Reportage : Past Game Rebirth 2016

Salut tout le monde, c'est Monsieur X, et aujourd'hui, pour cette nouvelle vidéo, on va tester...... Oups, trompé de registre, je reprends. Aujourd'hui, voici le compte-rendu du petit séjour à la convention annuelle de la PGR (abréviation de Past Game Rebirth) qui s'est déroulée le week-end du 14 et 15 mai 2016 à Pinon, dans l'Aisne (02). Pour être tout à fait honnête, la convention n'a pas véritablement commencé le samedi matin, mais plutôt le vendredi soir, car à ce moment-là , pas mal de personnes étaient présentes, donnant déjà un "à‚Â apéritifà‚Â " de ce qu'il y aurait le lendemain.

Comme toujours, les mêmes personnes ont répondu présentes et cette année, une licence a été mise en valeur puisqu'on fêtait les 30 ans de la licence des Castlevania. Cette série a été mise en avant via un plus gros stand que tout le reste, avec la possibilité de pouvoir essayer beaucoup d'épisodes (sur les supports SEGA, il y avait la version US de Castlevania The New Generation, appelée Bloodlines, ainsi que Symphony Of The Night, en version Japonaise), comme les tous premiers, et des fiches étaient présentes, pour en apprendre un peu plus sur l'histoire de chaque épisode avec ses dates de sortie à travers le monde et ses anecdotes.

Pour ma part, inutile de préciser sur quel épisode je me suis le plus concentré et que je n'ai jamais véritablement fini (dans le sens où je n'ai pas cassé la figure de Dracula pour finir le jeu), bien que j'ai essayé un peu le Castlevania sur PC Engine, nommé Akumajà… Dracula X: Chi no rondo.

Avant de continuer sur la suite du long week-end, je tiens à préciser que les différentes photos sont de Psyhodélik (membre de l'équipe de la PGR), Koretech et de Kraagan (membre de l'équipe de la PGR). Aucune photo ne sera de moi, pour la simple et bonne raison qu'elles sont trop mauvaises (mauvaise qualité d'image, beaucoup de luminosité aussi).

Alors voyons en détail le déroulement de ce week-end:

Vendredi 13 Mai 2016

Arrivé en train, un ami local me prend en voiture direct depuis la gare de Villers-Cotterets pour Pinon (ce qui veut dire que l'on va dormir sur place à la convention, ce qui était déjà une très bonne chose).

Une fois arrivés à la salle, quelques stands étaient déjà prêts pour le lendemain, mais comme dit plus haut, cette soirée du vendredi a été un petit "à‚Â apéritifà‚Â " pour les deux jours qui s'annonçaient.

Nous sommes tous partis de la salle pour aller manger dans une petite pizzeria, plus habituée aux livraisons à domicile qu'à recevoir énormément de monde, vu la taille du petit local, ha ha.

Puis, revenus à la salle, les parties avaient déjà été lancées pour cette soirée, avec du Castlevania, du Pac-Man, des jeux de tirs sur différents supports (car un stand était pratiquement dédié aux jeux de tirs avec quelques titres en tête comme Rescue Mission et Laser Ghost pour la Master System, House Of The Dead, Virtua Cop 1 et 2 pour la Saturn, Lethal Enforcers sur Mega-CD, Vampire Nights sur PS2, et d'autres titres que j'ai un peu oubliés). Un stand sur la série Metal Gear Solid était présent de nouveau, comme il y a deux ans (l'an dernier, c'était sur les Resident Evil).

Inutile de préciser que j'ai bien profité jusqu'à deux heures du matin, avant d'aller pioncer (j'ai un peu fait le con les nuits précédentes et je devais récupérer pour ne pas être un zombie pour le lendemain).

Samedi 14 Mai 2016

Après un réveil, une bonne douche et un petit déj, la journée pouvait commencer, avec l'arrivée des autres personnes comme l'équipe du jeu Alice Dreams Tournament, d'autres stands comme celui de Crash Bandicoot avec Crash Team Racing et Crash Bandicoot 3: Warped sur Playstation, un stand pour le Super Mario Kart, un stand du MSX village, un stand pour le Nightmare Busters sur Super Nintendo et bien d'autres....

L'ambiance était telle que lorsque j'ai retrouvé les gens, cela avait été comme si on s'était vu la semaine dernière, alors que c'était un an déjà : ca passe vite.

JM Destroy (alias Jean-Marc Demoly) était lui aussi présent à la fête, ce qui fut une bonne surprise pour ma part, moi qui ne m'attendais pas à ce qu'il soit là cette année, mais juste pour le samedi (comme pour d'autres participants qui n'étaient là que pour cette journée).

Un concours était lancé, comme chaque année, à travers différents jeux pour la remise des lots aux gagnants des divers défis qui ont été :

_Duel sur le jeu Super Puzzle Fighter II sur Saturn (me suis fait troller par Koretech dès le premier duel).

_Un défi sur un jeu de shoot them up vertical japonais, consistant à faire le plus gros score sur deux essais (à comprendre deux parties maxi) qui était Mars Matrix sur Dreamcast.

_Défi sur le jeu Mario Strikers Charged Football sur GameCube (faisant équipe avec Horeus, on a gagné le premier match, mais perdu au suivant).

_Et enfin, le dernier défi qui était un quizz qui se rapprochait d'un Burger Quizz plutôt que d'un quizz classique, comme les années précédentes.

Pour ce dernier défi, tout le monde pouvait répondre aux questions suivant les différents thèmes du jeu vidéo, en levant le bras, et deux personnes désignées comme juges observaient qui avait levé le bras en premier pour qu'il puisse répondre.

La personne donnant la bonne réponse recevait un petit carton de couleur qui correspondait à un certain nombre de points. Vers la fin, chaque personne donnait ses cartons à un membre de l'équipe qui faisait le calcul des points suivant les couleurs des cartons.

Un peu plus tard, les résultats furent donnés et à ma grande surprise, je fis partie des trois gagnants du concours en tant que troisième : moi qui pensais avoir été trop mauvais suivant les défis, ce fut une sacrée surprise et parmi les lots pour les gagnants (Fei avait été le premier, tandis que Poche fut le second), il y avait :

_Une Super Nintendo customisée du logo de Castlevania (pour les 30 ans de la licence).

_Un tableau en pixel art représentant Belmont en train de fouetter un ennemi.

_Deux livres: l'anthologie de la Playstation et la bio de Yu Suzuki.

Inutile de vous préciser quel lot me tapait le plus dans l'œil.

Un concours était même organisé sur une borne d'arcade customisée sur le thème de Star Wars, sur WindJammers, suivi de l'habituelle rétro-pétanque, avec un magnifique lancer de la Xbox première du nom (et non la One), suivie de deux GameBoy classiques et deux Game Gear.

Entre-temps, un repas avait été fait, avec merguez, frites, poulets, taboulé et autres bons petits plats : avec tout ce qu'il y avait, je pouvais regagner les 25 kilos que j'avais perdus depuis un an en un week-end :P (encore merci à Titi déjà , pour le repas). La journée continue de plus belle avec quelques parties sur un flipper ayant pour thème Elvira, maîtresse de la nuit, et un feu d'artifice dans la soirée (toujours magnifique).

Une petite partie sur un Contra sur Ps2 et sur Parodius m'a montré à quel point j'étais mauvais sur ce type de jeu Die and Retry, ha ha ha, tandis qu'un nouveau combat Bomberman à 10 était disponible.

Une nuit de sommeil, après avoir dépassé les 2 heures du matin, pour recommencer de plus belle le dimanche.

Au passage, j'ai pas mal discuté avec les responsables du projet Alice Dreams Tournament et participé à un petit concours sur leur jeu en tentant de faire le plus gros score sur un défi de 5 minutes: c'était pas gagné, d'autant plus que les cibles à éliminer se foutaient bien de moi, en allant dans une direction totalement opposée.

Dimanche 15 Mai 2016

Comme samedi, après une bonne douche et un petit déj, la journée recommençait de plus belle avec moins de monde, vu que certains n'étaient présents que le samedi. Des nouvelles parties sur quelques jeux SEGA comme les Virtua Cop 1 et 2.

Le temps passant assez vite, je ne pourrai pas dire grand chose de plus par rapport à la matinée, vu que le plus gros a déjà été dit pour la veille. Un bon repas comme pour la veille et le début du rangement des stands.

Un au-revoir à tout le monde avant de partir pour chez le Docteur Deimos qui m'aura hébergé pour la nuit de dimanche à lundi avant de repartir prendre le train le lundi de Pentecôte.

En résumé: la convention de la Past Game Rebirth reste un bon cru, comme les années précédentes, qui mérite de faire le détour.

Je précise qu'il se peut que je ne sois pas disponible l'année prochaine, pour les 10 ans de la PGR, suite à une formation professionnelle qui se déroulerait durant cette période. De ce fait, je les ai prévenus et tenterait de me présenter pour une autre association rétro-gaming qui ferait, elle aussi, sa convention annuelle à Meaux.

Cette association a pour nom la RGC (Retro Gaming Connexion) et à défaut de ne pas pouvoir y aller pour cette année encore une fois, ce serait pour l'année prochaine.

Histoire à suivre donc....

Commentaires

Effectivement, j'ai passé un super week-end et ca m'a vraiment permis de changer d'air pour ainsi dire.
Ca a été, pour moi, de véritables vacances.:good: