plus 3 mini-jeux spéciaux, ce qui porte le nombre total d'épreuves à une petite trentaine.

Gauche-droite, gauche-droite, gauche-droite, glisse !!!!!!

Les épreuves se jouent soit au stylet, soit avec les commandes classiques. Dans les deux cas le choix est à chaque fois judicieux et il n'y a pas de reproche à faire à l'ergonomie en général : dans les épreuves de ski on glisse le stylet pour accélérer, pour le patinage on alterne avec L et R... les choix sont logiques et il est possible avant chaque épreuve de consulter non seulement les commandes de base, mais également les astuces, comme le classique départ canon tiré tout droit des Mario Kart. D'ailleurs ce n'est pas le seul élément repris des jeux tirés des deux sagas, puisque dans certaines épreuves on devra passer à travers des anneaux ou ramasser des items comme des carapaces ou des étoiles.

Par contre on peut émettre un petit bémol sur la difficulté, qui est très variable selon les épreuves : si certaines possèdent une grosse marge de progression, on sent très vite les limites de certaines autres. De plus, diriger sa trajectoire au stylet demande de couvrir en partie l'écran avec sa main, et qu'on soit gaucher ou droitier, c'est un peu gênant, surtout dans les épreuves rapides comme la descente.

Rien à redire niveau habillage : techniquement on est dans les hauts standards de la console, et les menus et les artworks ont été particulièrement soignés. Les voix digits et les bruitages sont agréables, par contre la musique est particulièrement soûlante, et on ne vous en voudra pas si vous la coupez.

Rien à redire non plus sur la jouabilité : les commandes répondent très bien, que ce soit au pad ou au stylet, tout juste peut-on regretter des soucis pour déplacer Mario et Sonic dans le mode Aventure, à cause d'une inertie un peu trop importante. Ou la difficulté de réussir ses départs canons, la faute à un compte à rebours bancal et des timings difficiles à appréhender : au top, dois-je commencer à faire glisser le stylet, ou dois-je avoir terminé le mouvement ?

Bon, j'ai des engelures, je fais me taper un verre de vin chaud.

Un mot sur le mode multijoueurs : tout comme le mode solo il propose de jouer à une seule épreuve ou à un mini-championnat, de 1 à 4 joueurs, avec chacun une cartouche, ou une seule en mode téléchargement. Je n'ai testé que la deuxième possibilité, et les téléchargements fréquents et plutôt longs, ainsi que l'impossibilité de quitter une épreuve en cours sans éteindre la console (et donc tout recommencer) plombent salement l'expérience. Mais bon, de toute façon on savait que l'expérience serait moins conviviale que sur console de salon.

La durée de vie du jeu est quant à elle satisfaisante : le mode Aventure demande une demi-douzaine d'heures pour être complété, mais il fait plus office de tutoriel qu'autre chose. Par contre, obtenir toutes les médailles d'or dans la difficulté la plus élevée risque de vous demander pas mal de temps, et si vous êtes un chasseur de récompenses, le jeu possède un système de trophées qui se débloquent sous certaines conditions, comme marquer plus de 10 buts dans un match de hockey ou terminer 10 épreuves avec chaque personnage. Et si vraiment vous jouez la compèt', il est possible de sauvegarder ses fantômes et les échanger avec ses amis.

Au final, Mario et Sonic aux Jeux Olympiques d'Hiver est un bon titre, plutôt riche et soigné techniquement. Les épreuves sont suffisamment nombreuses et variées pour scotcher les amateurs du genre, mais malheureusement ils devront certainement jouer en solitaire, la faute à un mode multijoueurs pénible à utiliser à moins d'avoir 4 plusieurs cartouches et l'absence de jeu en ligne.

Verdict

7

Points forts

  • Épreuves nombreuses et variées
  • Techniquement très satisfaisant
  • Pas d'épreuve injouable
  • Très bonne durée de vie pour les acharnés

Points faibles

  • Mode Aventure guère passionnantMusiques soûlantes
  • Épreuves pas toutes intéressantes
  • La main qui cache l'écran !
  • Mode multijoueur pénible à utiliser
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Nintendo DS 7.5 2

Commentaires

Le premier m'avait bien occupé. Et il m'arrive de refaire des épreuves de temps en temps pour le fun. Je pense que celui ci y passera aussi.;-)
Rage, 09 nov 2009 - 1:19
Merci pour ce test!

Mon avis est par contre différent, je pense vraiment que c'est une référence sur DS et un jeu incontournable ... Mais bon je donnerai mon avis dès que j'y jouerai bien plus à fond!!