Test : Bayonetta & Vanquish 10th Anniversary Bundle (PS4, Xbox One)

Il y a 10 ans déjà Sega donnait son billet d'entrée dans le monde du jeu-vidéo à une petite boîte qui venait de se monter. Il s'agissait bien évidemment de Platinum Games, qui signait un contrat de financement sur 5 jeux, incluant les titres de grande qualité que sont Bayonetta et Vanquish. Les aventures de la sulfureuse sorcière et de notre héros en armure blanche ont marqué les Sega fans avec leur gameplay nerveux et arcade, et représentent un style assez rare dans le paysage vidéoludique moderne. C'est le studio Armature qui s'est attelé à proposer des versions remaniées de ces jeux pour cet anniversaire, voyons s'ils ont su leur rendre hommage...

Bayonetta

Vous pouvez consulter le test détaillé du jeu ici.

Ce portage Xbox One de Bayonetta permet au jeu de profiter d'un gain de résolution. Le jeu d'origine était déjà en 60fps, de plus la version rétro-compatible sur Xbox One tournait parfaitement bien. Par conséquent l'image plus fine est le seul réel gain que propose cette nouvelle version. En dehors de cela, il n'y a pas grand chose à ajouter, le portage est identique à l'original et n'offre aucun ajout.

J'ai noté quelques petits points mineurs dans cette version, comme la voix du narrateur qui s'interrompt parfois dans la scène de départ, quelques petits glitchs graphiques par-ci par-là (le ruban qui part à l'ouest, un bug dans le ciel, des ombres étranges...). De petites choses qui m'ont donné le sentiment d'être un poil différentes du jeu d'origine, mais rien de significatif ou qui ait nui au plaisir de jeu.

Vanquish

Vous pouvez consulter le test détaillé du jeu ici.

La version originale de Vanquish tournait en 30fps sur Xbox 360, et de mémoire la résolution était un peu faible. Par conséquent, le titre profite d'un gros gain sur sa partie graphique sur Xbox One, avec un rendu bien plus fin et un framerate calé à 60 images par seconde. Les phases de gameplay s'en trouvent transcendées, ce jeu est frénétique au possible. Le portage ne propose pas de nouveau contenu, et son mode solo intense est toujours aussi court.

Tout n'est pas impeccable dans cette version. Les cinématiques rament comme pas possible (comme sur PC), et il y a également quelques défauts visuels occasionnels, comme des ombres qui clignotent etc... J'ai également eu un freeze, avec obligation d'arrêter le jeu. En bref, de petites imperfections, mais des conditions de jeu tout de même bien meilleures que sur 360 ou via la rétro-compatibilité.

Vous l'aurez compris, cette compilation pour les 10 ans de Bayonetta et Vanquish est plus une affaire d'opportunisme que de passion, d'autant plus que les deux jeux étaient déjà disponibles sur Xbox One via la rétro-compatibilité. Avec des versions PC à disposition, proposer ces remakes sur consoles était sans aucun doute peu onéreux. On y ajoute un beau steelbook pour enfoncer le clou, et l'affaire est faite. Les deux portages tournent bien mais j'ai eu des petits soucis mineurs à droite à gauche. Je n'ai cependant pas boudé mon plaisir. Dans tous les cas, c'est bien Vanquish qui profite le plus de cet upgrade, les joueurs ayant déjà Bayonetta sur 360 (qui est rétro-compatible et en 60fps) auront raison de réfléchir davantage avant d'investir.

Jeux testés sur Xbox One X. La note représente la qualité des portages, pas des jeux.

Verdict

7

Points forts

  • Phases de gameplay propres et en 60fps

Points faibles

  • Cinématiques pas retravaillées
  • Aucun ajout de contenu
  • Quelques glitchs mineurs
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Playstation 4 8.0 1

Archives commentaires

Je précise que les articles d'origine sont de spin-dash :cool:
J'ai juste proposé de courts paragraphes sur les portages des jeux.