Test : Empire : Total War - The Warpath Campaign (Windows, Mac, Linux)

Sorti en début d'année 2009, Empire : Total War est venu confirmer le succès et la qualité d'une série maintenant bien ancré dans l'univers de la stratégie sur PC.
C'est très logiquement et sans surprise que vient s'ajouter une première extension nommée The Warpath Campaign, disponible uniquement en DLC , et oui il va falloir s'y habituer...


Empire était axé sur l'indépendance américaine et conquête (ou plutôt extermination c'est comme vous voulez) des indiens. The Warpath Campaign va tenter de changer le cours des choses en nous mettant aux commandes de cinq nouvelles factions indiennes (Iroquois, Nations des Plaines, Hurons-Wendats, , Pueblos et Cherokee ) qui seront le coeur de la campagne. Celle-ci se déroule dans une nouvelle carte au nord de l'Amérique.

Simple extension ou révolution ?

Sans surprise, cette extension ne révolutionne pas le jeu, on peut la considérer comme une campagne alternative d'empire en plus courte. Le gameplay et le système de jeu reste identiques. On évolue sur une carte et on prend part à de gigantesques batailles pour la conquête ou reprise de territoires. Cette campagne n'inclut pas d'affrontements navals, pas vraiment indispensables mais qui apportaient un peu de variété et permettaient surtout de couper entre deux très longues batailles.

Cet add-on est aussi l'occasion de mettre en place de nouvelles troupes indiennes, constructions (huttes, totem) ou encore unités spéciales (shaman, sorciers, éclaireurs). La campagne introduit aussi un nouvel arbre technologique, plus petit (18 niveaux) et axé sur les factions indiennes (médecine naturelle, marche onirique). L'animation a gagné en réalisme, les indiens paraissent plus sauvages dans leurs attitudes.

On note des petites modifications et rééquilibrage d'attributs des différentes unités, les indiens sont un peu plus faibles au corps à corps, les archers plus efficaces. Mais l'aspect le plus intéressant de cette extension reste les quelques nouvelles possibilités qu'offrent les tribus en combat temps réel. Les faire foncer dans le tas est synonyme de défaite. On s'en rend vite compte dès les premières batailles !

Heureusement, de nouvelles unités d'élite comme les soldats d'élite Mohawks, les Dog Soldiers Cheyennes ou les éclaireurs Navajos permettent d'aborder les batailles sous un nouvel angle stratégique assez fun et intéressant. Par exemple, on pourra lancer des attaques furtives depuis les troupes d'archers sans être découvert par l'ennemi et lancer en ultime recours des guerriers d'élite très puissants pour renverser une bataille mal engagée. Pour le reste, les affrontements se déroulent sensiblement de la même manière que le jeu original.

Alors indispensable ?

Autant être clair, il faut vraiment être fan pour acheter cette extension. Mis à part les nouvelles unités qui renouvellent un peu le coté stratégique du gameplay, le reste ne change pas et vient juste allonger une durée de vie déjà énorme à la base. À 6.99 euros, le fan y trouvera une bonne occasion de continuer l'expérience un peu plus, pour les autres, l'achat est totalement dispensable. Il faudra attendre Napoleon Total War pour de nouvelles expériences.

Verdict

5

Points forts

  • Toujours aussi impressionnant
  • Quelques petites évolutions
  • Pas cher

Points faibles

  • N'apporte presque rien
  • ça sent l'extension facile

Archives commentaires

comme je suis le seul joueur d'os a avoir ce jeu avec toi, je voulais te dire que c'est cool et que je te souhaite bonne continuation.
bko, 16 déc 2009 - 8:16
LOL et oui nous ne sommes pas nombreux à l'avoir, par contre j'arrête ici avec empire, il y a bien un autre DLC mais ca revient a rejouer des dizaines d'heures pour refaire la même chose, donc a réserver au passionnés qui ne jouent qu'à ce jeu.
en tout cas merci pour ce test. Un jeu que j'aurais vraiment aimé faire sur console.. dommage...
bko, 16 déc 2009 - 9:43
Bah j'ai découvert total war avec empire et avec le didactiel, j'ai pas eut de souci particulier même si il y a une tonne de choses dans le jeu.