Test : Maimai (Arcade)


Maimai
Maimai
Arcade


Quand on part visiter Tokyo pour la première ou l'énième fois, le (ou les) Game Center SEGA est le lieu qu'on doit absolument visiter. On est de l'autre côté du globe et pourtant, quand on est dans un Club Sega, on se sent chez soi. Pour 2012, il y a un jeu qui m'a particulièrement séduit. Enfin, deux si j'ajoute Toylets. :)
Le soft arcade c'est Maimai un rhythm game qui reprend un peu le principe de Hatsune Miku: Project DIVA.


Maimai



Le premier contact avec la borne nous laisse perplexe. En effet, on a le drôle de sentiment d'être en face de... deux machines lave-linge ultra modernes !!!
Tout d'abord à cause de sa blancheur quasi intégrale et ensuite parce qu'au centre de l'une des machines, il a un écran de forme ronde, tactile qui donne un effet de "hublot" dont le "cadre" possède 8 touches positionnées sur 11h05, 10h10, 8h20 et 7h25. Ajoutons un effet lumineux blanc pour tout le cabinet et coloré sur les touches. Ce n'est pas tout. Un autre écran rectangulaire est situé juste au dessus, la partie de droite affichant le clip musical (le même clip qui est affiché lui aussi sur l'écran rond) et la partie de gauche l'évolution du score. Sachant que chaque Maimai propose deux machines, c'est ce qu'on appelle plus généralement de Twin cabinet.
Par ailleurs, le jeu de SEGA accepte les cartes mémoires - Aime - que l'on peut acheter dans n'importe quelle salle d'arcade. La carte mémoire Aime de SEGA, est en quelque sorte, votre carte de sauvegarde de tous les jeux que vous jouez en arcade. (Ceux qui sont compatibles avec Aime bien évidemment). Super pratique, évitant d'avoir 10 cartes mémoires de 10 jeux différents.
Outre le fait de pouvoir sauvegarder sa progression et ses succès/trophées, la carte Aime permet aussi de diffuser nos exploits en vidéo sur le web. Comment ça ? Je vous explique.
Le titre du géant nippon est le premier jeu qui est en étroite collaboration avec Nico Nico Douga (célèbre site japonais de partage de vidéos). Car si vous ne savez pas, la borne possède une caméra positionnée au dessus du côté droit (ou gauche) de la machine Maimai pouvant filmer les "hublots" et forcément, vous, en train de jouer. Avec Aime, on peut alors faire une demande d'enregistrement de notre superplay, il sera ensuite disponible sur la page http://www.nicovideo.jp/maimai/ . C'est tout simple comme idée et pourtant, c'est un succès pour SEGA et Nico Nico Douga vu l'engouement des joueurs et joueuses japonais(es).
C'est là le point fort de Maimai, c'est un rhythm game qui attire non seulement les gamers mais aussi et surtout, les gameuses. Puis, il est clair que l'effet "machines lave-linge " peut rebuter au départ mais au final, franchement on trouve ça très cool et carrément original bref, les ingénieurs SEGA on encore signé une superbe machine et qui restera gravé à coup sûr, dans la longue histoire arcade de la firme de Haneda. En un mot: Inoubliable.

Ok, ok, Maimai est une belle machine et tout mais le principal alors ? Comment on joue ?



♪ " PONPONPON " ♪



Et bien pour résumer, Maimai est un doux mélange de Samba De Amigo et de Hatsune Miku: Project DIVA. Une fois la chanson sélectionnée, des rings, des rectangles et des stars arrivent par vagues du centre de l'écran (qui diffuse le clip) vers les 8 boutons. Il faut bien entendu appuyer au moment - T - afin d'enchainer des combos. Toutefois, il faut savoir que les rings rouges nécessitent une seule touche, les double-rings jaunes de deux touches simultanées, les stars bleues d'une touche et tracer un traie ou un cercle sur l'écran et finalement, les double-stars jaunes qui demandent d'effectuer deux touches et tracer deux traits ou cercles. Enfin avec les rectangles, il faut rester appuyé sur toute la longueur du rectangle.
Ce concept, n'est pas vraiment étranger aux gamers des Hatsune Miku: Project DIVA/Arcade, je dirais même de ceux qui ont joué Samba De Amigo et je peux parier qu'ils adoreront certainement Maimai car il faut appuyer sur les touches selon le rythme. Pour les néophytes, cela peut sembler trop simple, voire pas intéressant du tout et pourtant c'est d'un fun omniprésent d'autant plus que SEGA a encore une fois été inspiré par la culture pop japonaise actuelle. La liste musicale est plutôt longue, de la J-Pop avec des morceaux du groupe AKB48 par exemple, du Tokyo Ska Paradise Orchestra, des chansons de "Vocaloïd" comme par exemple World's End Dance Hall (coucou Hatsune Miku, coucou Luka :) ) et cerise sur le gâteau, des chansons de jeux SEGA. On retrouve des musiques d'un autre jeu musical arcade notamment Crackin'DJ, le Theme song de Samurai Bloodshow jeu disponible sur iPhone/iPad ou encore et plus émotionnellement, le thème principal de Sakura Wars ♥ ♥ ♥.
Personnellement, j'ai beaucoup aimé PONPONPON de Kyary Pamyu Pamyu (♥)... faut dire pendant la période hanami, printemps japonais 2012, elle était partout (pubs, shows télévisés) afin de promouvoir son dernier album - Pamyu Pamyu Revolution -.
Sachez que les touches permettent aussi de naviguer sur les menus du jeu et choisir par la même occasion le niveau de difficulté: Easy - Basic - Advanced - Expert et enfin Master qui est à débloquer... les hardcore seront heureux de retrouver du challenge à leur niveau :).
Non, je n'ai pas oublié de préciser que le but du jeu, c'est de passer un excellent moment vidéo-ludique en rythme mais surtout, effectuer un résultat final assez élevé non seulement pour pouvoir Clear le "niveau musical" mais aussi, avoir une bonne note finale de - S -.



Maimai, j'en veux encore !



SEGA en arcade se positionne une nouvelle fois, comme étant le leader de jeux originaux. Oui, l'idée de Maimai ne révolutionne pas le petit monde des salles fumées loin de là étant donné que la mécanique de jeu a déjà fait ses preuves auparavant toutefois, en créant un divertissant rhythm game, l'éditeur japonais assure avec Maimai non seulement esthétiquement (effet machines lave-linge futuristes assumé) mais aussi dans son concept.
La collaboration avec Nico Nico Douga est un plus non négligeable. En tout cas, les japonais sont fans de ce système de partage de gaming-videos/superplay et puis, ajoutons une copieuse liste de chansons qui touche assurément dans la Pop Culture nipponne actuelle.
C'est frais, c'est amusant quand on joue seul, à deux en versus ou en coop', original bref, Maimai est une superbe machine arcade qui ne laisse personne indifférent, c'est du 100% made by SEGA sans aucune "tâche" de doute.
On espère qu'avec les capacités de la PlayStation Vita (touches + écran tactile), SEGA Japon décide peut-être un jour, à une conversion sur la machine de Sony avec bien évidemment, toutes les chansons arcade incluses et pourquoi pas, ajouter d'autres chansons de la culture pop japonaise !

Edit : SEGA Japon annonce que les thèmes musicaux de Project Rub, Virtua Fighter et Rhythm Thief & the Emperor's Treasure seront disponibles pour les amateurs. :)

Verdict

8

Points forts

  • Effet lave-linge :)
  • Ultra fun
  • La playlist
  • Original
  • Pour les gamers et gameuses
  • Les vidéos sur Nico Nico Douga

Points faibles

  • Pas en Europe
  • Faut une carte Aim<i>e</i> pour en profiter pleinement

Commentaires

Héhéhé, effectivement ça me plait ce test! merci beaucoup:good:
Je m'en vais de ce pas le lire (bon, après avoir mangé en fait^^).
Rage, 22 sep 2012 - 12:36
Ho bon sang !!!! Pour du test surprise ça c'est un test surprise !!! :love::love::love:

Génial!!
J'en vois, parfois, lorsque je regarde des vidéos de joueurs sur Project Diva ou autres ! Ca a l'air d'etre assez populaire au Japon !
Je complète le test : les morceaux mentionnés à la fin du test ont été ajoutés. Il y a par exemple le thème de Jacky dans VF1.
rynex, 23 sep 2012 - 8:44
Très girly,mais franchement superbe borne:love:
C'est bien de voir le roi de l'arcade contre attaquer dans le domaine des jeux musicaux et les grosses machines de konami notamment.
Même dans yakuza on a du placer du Taiko no tatsudjin de NAMCO...Que le roi retrouve sa couronne !:smileWink:
génial, un test arcade, ça c'est une belle surprise.
Le jeu a l'air vraiment sympa, j'aime bien les rythms and game ...