Test : Space Harrier II (Mega Drive)


Space Harrier II
Space Harrier II
Shoot'em up

Sorti en 1985, Space Harrier marque un tournant dans l'histoire de SEGA et du jeu vidéo, puisqu'il s'agit du premier jeu intégrant pleinement la technologie du Super Scaler au gameplay (pour Hang-On, ce n'était "que" cosmétique), ainsi que du premier jeu à utiliser une vue à la troisième personne de façon vraiment réussie. S'il a connu un portage sur Master System, ainsi qu'une version 3D, la Mega Drive a eu droit directement à une suite, sortie en même temps que la console au Japon.

Pourquoi une suite et non pas un portage ? On peut imaginer que Space Harrier datant de 1985, SEGA a voulu éviter que les acheteurs potentiels pensent qu'on voulait leur refiler un vieux truc. Mais en fait de suite, Space Harrier II ressemble plutôt à une révision de la version arcade.

On retrouve à nouveau le Harrier, notre soldat vu de dos qui peut voler et tirer des boules d'énergie grâce au canon laser équipé sur son bras droit, et qui doit à nouveau nettoyer la Fantasy Zone des ennemis qui l'ont attaquée, en évitant de se manger un obstacle sur le chemin. Les 13 stages traversés sont différents de ceux de la version arcade, mais à peine : les damiers colorés qui occupent la majeure partie de l'écran laissent peu de place à un vrai décor, et on retrouve beaucoup d'ennemis issus du premier opus, comme le robots ou les sphères noires qui s'ouvrent pour nous tirer dessus. D'autres ennemis emblématiques, comme les mammouths cyclopes, sont absents, sûrement pour des raisons techniques.

Ça va vite, ça va trop vite !!!

C'est également pour des raisons techniques qu'on ne retrouve pas le Super Scaler sur MD : à la place, les sprites ont été dessinés en plusieurs tailles. Le résultat est assez mitigé, puisque si l'impression de vitesse est très bien rendue par le défilement du sol et parfois du plafond, le déplacement des ennemis et du Harrier est assez saccadé. On est loin de l'arcade, ou de la version 32X. Le thème mythique du jeu a été également remplacé par un autre, qui n'est pas horrible, juste loin d'être mémorable. Au moins on a gardé les voix digits, qui sont excellentes.

Space Harrier II est bien plus difficile que son aîné. Si la technique du mouvement en cercles perpétuel marche toujours à peu près, la vitesse du jeu, et l'arrivée saccadée des ennemis et projectiles font qu'on meurt souvent. Certes, on gagne des vies régulièrement avec le score, mais quand même, la difficulté n'est pas un modèle d'équilibre. Notez qu'on peut choisir son stage de départ, mais cela ne change pas grand chose puisqu'on devra quand même terminer les 12 avant d'attaquer le Boss Rush final.

Space Harrier II n'est pas horrible, et le gameplay de base reste solide. Mais il est trop difficile, trop long, et trop en-dessous techniquement de son illustre aîné. Un pis-aller à l'époque, mais qui n'a plus de raison d'être joué aujourd'hui comparé à la version 32X ou au portage sur 3DS.

Verdict

5

Points forts

  • - Gameplay fidèle à l'original
  • - Bonnes voix digits
  • - Bonne impression de vitesse

Points faibles

  • - Nouvelles musiques inférieures aux originales
  • - Animation un peu saccadée
  • - Aucune nouveauté
  • - Difficulté mal équilibrée
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Mega Drive 5.4 10

Commentaires

J'ai beaucoup aimé le jeu malgré ses fortes limitations techniques. Je trouve que la magie "Space Harrier" est au rendez-vous. Après évidemment, quand tu peux jouer au premier jeu en 60fps, y a pas vraiment de débat :oui:
Oui forcément, la note tient compte de l'intérêt de rejouer aujourd'hui à cette version. Mais même si le jeu "fonctionne", sa difficulté est vraiment frustrante je trouve. J'ai été un peu déçue.
J'ai prit le temps d'avoir lut le test de ce jeu. Personnellement, j'ai trouver la note sévère. Pourquoi? C'est parce que Space Harrier 2 sur Genesis fait partie de mes shoot'em'up de la console. J'y ai beaucoup accroché à ce titre qui avait marquer les tout débuts de carrière de la Genesis. Honnêtement, je ne peux pas comparé sa version sur arcade. Je fais partis de ceux qui n'ont pas eu la chance de découvrir les salles d'arcade. J'ai été depuis toujours habituer de jouer uniquement aux jeux sur des consoles et le PC. C'est pourquoi je considère Space Harrier 2 comme un très bon jeu de la Genesis. D'ailleurs, je vais penser prochainement en faire mon test personnel quand j'aurai le temps.
Rage, 04 oct 2018 - 7:22
Merci pour ce test !!! Pour ma part je reste sur ma position : je suis fan de cette version qui pour le lancement de la MD était une totale réussite. Et sur actuellement aussi le jeu est à forte replay value :love:
Personnellement je n'ai jamais vraiment aimé le jeu. Que ce soit à l'époque de sa sortie, ou encore aujourd'hui, je n'accroche pas. Je lui préfère de loin After Burner 2 par exemple... Merci pour le test ;)
myau, 04 oct 2018 - 9:13
Space Harrier fut mon premier jeu sur Master System et Space Harrier II l'un de mes premiers sur Mega Drive. En fin 1990, lorsque j'ai eu la console, ça restait un très bon jeu même si on pouvait lui préférer Castle of Illusion, The Super Shinobi, Shadow Dancer ou Thunder Force III (dans d'autres genres bien sûr). Avec l'auto-fire, il est plutôt facile et on gagne des vies facilement. Le jeu n'a pas la même patte graphique et les ennemis sont suffisamment variés (j'ai toujours adoré les grosses grenouilles ou le dragon à tête de Méduse qui prend d'un coup une tête démoniaque). Certains dragons ont de très belles couleurs (bleu et rose ou un bel orangé pour simuler les flammes). La musique est excellente (c'est quand même le compositeur de Phantasy Star II qui l'a écrite) même si le son rappelle évidemment les premiers jeux Mega Drive" avec peu de basses. Les zooms ne sont pas aussi fluides que le jeu d'arcade mais personnellement, je trouve la réalisation plus aboutie que Super Thunder Blade (sortie le même jour au Japon). Je me souviens également que M2 avait lancé un sondage pour une reconversion 16 bit du jeu (façon Fantasy Zone II sur PS2 ou 3DS). Si seulement ça pouvait se concrétiser...
Plutôt d accord avec le test. J aurais mi 6/10 pour tenir compte de sa date de sortie. Le jeu est difficile mais pas pire que ecco ou shinobi.
J'ai hésité avec un 6... Mais ce que tu me dis me conforte dans ma critique : je trouve que la difficulté d'Ecco est infâme, ça me gâche le jeu.
Rage, 05 oct 2018 - 3:35
Allons allons ce n'est pas infâme !! Vous oubliez qu'un jeu on en achetait 1 tous les 2/3 mois donc faut quelque chose de solide pour que ça dure. Et une difficulté infâme c'est celle d'un jeu à la maniabilité et au gameplay foireux. Ecco faut du skill c'est tout.

Autres news sur ce jeu