Test : Mega-Lo-Mania (Mega Drive)


Mega-Lo-Mania
Mega-Lo-Mania
Strategie
Sensible software est une ancienne boîte de développement qui sévissait principalement sur Amiga, Atari ST et PC. Leurs jeux étaient ensuite adaptés sur les consoles du moment. Pour les plus connus on peut citer Canon Fodder ou Sensible Soccer.

Je vais donc vous présenter aujourd'hui un petit jeu fort sympathique qui a été une véritable surprise pour moi sur ma bonne vieille MegaDrive.

J'aime un bon God Game (et rien de sexuel là dedans ) :

Le scénario est on ne peut plus simple. Vous prenez le contrôle d'un dieu parmi 4 disponibles : Caesar, Oberon, Scarlett et Madcap. Chacun dirige une tribu qui se différencie essentiellement par leur couleur (je n'ai pas noté d'autres différences dans le jeu).

Après quoi le but sera d'éradiquer la civilisation de votre adversaire, un peu comme Populous ou Powermonger.

Pour cela vous devrez implanter votre peuple sur une île elle-même découpée en plusieurs morceaux (la plus petite n'étant composée que de deux morceaux, la plus grande pouvant aller jusqu'à 7-8 morceaux). Il y a trois îles à conquérir pour chaque époque. Avec un total de 10 époques à traverser ça nous fait pas moins de 28 îles à conquérir (vu que la dernière époque ne dispose que d'une seule île).

Lorsque vous commencez la partie vous débutez avec un stock de 100 hommes. Là commence toute la difficulté du titre, il faut savoir gérer son peuple car ces 100 hommes sont à utiliser pour les 3 îles (et non 100 par île pour ceux du fond qui n'auraient pas compris ). Suivant la configuration du niveau que vous avez choisi (et s'il y a plusieurs dieux à affronter en même temps) vous devrez décider du nombre exact d'habitants que vous allez y mettre. En clair si vous mettez 20 hommes sur le premier niveau, il ne vous en reste plus que 80 pour les deux autres......

Pour aller encore plus loin dans ce principe (et histoire de vous embrouiller encore un peu plus ) si vous finissez l'époque avec un surplus de 20 hommes par exemple, ils seront injectés dans l'époque suivante (et donc vous commencerez avec 120 hommes au lieu de 100). Ouf, les explications mathématiques sont terminées on va pouvoir passer au jeu.

Mega Lo Mania est en fait un jeu de stratégie très accessible et très simple d'utilisation. Il faudra oublier les principes de constructions manuelles de vos fortifications, d'attribution de tâches spécifiques à vos hommes, etc..... Ici tout est simplifié au maximum (ou presque ). Vous allez vous contenter de récolter la matière première (juste en augmentant le nombre d'hommes qui y travaillent, c'est tout), inventer toutes les créations disponibles et aller attaquer vos adversaires. Même pendant les phases d'attaque ou de défense vous n'aurez rien à faire à part être spectateur, mais nous y reviendrons.

Le plus simple pour comprendre le système de jeu est de prendre un screen et de suivre les explications qui suivent. La première époque débute en 9500 Avant Jésus Christ , il y a dans votre château 100 hommes et diverses options sont disponibles. L'épée représente le menu dans lequel se trouvent toutes les armes que vous avez inventé. Plus vous aurez de matière première, plus vous aurez d'armes. Par exemple pour construire une fronde il faut 1 kg de pierre et 1.5 kg de bois (ce n'est qu'un exemple bien sûr), toutes ces armes ont donc une " recette " à suivre pour en construire en abondance. Ce principe de " recette " est valable pour toutes les constructions (bâtiments, arme de défense).

Les matières premières apparaissent en bas de l'écran. Lorsque vous découvrez une nouvelle matière, il faudra l'extraire. Pour cela rien de plus simple il faut juste attribuer un nombre d'hommes (représenté par un petit compteur). Plus d'hommes travaillent dessus, plus il y aura de matériaux. Quand tout le stock est découvert, l'option disparaît d'elle-même. Plus vous avancez dans les époques, plus les matériaux se diversifient.

Il faut savoir que vos habitants se multiplient tout seuls comme des grands (eh oui, mais dans ce jeu ils sont obligés de copuler pour la sauvegarde de leur monde). Il suffit de les laisser inoccupés, et leur nombre croit. Plus ils sont nombreux et plus vite ils se multiplient.

L'option en forme d'ampoule représente le menu dans lequel vous trouverez toutes les inventions disponibles pour votre époque.

Dans le menu des inventions, vous avez trois colonnes. Celle de gauche concerne vos bâtiments. Vous y inventerez des " boucliers " qui durant une bataille vous permettront de réparer vos fortifications. Comme vous pouvez le constater il y a un numéro sur ces " boucliers ", il s'agit en fait de leur efficacité. Plus le nombre est élevé, plus la réparation sera efficace. Sur le même principe, plus vous évoluez dans cette option, plus vous passez d'époque. En clair vous débuterez dans le premier niveau par la préhistoire, mais vous pouvez très bien finir par le moyen âge dans ce même niveau (vous passerez donc une bonne vieille chaumière au château fort). La colonne du milieu indique les armes de défense (vous pouvez poster des hommes sur vos constructions), et celle de droite les armes d'attaque. Plus vous descendez dans la colonne plus les armes sont évoluées. Pour les inventer, il faut la sélectionner et attribuer un nombre d'hommes. Un compte à rebours apparaît sur la droite et seront plus ou moins long suivant le nombre d'hommes que vous y mettez. Une fois l'option inventée, elle disparaît du menu et vous pouvez passer à la suivante.

Pour les petits malins qui voudraient tout de suite inventer une lance en fer avant de passer par la simple fronde vont se rendre compte que le temps nécessaire à sa réalisation est tellement grand que la partie sera perdue avant que vous ayez eu le temps de finir. Il faut faire raisonnablement chaque invention, les unes après les autres, vos technologies évolueront en parallèle et ce sera plus simple.

Pour terminer sur les explications de gestion (promis après j'arrête), sachez que vous pouvez faire défiler le temps plus vite en cliquant sur le bonhomme en haut des écussons des dieux. Ces mêmes écussons peuvent d'ailleurs servir à créer des alliances (mais nous y reviendrons). Il est également possible d'envoyer des troupes sur une partie de la carte vierge et vos hommes vont construire un nouveau château. Chaque partie de l'île peut avoir des ressources différentes, à vous de trouver le meilleur lieu.

C'est pas ma guerre, colonel

Bon, après vous avoir bien saoulé avec ces explications un peu lourdes, mais néanmoins nécessaires, passons au nerf de la guerre : la bataille.

Ce passage sera des plus rapides car vos soldats se battent tout seuls. Il suffit de leur assigner une arme et leur dire dans quelle case de l'île attaquer. Après quoi ils se débrouillent. Vous les voyez combattre tels des lemmings, s'attaquer aux troupes puis enfin détruire les fortifications. Une fois la place forte détruite ils commencent à construire un nouveau château.

Afin d'avoir toutes les chances de gagner vous pourrez faire des alliances temporaires. Lorsqu'il y a au moins deux adversaires, vous pourrez proposer à un des dieux de vous unir pour tuer le dernier dieu bien solitaire pour le coup. Cette alliance n'est que provisoire vu que le but étant d'être le dernier survivant, une fois que vous n'êtes plus que deux vous entamez un duel à mort. Mais bon, au moins ça vous fait gagner un peu de temps pour vous préparer.....

Vous vous rendrez compte que votre civilisation évolue rapidement dans les âges passant de la préhistoire, au moyen âge, les temps modernes jusqu'au futur (avec soucoupes volantes). Tout votre arsenal ainsi que vos bâtiments évolueront en parallèle. A la fin on se bat à coup de bombe nucléaire, vraiment sympa........ Surtout que chacun des adversaires évoluera à sa vitesse et suivant les ressources dont il dispose. Il n'est pas donc rare d'attaquer vos ennemis à coups de canons alors qu'ils sont encore à l'âge de pierre.....

Un des principaux défauts est que si vous gagnez une île avec un reste d'hommes, il ne sera pas ajouté à votre stock de départ (vous vous souvenez, les 100 hommes d'origine). Bien dommage, mais bon, ça aurait été aussi trop facile de finir le jeu.

La lemmings mania :

Graphiquement on fait dans le minimalisme. Vos habitants sont très petits à tel point qu'on a du mal à discerner s'ils portent toujours une toge, ou s'ils sont en armure. Les décors sont vides (mis à part quelques splendides sapins LOL) et vous ne verrez aucune animation si ce n'est lors des batailles (ou si vous vous amusez à laisser des hommes armés devant votre fort). Heureusement il n'y a pas de ralentis lors des combats (manquerait plus que ça) et l'ambiance sonore est plutôt pas mal.

À noter de superbes voix digitalisées, certainement les plus claires que j'ai entendu sur MegaDrive (j'avais d'ailleurs été très impressionné à l'époque) et en français s'il vous plait. Les dieux n'hésitent pas à vous narguer, ou la console vous prévient lorsque vous êtes attaqué, qu'une invention est terminée, etc.....

Il n'y a qu'une seule et même musique qui tourne en boucle mais qui passe inaperçu.

Enfin sachez que le jeu sauvegarde automatiquement à la fin de chaque île sur une pile. Bien pratique.

Si je ne vous ai pas trop refroidi avec ce test, sachez que Mega Lo Mania est vraiment un bon petit jeu surtout destiné à ceux qui ne sont pas des professionnels des jeux de gestion. Simple d'utilisation et vraiment immersif j'ai encore pris plaisir à y jouer aujourd'hui pour voir les différentes civilisations disponibles. Si vous avez aimé Populous, vous adorerez ce titre.

Pour les différences entre les versions, sachez que la version Snes est un peu plus colorée et dispose d'une meilleure bande son (surtout la musique). L'interface est légèrement différente. Par contre la version Amiga est quasiment similaire à la version MegaDrive.

Verdict

6

Points forts

  • Une bonne ambiance
  • des voix digitalisées françaises et de bonne qualité.
  • 10 époques différentes
  • une bonne durée de vie
  • simple d'utilisation
  • sauvegarde sur pile

Points faibles

  • devient rapidement difficile
  • le stock très limité d'hommes disponibles pour chaque époque
  • pas de mode deux joueurs
  • graphiquement très morne
  • une seule musique répétitive
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Mega Drive 5.8 4

Commentaires

bko, 02 mar 2009 - 5:45
Je l'avais mais revendu, il faut être fan du genre. Mention spéciale au voix digits en FR !
Rage, 02 mar 2009 - 10:06
Merci pour les explications sur le fonctionnement de ce jeu et par la même occasion sur le test ! Si je le trouve pas cher il sera mien !
Juste pour dire que ce jeu me rappel aussi mon premier achat de Méga Force qui testait ce jeu (dans le numéro 13 ou 14 je crois)
Je l'ai depuis un moment mais je me suis pas vraiment pemche sur son cas... Je pense que je vais m'y mettre apres avoir lu ce test...Merci