Test : House of the Dead : Scarlet Dawn THE ATTRACTION

House of the Dead Scarlet Dawn THE ATTRACTION est une version exclusive, revue et modifiée de l'originale sortie en 2018.
Uniquement disponible au Joypolis de Odaiba (Tokyo) depuis mars 2020, cette version a la très lourde tâche de remplacer la précédente qu'était The House Of The Dead 4 Special et son installation de folie qui décuplait la dose de fun.

3 x 4 = 12

Lorsqu'on approche de l'attraction, première chose qui tape à l’œil, c'est la rangée de pas moins 12 sièges !
Ils ont vu les choses en grand, avec 3 énormes écrans (que j'estime de 4 mètres de diagonale) devant lesquels 4 joueurs prennent place : c'est la première grosse différence avec l'originale qui elle, limite le jeu à 2 personnes (je vous invite à lire son test d'ailleurs pour connaître un peu plus les détails de cette version vu que j'aborde surtout l'aspect attraction ici).
Les sièges sont du même type que les jeux de voiture comme Initial D ZERO et sont montés sur vérins, ça bouge mais pas trop, au point de ne même pas y faire trop attention en pleine partie.
On est parfaitement installé et en sécurité avec la ceinture ventrale.

Une caméra est disposée sur le dessus de l'écran afin de prendre la pose qui va bien avant le carnage. Si notre tête s'affiche avec le meilleur score autant que ça soit classe non ? (rire)
Niveau installation c'est assez impressionnant et beau, mais on est loin de l'ambiance et du fun que procurait le THOD4 Special avec ses sièges tournants, projection de vent etc etc... On est sur un truc beaucoup plus... comment dire... tranquille et soft, bref, un peu plus grand public.
Pour nous les gamers c'est un peu triste mais il faut bien comprendre que c'est un lieu familial et cette attraction convient beaucoup mieux aux enfants. Donc nous, on perd un peu alors que d'autres y gagnent, ce n'est pas un scandale non plus.
Malgré tout l'ensemble reste techniquement bien cool, il ne faut pas se méprendre !

Une grosse démo en mode ultra easy

Alors cet intertitre peut faire peur, et ce n'est pas pour rien.
Niveau contenu il n'y a presque plus rien et le seul challenge est de faire un score meilleur que les 11 autres !
Attraction oblige je suppose (hors passeport illimité, une partie seule coûte 600 yens quand même) le jeu dure le même temps pour tous, pas de game over.
Ensuite c'est simple, une seule et unique arme (mitraillette) sans rechargement à faire, pas d'arme secondaire donc, bref, on appuie sur la gâchette du début à la fin sans se poser de question.
C'est bien entendu assez précis et surtout très lisible même avec 4 viseurs vu la taille de l'image.

Le scenario ? Quel scenario ?

Ici c'est de l'action quasiment non-stop, pas de place pour le blabla, on attaque direct par le premier niveau (chapitre 0) dans une version assez différente et amaigrie.
[Attention, petit spoil sur le déroulement] Puisqu'il n'y a pas de discussion, l'entrée en matière est directe, ensuite, certains passages subissent de grosses coupes, je pense par exemple à la fin : normalement lorsque le boss débarque une première fois dans le hall, on va à l'extérieur du manoir, ici non, ça se termine sur son apparition sans aller dehors.
Et la suite enchaîne directement sur son affrontement sans passer par le chapitre 1 !
Bref, on peut s'asseoir sur la cohérence, mais ça ne choquera que ceux qui connaissent le jeu d'origine, autant dire pas grand monde.
Alors si je peux comprendre la démarche de simplifier au maximum pour maximiser l'accessibilité, autant je me demande pourquoi ne pas avoir proposé malgré tout des intersections ?!
Une seule partie et on a tout vu ? Mais sérieux les gars, vous avez pensé à quoi ?
C'était si compliqué que ça que de proposer de quoi donner envie de refaire plusieurs parties même au moins gamer des visiteurs ?
C'est pour moi le vrai gros défaut de cette version, c'est hyper light et court (6~7 minutes de jeu je pense) et ça ne donne aucune raison d'y retourner, c'est dommage...
Une fois le jeu bouclé, chaque joueur à sa tête en gros avec son score et classement sur l'écran, moment de (petite) honte pour certains, moment de (petite) gloire pour d'autre, ça se déroule en général dans un très bon esprit en tout cas (cette phrase juste pour justifier de mettre ma tronche dans le test :D).

Une très belle installation qui procure une belle dose de fun avec son action non-stop qui peut accueillir petits et grands sans crainte de traumatiser qui que ce soit.
Si on l'aborde comme une attraction (c'est dans son titre en même temps), alors oui, c'est vraiment bien, mais on aurait malgré tout aimé en avoir un peu plus histoire de donner envie de le refaire plusieurs fois.
Reste que l'expérience, sans être incroyable, devrait laisser un bon souvenir à ceux l'ayant vécu, n'est-ce pas le principal ?

Connaissance du japonais : totalement inutile, vous pouvez tirer partout sereinement

Verdict

6

Points forts

  • Ecrans énormes
  • Belle installation
  • Tout public
  • Fun...

Points faibles

  • ... Mais vraiment trop simple
  • Une seule route, une seule arme
  • C'est court quand même

Commentaires

Rage : Mais le contenu du Scarlet Dawn dans sa version normal est plutôt pas mal, voire excellent !
Encore plus dans sa version japonaise qui permet de sauvegarder sa progression et propose des tonnes d'achievements.

@Slaine : Exactement, l'approche
effectivement, cela reste une attraction et pas vraiment une "vraie" borne gamer. Moi je suis fan de ce type de concept et je rêve d'un parc du même type en France.
Merci pour ce test et sympa la photo :smileWink:
Rage, 29 oct 2020 - 2:20
Ha génial ce test quand même !!! Bravo :good::good::good: Le jeu est certes décevant vis à vis des autres opus mais il faut savoir apprécier que la licence n'est pas morte et que le jeu reste un rail shooter. Si il devait sortir sur console par contre ils ont l'obligation d'ajouter du contenu mais ne rêvons pas trop sur ce point :cry::cry::cry: