Test : King's Bounty (Mega Drive)

Vous aimez castagner du dragon et du démon à la tête d'une grande armée ? Faire la chasse au trésor ? Les courses contre la montre ? Alors vous devriez apprécier King's Bounty.

Arrivé en 1991 sur notre chère MegaDrive, ce jeu fait d'un savant mélange entre RPG et stratégie est en fait un portage d'autres supports notamment sur "Amiga" ou "commodore 64".

L'histoire

Dans King's Bounty l'histoire est simple, le précieux "sceptre de l'ordre" du Roi a été dérobé par un groupe de "Vilains" comprenez par ce terme une bande de terroristes des temps passés comprenant des dragons, de pirates, des zombies, des diables, des fourbes et autres joyeuses compagnies. Si vous ne retrouvez pas l'artéfact en question le roi périra et le Vilain parmi les vilains Urthrax (le dragon) règnera en maître sur le monde et répendra la misère.
Bref, le roi fait donc appel à un aventurier (vous évidement) pour récupérer l'objet dans les plus brefs délais.

Les personnages

Avant de commencer l'aventure vous devez choisir entre 4 personnages disponibles qui disposent chacun d'aptitudes ou de particularités propres :
- L'argent de départ qui va vous permettre d'enrôler des troupes fraîches et de les payer. (oui, oui, il faut payer vos troupes donc ne soyez pas trop gourmand)
- Le salaire que vous recevez chaque semaine (tous les 5 jours en fait) et qui remplira votre bourse tout au long de votre périple. - Le Charisme qui définit ni plus ni moins le nombre maximum de troupes que vous pouvez commander en même temps et gère une autre subtilité du jeu (certaines créatures peuvent changer de camp si votre charisme n'est pas suffisant pour les contrôler)
- Le nombre de sorts maximum que vous pouvez posséder en même temps et leur puissance
- Enfin chaque personnage dispose également d'une petite troupe de départ.

Voici une rapide description de chaque personnage:

Le chevalier Barbu qui démarre avec un peu d'argent, un bon charisme mais un salaire faible.
Médiocre en magie il dispose cependant de la "meilleure" armée de départ.

Le paladin moustachu qui démarre avec beaucoup d'argent, un charisme médiocre et un salaire faible. Il est cependant avantagé au niveau de l'utilisation de sorts et possède également une armée de départ convenable. C'est un peu le personnage "intermédiaire" des 4.

Le barbare vraiment très barbu commence avec un salaire moyen, un bon charisme et un bon salaire.
Par contre c'est une quiche en magie et son armée de départ est faible.

Et enfin, une sorcière imberbe (ouf) qui va démarrer l'aventure avec beaucoup d'argent, un charisme ridicule mais un salaire extravagant. De plus elle est évidement passée maîtresse dans l'art d'envoyer des boules de feu où d'autres joyeusetés dans la tronche de ses adversaires.
Vous noterez tout de même que son armée de départ est archi faible. (des paysans et des mini fées...)

L'univers

Parlons peu, parlons bien, le jeu se déroule dans un univers Heroic-Fantasy des plus classiques.
Vous pourrez y rencontrer toutes sortes de créatures allant du dragon à l'humain, tout en passant par les elfes, les ogres, les vampires... Le monde dans lequel vous vous trouvez est divisé en 4 continents que vous découvrirez au fur et à mesure et qui disposent tous d'un environnement propre :
Beaucoup de forêts pour l'un, un autre plein de désert, un continent composé de pleins de petites îles et enfin, un continent assez classique qui regroupe tous les éléments précédents. (Foret, sable, îles...)
À noter que l'on passe d'un continent à l'autre en louant un bateau dans une ville.

Les unités

Durant votre périple vous aurez à recruter des unités que vous trouverez dans différents bâtiments.
Ces habitations sont divisées en 5 types (Caravanes, grottes, arbres, cimetière, votre château de départ) et proposent toutes des créatures différentes (25 en tout) À vous de réaliser l'armée parfaite pour venir à bout de tous les ennemis que vous rencontrerez.
Chaque unité se comporte de manière différente en disposant de bonus ou caractéristiques propre. D'une manière générale la grosse différence vient des HP (les coups que peuvent encaisser chaque créature avant de mourir), des points de dégât (dégât à chaque attaque), des points de mouvement à chaque tour, du moral (qui fait varier les dégâts causés à l'ennemi) et du salaire à leur verser chaque semaine.

Vous noterez également que certaines unités disposent de compétences très pratiques telles que la capacité de voler (aller n'importe où sur le champ de bataille en un tour) ou encore la capacité de se régénérer en tuant des ennemis (pour les vampires). Je ne vous dis pas le reste pour vous laisser certaines petites surprises...

Le GamePlay

Au niveau du Gameplay le jeu se déroule en trois phases :

- L'exploration :

L'exploration des différents continents se fait à cheval, en temps réel, et va vous permettre de trouver des coffres qui vous procureront divers bonus (Un choix entre l'augmentation du salaire ou du charisme;
une carte maritime vous permettant d'atteindre un nouveau continent; Une amélioration de vos capacités magiques...)

Vous trouverez également des villes dans lesquelles vous pourrez recueillir certaines informations, acheter des sortilèges, louer un bateau ou des machines de guerre.

De plus en explorant chaque continent vous tomberez régulièrement sur des antres vous permettant de recruter des soldats.

Vous rencontrez également des créatures hostiles se baladant sur la carte.
Ces vermines vous suivent dès qu'elles vous trouvent, inexorablement jusqu'à l'affrontement (vous pouvez toujours galoper ou prendre le bateau pour les éviter) Donc si vous êtes courageux et que vous disposez de préférence d'une bonne armée (sinon tant pis pour vous) vous allez affronter l'ennemi et nous arriveront là à la deuxième phase du jeu.

- Les batailles :

Les batailles sont de deux types : sur terrain naturel ou dans des châteaux forts (Que nous détailleront dans la 3eme phase) La seule différence entre ces deux types réside dans l'espace disponible (plus restreint en château) et sur la praticabilité du terrain, qui est parfois difficile dans la nature à cause de la présence de montagnes ou de lacs.

Le déroulement est assez simple. À gauche votre armée alignée de haut en bas et à droite celle de l'ennemi également alignée de haut en bas. Ensuite on se trouve dans la pure tradition des jeux de stratégies au tour par tour. Vous bougez tous vos soldats en fonction de leurs points de mouvement et vous tabassez l'ennemi. Vous pouvez également jeter un sort à chaque tour de bataille histoire de cramer quelques ogres récalcitrants.

Une fois la bataille terminée, si vous avez vaincu, vous touchez une certaine somme d'argent (en fonction des ennemis vaincus) et vous pouvez continuer votre quête.
Si toutefois vous vous êtes fait battre, vous vous retrouverez au château de départ avec pour seule armée quelques paysans.

- Trouver le sceptre :

Si vous avez bien suivi vous devez vous demander ce que font les fichus vilains qui ont piqué le sceptre du roi ?
Et bien ils vous attendent dans leurs châteaux respectifs avec un gentil comité d'accueil.
Pour attaquer un château il vous suffit d'acheter des armes de siège dans n'importe quelle ville sur un continent et de foncer sur le château en ayant bien pensé au préalable à prendre un "Contrat" en ville pour la capture du Vilains en question. (le nom de chaque vilain apparait sur son château).
Les batailles en château sont les mêmes que dans la nature sauf que l'espace est largement réduit et que la position des troupes est un peu différente.

Si jamais vous parvenez à vaincre l'armée du méchant pas gentil, vous repartez avec sa tête (enfin je ne fait que supposer là), vous gagnez plein d'argent et surtout, vous débloquez une petite partie de la carte ultra secrète qui vous révélera où se trouve le sceptre.

Et oui, car pour trouver notre fameux sceptre sans y aller à l'aveuglette il faut "démasquer" une carte en capturant les vilains comme expliqué précédemment, ou en trouvant certain artéfacts éparpillés sur chaque continent (une épée, un bouclier, un livre...) qui en plus de révéler une partie de la fameuse carte vous offriront certains bonus (plus de dégât, plus de charisme, bateau moins cher...)

Une fois la carte suffisamment révélée vous arriverez à reconnaitre une zone sur un des continents exploré et vous n'aurez plus qu'à aller creuser.
(oui car les vilains sont bêtes et ont simplement enterré le sceptre dans un endroit paumé de la planète.)

À noter que vous n'êtes pas obligé d'avoir tous les artéfacts et capturé tous les vilains pour trouver le sceptre, même si ça aide.

La difficulté :

Il y en a pour tous les goûts. En fait la principale difficulté réside dans le délai que vous avez pour retrouver le sceptre. (de 600 jours à 200jours).
Donc en facile vous aurez largement le temps de retrouver le précieux artéfact, par contre en difficulté "impossible?" c'est vraiment une autre histoire.
Au niveau des batailles, cela reste très correct. Seul le dernier vilain est vraiment extrêmement difficile à battre et vous aurez probablement à l'affaiblir plusieurs batailles d'affilées avant de le vaincre. Heureusement on peut assez facilement finir le jeu sans le vaincre, mais vous aurez droit à un bonus vraiment excellent si vous le battez. Je ne vous le révèle pas pour ne pas gâcher la surprise mais ça vaut le coup.
(Me contacter si vous voulez vraiment l'info ;) )

La technique :

Sur le plan technique, le jeu se résume à 4 ou 5 musiques différentes (et encore je compte la musique d'intro) par contre bien que répétitives elles sont très entrainantes et tout à fait correctes. (Après chacun ses goût)

Graphiquement, le jeu est archi pixélisé mais cela participe vraiment au charme du jeu et les unités restent très détaillés et sont bien animés.

Il n'y a évidement aucun ralentissement durant le jeu.

À noter que c'est la version la plus jolie, toutes plateformes confondues.

Un jeu qui m'a vraiment marqué, ce n'est pas hyper beau, mais sur le plan stratégique c'est varié, au niveau du challenge c'est sympa et puis les jeux de ce genre ne sont pas vraiment légion sur console. Je le recommande très chaleureusement si vous appréciez la stratégie au tour par tour ou si vous êtes fan de la série Heroes of might and magic.

Sus au sceptre et mort au Vilains !!!!

Verdict

8

Points forts

  • Variété des d'unités
  • Taille de l'univers
  • Pleins d'idées originales pour l'époque

Points faibles

  • Tout en anglais
  • Pas super beau
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Mega Drive 6.3 3

Commentaires

bko, 05 sep 2008 - 12:38
Pareil... je suis pas fan du genre en plus, surtout que celui ci a vraiment pris un coup de vieux, mais le concept a l'air intéressant!
Je le connaissais mais je n'y avais jamais joué (l'aspect graphique m'avait fortement rebuté à l'époque). Merci pour ce test très complet d'un jeu qu'il faudra que je fasse un de ces jours.