Test : Chisato Moritaka Watarasebashi - La La Sunshine (Saturn)

La Saturn se voulait une machine multimédia, la preuve avec sa carte MPEG qui lui permettait de lire les Vidéo CD.
Malheureusement, cette carte n'a que très rarement servi dans les galettes spécifiques à la console. Toutefois, une fois n'est pas coutume, le titre dont nous allons parler aujourd'hui exploite d'une belle manière cet accessoire qui avait tendance à prendre la poussière.

Ex-chanteuse à tout faire

Il faut dans un premier temps mettre les choses au clair : ce Chisato Moritaka Watarasebashi/Lala Sunshine n'est pas un jeu.
Il s'agit d'une compilation de clips de la chanteuse, avec des petites choses en plus que je vais vous détailler par la suite.
Chisato Moritaka a débuté sa carrière en 1987 en tant que chanteuse, avant de raccrocher en 1999.
Elle semble avoir eu beaucoup de succès à son époque, ce qui n'est pas vraiment étonnant au vu de son talent, qui d'ailleurs ne se limite pas au chant puisqu'elle est aussi (enfin était) musicienne, compositrice, actrice... Bref une artiste des plus complètes (et en plus très belle !).

2 Cds se partagent les 11 titres de la manière qui suit :

Disque 1
Watarase Bashi
Hae Otoko
Rock'n Omelette
Suteki na Tanjoubi
Futari wa Koibito
Yasumi no Gogo

Disque 2
La La Sunshine
SO BLUE
Gin-iro no Yume
Let's Go !
SWEET CANDY

Ok, ces morceaux ne vous disent peut-être rien, mais la plupart se laissent franchement bien écouter ; même sans être amateur de musique japonaise, il y a moyen d'apprécier ! Si vous en avez l'occasion n'hésitez pas à y jeter un œil (enfin une oreille :p).

Belle avec ou sans mpeg

Donc comme je le disais plus haut, ce titre utilise la carte de décompression vidéo permettant d'afficher chaque clip en plein écran dans une très belle qualité. Regarder les vidéos est vrai plaisir et ce encore aujourd'hui.
Mais certains vont me dire " mais je n'ai pas la carte mpeg moi ! ", bouhhh, pleure pas mon petit, tu peux aussi en profiter sans pour autant investir dans cet accessoire !
Alors heureux ? " Mais la compression va être toute moche du coup ?! ", et bien tu sais quoi ? Pas du tout ! La compression reste excellente même sans la carte !
Alors oui, la fenêtre est plus petite, mais comme on peut le voir sur les photos ci-dessous, il n'y a rien de choquant. Un excellent travail de la part des développeurs qui ont réussi à contenter les 2 camps.

En avant la musique mais aussi les bonus

Ces 2 galettes ne proposent pas que les clips, mais tout un tas de petits bonus dignes des DVDs vidéo des années 2000.
D'abord la présentation ; on navigue de gauche à droite dans un menu affichant chaque titre de l'artiste. Une fois sélectionné, on peut donc visionner le clip mais aussi une courte interview (cd1) ou voir la pub de l'époque (cd2) ainsi que les jaquettes du single.
S'ajoutent à tout cela des petites animations diverses, des photos interactives, voire une sélection originale des clips/interviews, comme dans Futari wa Koibito, obligeant le joueur à jouer à un jeu de cartes type memory ! Bref, rigolo et bien fichu !

Un quasi sans-faute?

Et afin de rendre le tout facilement accessible sans devenir lourd à la longue, une fois tous les clips visionnés sur les 2 cds, sur l'écran principal un onglet " spécial " fait son apparition, permettant d'accéder aux contenus instantanément.  Cela explique donc la raison d'être de la possibilité de sauvegarder, qui au début me semblait étrangement inutile.
Dans ce menu " spécial ", une option random bien venue permet de faire défiler les clips en toute simplicité.
Détail tout de même qui a son importance, seul les clips utilisent la carte mpeg, les interviews et publicités n'en bénéficient pas. Ce n'est pas très grave mais il faut bien chipoter un peu, on peut aussi regretter le fait qu'il n'y ait pas beaucoup de photos.

2 galettes bien remplies, une artiste attachante, bien qu'il soit difficile de noter ce " non jeu ", je peux sans soucis affirmer que c'est du travail bien fait qui mérite sa place au milieu des titres classiques de la 32 bits.
Si vous êtes amateur de variété japonaise des année 90', ces 2 galettes pourraient vous plaire !

Compréhension du japonais : inutile.

•Cartouche mémoire supportée

Verdict

8

Points forts

  • Belles vidéos avec ou sans carte mpeg
  • Une artiste vraiment plaisante
  • Mode random une fois fini
  • Disques bien remplis

Points faibles

  • Interviews et pubs n'utilisent pas la carte mpeg
  • Très peu de photos

Commentaires