Previews : les projets Sega sur Vita

Après les jeux 3DS, c'est au tour des jeux Vita de se montrer à nouveau. L'occasion de mettre à jour nos impressions sur Virtua Tennis 4, et de découvrir Super Monkey Ball Banana Splitz.

En ce qui concerne le jeu de tennis de Sega, le fond du jeu était largement inchangé, et ce fut surtout l'occasion de tester le mode multijoueurs local via la liaison " ad hoc" de la console, qui permettra de connecter jusqu'à quatre machines pour des parties en double. Aucun souci à noter de ce côté, créer une partie, et en rejoindre une se faisant en deux temps, trois mouvements. De plus, des joueurs avaient été ajoutés au roster, et pas des moindres, puisqu'on pouvait choisir Jim Courier ou Boris " Boum Boum" Becker qui, d'après un collègue plus calé que moi sur le sujet (car je suis une quiche aux jeux de tennis), était bien cheaté ! Les sensations sont en tous cas bien différentes selon que l'on aura choisi Gaël Monfils ou Rafael Nadal, la profondeur de jeu semble donc être au rendez-vous. Le jeu fera partie du line-up européen de la Vita.

Un peu plus intéressant, car inédit, Super Monkey Ball Banana Splitz a pour objectif d'opérer un retour aux sources de la franchise, dont les derniers épisodes ont été jugés trop simples par les amoureux de la série. Qu'ils se rassurent, donc, la difficulté devrait être au rendez-vous : nous n'avions officiellement accès qu'au mode Beginner, le mode Normal étant encore en cours d'équilibrage pour cause de difficulté excessive. Mais chez Sega-Mag, on ne croit que ce qu'on voit, et nous avons quand même fait un tour dans le mode Normal : et effectivement, pour quelqu'un qui n'a jamais pratiqué la série, les choses deviennent vite compliquées. Reste à voir si les réglages en cours satisferont les vieux de la vieille.

Dans le pire des cas, s'ils jugent toujours le jeu trop facile, ils pourront troquer le stick analogique contre la fonction gyroscopique de la console. Son usage, pas franchement pratique d'après Sega France, nous a fortement été déconseillé. Et quand un éditeur dit qu'une fonctionnalité de son jeu ne marche qu'à moitié, on est forcé de le croire ! Par ailleurs, le jeu est encore loin d'être finalisé, les menus, franchement pas ergonomiques, devant par exemple être revus.

Cette prise en main était également l'occasion de tester le mode de création de niveaux, qui est plutôt original : en effet, il est possible de photographier n'importe quel dessin, ou objet, aux formes simples, et d'en faire un stage. Une fois la photo prise, on secoue la console d'autant plus longtemps qu'on souhaite un stage complexe, et la console convertit l'image en parcours. Simple et efficace, tant qu'on ne choisit pas un modèle trop complexe ou coloré.

Si vous avez vu les screens du jeu, vous avez vu à quel point le titre est coloré. Il faut dire que c'est un peu la marque de fabrique de la série. En mouvement c'est encore mieux, l'animation est parfaitement fluide et les commandes répondent parfaitement. Bref, un titre à suivre pour les amateurs de bananes.

Vidéos

Commentaires

Donc confirmation de line-up pour VT4. Et Monkey Ball, on est dans le même délai ou les corrections vont prendre un peu plus de temps.
Ça a drôlement changé, les "Monkey Ball"... Enfin, en même temps, le dernier auquel j'ai joué, c'était sur GameBoy Advance !
SLAINE, 07 déc 2011 - 11:38
mouais, personnellement pas super emballé pour le moment. J'aurai aussi aimé un sonic génération digne d'une portable ...
pixeldream, 08 déc 2011 - 2:34
Toujours le même line up :moui2: Sega t'est en manque d'inspiration ou quoi :sigh:
VT4 n'était pas sur 3DS. :wink: Un truc comme Project Rub pour profiter des spécificité de la machine ç'aurait été bien.
monkey ball à chaque lancement pixeldream a pas tort... Jai peur que Sega prenne du retard sur la vita par rapport aux autres tiers en étant si "timide" VT4 n'a pas spécialement cartonné donc le ressortir sur vita c'est un flop né à mon avis et monkey ball c'est vu et revu à chaque lancement même si ça a ses nouveauté le public suivra pas je pense...