Test : Iron Man 2 (Xbox 360, PS3)


Iron Man 2
Tandis que le film propose un duel au sommet entre Iron Man / War Machine contre Whiplash, le tout dans un délire d'effets spéciaux ayant pour épilogue après la fin du générique un mini teaser pour annoncer la suite : The Avengers (2 Mai 2012 au ciné !). 'Iron Man 2 the video game' joue les petits bras et n'adapte pas du tout les dernières aventures de l'homme de fer sur vos consoles.

Je vais changer le monde

Le premier niveau s'ouvre sur une cinématique qui donne déjà quelques frissons, au niveau des graphismes le constat est vite sans appel : c'est retour vers le futur à l'époque de la Dreamcast, du moins pour la modélisation. Iron Man à terre, il doit empêcher le téléchargement de son pote l'intelligence artificielle par une entreprise ennemie, manque de chance cette dernière en a assez pour nous fabriquer le boss final du jeu : ULTIMO (un croisement entre un scientifique modélisé façon le film 'le cobaye' et le pote l'IA = un gros robot). Pour le reste du scénario il faut le voir pour le croire, les fans du comics pourront recoller les morceaux, les non-initiés nageront...

Ranger ceci dans les détails secondaires

Techniquement parlant Iron Man 2 donne l'impression que les développeurs ont foutu à la corbeille l'ensemble des données du premier volet pour tout recommencer de zéro. Autre possibilité, les développeurs font des semaines de 25h ou alors les gars de chez Secret Level savaient que leur boite allait fermer dès la fin du développement, donc par vengeance ils ont donné une pré-version du jeu à SEGA. Il n'y a pas vraiment de mot pour décrire les magnifiques décors d'Iron Man 2, nous sommes en 2010, la phase de maîtrise des consoles est loin derrière nous, on parle plus volontiers de 'dernier retranchement' quand on teste une nouveauté, normalement... Iron Man 2 propose des personnages à la modélisation douteuse, oui, douteuse, il n'y a que Scarlett Johansson qui semble avoir eu un poil plus de chance, enfin façon de parler... Pour les décors cela n'est guère reluisant, un coup de serpe par-ci, un coup de faux par là pour le design des divers éléments qui constituent les décors, les textures sont du niveau de la modélisation, aussi bien pour les personnages que les décors... En gros on est à l'époque Dreamcast sur certains points, les nostalgiques ne vont pas apprécier cet 'hommage'.

Iron Man / War Machine

Durant les divers niveaux, vous enchaînerez les missions en extérieur et en intérieur. Aussi à l'aise pour combattre dans les airs que sur le sol, avec vos poings ou avec vos armes, Iron man dispose d'une esquive bien pratique, sauf quand la caméra ne filme pas où il faut. Par exemple vous lockez un ennemi et la camera filme le mur, il faut donc taper au hasard et espérer toucher l'ennemi, c'est fréquent quand la séquence est en intérieur. Il ne faut pas trop compter sur le viseur automatique, il glisse d'une cible à l'autre trop facilement même si elles ont 500 mètres de distance, là c'est la puissance de feu qui prédomine afin d'éliminer les menaces rapidement. Point positif, vous pouvez pirater les adversaires (en arrachant la tête entre autres), ainsi ils vont se battre pour vous jusqu'à ce qu'ils meurent, pratique et indispensable dans certains cas. Il ne faut pas oublier qu'Iron Man 2 propose quelques 'QTE', enfin marteler le bouton 'B' rapidement ou le stick gauche de 'gauche à droite' afin d'ouvrir une porte, ou un autre truc que l'on n'a pas explosé.

La séquence que l'on ne peut passer sous silence c'est lorsqu'on dispose de 3 minutes pour quitter un lieu qui explose (je ne sais plus lequel désolé). Avec votre personnage vous êtes lancé à pleine vitesse tel un missile, slalomant entre les obstacles qui explosent devant vous, wouah : grisant ! En fait, non... Iron Man étant aussi maniable qu'un motoculteur lancé à pleine vitesse, sa tête passe son temps à faire *bing*bing* avec le décors, la caméra étant quant à elle exceptionnelle, j'ai jamais vu ça dans un jeu. En fait celle-ci bouge tellement qu'on a l'impression d'être dans une boule à neige. La caméra secoue l'écran et Iron Man tel un flocon insignifiant se fait balloter sur toutes les surfaces, la patience du joueur est vite mise à rude épreuve. C'est là que l'on comprend que les 3 minutes allouées au joueur pour faire les 30 secondes de trajet ne sont pas en trop. L'impuissance des développeurs à proposer une épreuve calibrée : on laisse 4 fois plus de temps qu'il n'aurait fallu si c'était bien réfléchi.

Iron Man 2 propose de faire évoluer l'armement de vos guerriers afin de disposer d'une puissance de feu plus importante pour les prochaines missions. À chaque mission terminée vous recevez une somme qui est proportionnelle aux dommages que vous avez reçu / affligé. Vous pourrez donc passer par la case R&D pour acheter de nouvelles munitions explosives, à impulsion, électriques etc... De même vous pourrez acheter de nouvelles armes qui sont naturellement plus puissantes que les anciennes : Blaster, mitraillettes, lance-missiles, lasers, etc... Du moment que vous avez des armes et des munitions il faudra passer par la case 'Fabrication' afin d'associer les armes et les munitions de votre choix, un second espace dans l'arme vous permet d'ajouter un module, celui-ci produit divers effets en fonction de ceux que vous aurez acheté (rechargement plus rapide, tirer plus longtemps, etc...). Une fois ceci terminé vous pourrez vous rendre à la case 'construction de mon armure' où vous sélectionnerez les armes préalablement customisées. De là vous êtes prêt pour la prochaine mission. Cela semble fatiguant ? Et bien oui c'est pas spécialement fun et devoir passer entre chaque mission par l'ensemble de ces cases afin de donner au jeu un côté 'gestion / évolution du personnage' on aurait pu s'en passer. Quand on arrive à ce niveau là d'ennui, autant filer les nouvelles armes à la fin du niveau et laisser le joueur les assembler sur l'armure. Là c'est juste pénible et ne procure aucun plaisir, c'est déjà fatiguant à décrire, les développeurs auraient dù le voir en rédigeant leur cahier des charges.

Cela va sans dire qu'Iron Man et War Machine disposent progressivement d'une puissance de feu relativement impressionnante et le fameux système de lock qui vous faisait des misères n'a plus lieu d'exister. Du moins tant que la mission n'est pas chronométrée, tant que vous n'êtes pas dans un espace trop petit où que vous n'êtes pas contre un gros boss genre Ultimo, ce qui représente la moitié du jeu tout de même... Là, système de visée automatique ou non, vous êtes malgré vous facilement à l'ouest. Non, avec un peu plus de motivation Iron Man 2 pouvait être bateau, avoir la moyenne par l'ensemble de la presse et ainsi la personne qui achetait ce jeu n'avait pas l'impression d'être pris ouvertement pour un con. Là on a avec ce jeu tout ce que l'on n'espère pas revoir un jour sur nos consoles, on a même des défauts que l'on ne pensait pas revoir sur cette génération pour être honnête.

Du moins je tente de sauver le monde.

Iron Man 2 propose 8 missions qui n'ont rien à voir avec le film, d'une durée de vie dramatiquement courte, environ 5-6H dont ¼ du temps est dédié à vaincre 2-3 malheureux boss. Vous ne vous en doutez peut-être pas encore, mais il n'y a pas grand chose à sauver de ce jeu, voire rien du tout. Les boss mériteraient une page dédiée sur Wikipedia, il faudrait expliquer à tel point la difficulté est mal réglée et si votre jauge de détermination et de patience sont relativement petites, vous n'allez jamais finir ce jeu. ULTIMO le boss final qui a beau être sympa graphiquement (30 mètres de haut, 70 de large) est une horreur sur tout le reste (plus d'1h30 pour ma part juste pour ce boss). Et vas-y pour les bugs de collision, les attaques où l'on ne comprend pas comment on est touché, le bonheur dans tout ça, c'est que l'on alterne entre Iron Man et War Machine pour le vaincre (4 séquences assez longues en tout). Avec le premier on a la manette et les doigts dans une position inconnue vu que l'on doit appuyer sur à peu près tous les boutons en même temps, vu que personne n'a du vérifié chez Secret Level si c'était ergonomique la façon de jouer. Dans le second cas avec War Machine on bataille contre les bugs, en gros il faut apprendre les zones où il ne faut pas rentrer en contact avec le boss, et ça va à peu près. Au bout d'un combat particulièrement difficile (pour diverses raisons), la cinématique de fin ne déclenche aucun sentiment de satisfaction, en même temps vu la tête de la séquence de fin, tout ça pour ça...

La version Playstation 3

Évidemment, on ne pouvait pas espérer de miracle sur PS3. Identique à la version 360, Iron Man 2 ressemble à un jeu de première génération sur consoles HD, c'est à dire à un jeu PS2 avec des textures à peine lissées. Hormis ce niveau technique dépassé mais prévisible, c'est davantage la structure du jeu faite de missions à la chaîne insipides qui pose définitivement problème. Le joueur enchaîne les scènes d'action sans s'intéresser une seconde à l'histoire et toute la partie customisation d'Iron Man entre les stages ne sert pas à grand chose pour progresser. Secret Level ne réussit pas à impliquer le joueur à un seul instant, la faute aussi à des cut scenes risibles. La modélisation des stars d'Hollywood est incroyablement ratée et notamment Scarlett qui a été charcutée, chevelure comprise. Pour ne rien gâcher, les doublages français font froid dans le dos et la synchronisation labiale a aussi droit à son lot de bugs. Les développeurs manquent certainement de talent. Mais ils sont également fainéants et se moquent des joueurs.

Iron Man 2 peut donc se permettre de remporter le titre du plus mauvais jeu SEGA de l'année 2010. Gameplay digne d'un engin agricole, caméra réglée par le même gars qui avait fait celle de Sonic The Hedgehog. Customisation pénible des diverses armes, graphismes et modélisation refaits de zéro et inférieurs au premier Iron Man. Ajoutons à cela la durée de vie de 5-6h qui est occupée pour ¼ par des boss à la difficulté redoutable. Il n'y a rien à sauver de ce titre, même les photos au dos de la boite sont modifiées très fortement histoire de cacher un brin la misère.

Verdict

2

Points forts

  • l'humour dans les dialogues (si si au moins ça)

Points faibles

  • Tout le reste.
  • La synchro labiale, énorme !
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Playstation 3 2.0 1

Commentaires

chaz, 05 mai 2010 - 1:26
Pire que le premier?!
Ce qui l'avait surtout rebuté dans le premier c'est "l'injouabilité" et pourtant je ne suis pas difficile.
Je m'attendais à un peu mieux (4 quoi):)
Là c'est la catastrophe sur toute la ligne, le premier est moins pire que ça. Mettre un 4 c'est reconnaitre que le jeu à des faiblesses, mais là non c'est plus des faiblesses, j'peux pas.

Pourtant je ne suis pas le plus dur dans mes notes, mais quand j'ai envie de péter la manette à cause de bugs ou autres, c'est bon. XD
Manga, 05 mai 2010 - 1:57
On est d'accord... je m'étais plus amusé avec le premier qui était loin d'être un foudre de guerre. Mais là , au secours, c'est pas possible ! La synchro labiale et les voix sont lamentables, les graphismes des environnements sont des plus moyens et c'est brouillon au possible ! Et la gueule des persos quoi, surtout féminins O_________o... :ouah2::ouah2:
Skaar, 05 mai 2010 - 6:28
Dommage, j'avais bien aimer le 1er malgrès ses défauts il était fun à faire à 100%
Ce qui n'a pas l'air d'être le cas du 2.
Le 1er personnellement ça va, il est sympa, Iron man est mieux que celui-là c'est certain. Après vous tenterez peut-être l'aventure quand il sera dans le bac à 10 € d'ici quelques petits mois...
whouah, j'ai trouvé un copain de jeu, je ne suis plus le seul à tester des daubes :content2:
Sincèrement je suis déçu, les mecs de secret level aurait du fournir un jeu de fou pour montrer que leur licenciement était abusif, mais là , on ne peut même plus les plaindre... Quel dommage...
Faire un jeu de fous, je suis sur qu'ils auraient voulu....
On va dire que c'est un jeu de fous pour le budget tout moisi qu'il ont eu.:moui2:
Rage, 07 mai 2010 - 10:01
Ha ouais quand même ...
C'est vrai que le premier opus je l'avais trouvé sympa sur PC d'autant plus qu'il était à 5 euros.

Autres news sur ce jeu