Test : Dejig Tin Toy (Saturn)

Dans le domaine du divertissement japonais, si Nintendo fait partie des vieux avec ses presque 130 ans d'existence, le jeu dont nous allons parler aujourd'hui nous vient d'une société encore plus ancienne puisqu'elle fêtera ses 300 ans (!!!) en 2024.
Masudaya, entreprise à l'âge des plus respectable spécialisée dans le jouet pur et dur, a, pour la petite histoire, comme son homologue de Kyoto vendu des jeux électroniques LCD dans les années 80.
Et pour continuer sur sa lancée elle réalisera 6 jeux sur Saturn dont 4 sont des puzzle-games. Le soft d'aujourd'hui en est justement un et il se consacre à leur automates/machines mécaniques souvent en métal ayant vu le jour aux environs de la moitié du siècle dernier pour une bonne partie.

Retour vers le passé

Il fut une époque, certes lointaine, ou les enfants (et adultes) ne jouaient pas, enfin, ne pouvaient pas encore jouer au jeux vidéo (si si !!!).
Ils ne s'en portaient pas mal pour autant et réussissaient sûrement à faire voyager leurs esprits dans des mondes imaginaires tout aussi passionnants. Les jouets de la société Masudaya ont probablement été pour certains gamins un excellent moyen de le faire à travers ses machines mécaniques et automates. Entre les robots comme celui avec télécommande marchant et bougeant les bras avec les yeux lumineux, le marchand de glace à vélo faisant retentir une sonnerie, ou encore le gros avion de l'US Navy avec hélices tournantes et j'en passe, il y avait de quoi faire.
Nous allons pouvoir en découvrir une petite partie avec 20 jouets de cette marque de légende à travers autant de puzzles.

Aucune pièce manquante

Si je dois tout de suite évoquer un point positif, il ne fait aucun doute que le fait d'avoir toutes les pièces sans exception pour parfaire les puzzles est le premier qui me vient en tête.
Je pense que nous sommes nombreux à avoir connu un jour dans notre vie le traumatisme de la dernière pièce manquante, traumatisme proportionnel au nombre de pièces dudit puzzle.
Enfin bref, je ne suis pas ici pour remuer nos tristes souvenirs d'enfance (mais je le fais quand même :p).
Dans le choix qui s'offre à nous, comme dit plus haut, 20 puzzles de soit 72 soit 108 pièces. Notre but est bien évidemment de les reconstituer et ce, sans stress, puisqu'aucune pression de temps ne viendra nous perturber. Au contraire, non seulement on peut le prendre (le temps) mais en plus il est possible de sauvegarder en pleine partie.
Le but n'est clairement pas de donner du fil à retordre aux amateurs mais juste de leur faire passer un bon moment tranquille comme le ferait un vrai puzzle.

Un bon remède contre l'insomnie

Pour reconstituer notre puzzle, on prend les pièces sur la gauche de l'écran. Elles sont toutes disponibles dès le début et sont réparties dans 4 groupes. Il est possible de faire apparaître l'image du modèle d'origine en cours mais pour ne pas rendre la chose encore plus simple on ne peut pas le garder sous les yeux lorsqu'on déplace une pièce.
On peut les faire pivoter et les poser n'importe où pour par exemple en assembler 2 ou 3 en attendant de leur trouver le bon emplacement final. Lorsqu'on pose une pièce au bon endroit elle se fixe d'une manière définitive.

Ceux de 72 pièces tiennent sur l'écran, toutefois ceux de 108 exigent de déplacer le cadre en maintenant C et en se déplaçant avec la croix.
En bonus, pour chaque puzzle reconstitué, une vidéo se débloque, nous donnant l'occasion de voir ladite machine en action dans un petit film de bonne facture. Il est aussi possible de faire sa propre playlist de vidéos, en sélectionnant celles qu'on souhaite voir et cela dans l'ordre voulu.
Niveau options, il n'y a malheureusement rien d'autre à signaler et ne cherchez pas de puzzles secrets, il n'y en a pas.

Si comme moi vous attaquez ce jeu après une longue journée de travail, il est fortement possible que la bande son très douce, avec parfois des morceaux style boite à musique, vous emporte dans un profond sommeil. Le soft se veut tellement relaxant qu'il en devient par moment soporifique !

Au final je l'aime bien ce petit jeu, c'est sans prétention tout en étant agréable à faire, et pour moi qui n'ai pas envie de m'encombrer avec de vrais puzzles c'est parfait.
Enfin, parfait c'est vite dit ; 20 puzzles, ce n'est clairement pas énorme, tout comme le nombre de pièces qui les composent. Il eût été bien d'en proposer bien plus surtout que la marque a un nombre incroyable de machines à exploiter.
Sans aucun challenge et avec un contenu faiblard, Dejig Tin Toy ne s'adresse qu'aux amateurs du genre et surtout de la marque.
Dans le style ce n'est pas mauvais mais trop light pour vous le recommander.

Compréhension du japonais : inutile pour progresser et apprécier.

• Compatible cartouche de sauvegarde
• 2 blocs pour la sauvegarde système et 9 par puzzle en cours dans la limite de 3 dans la mémoire interne et 3 par cartouche.

 

Verdict

4

Points forts

  • Il y a toutes les pièces !
  • Idéal lorsqu'on veut mettre son cerveau en veille
  • ça prend moins de place que 20 vrais puzzles :p

Points faibles

  • Des puzzles plus complexes auraient été une bonne idée
  • Et du coup, 20 puzzles faciles, c'est peu...
  • Musique avec effet soporifique garanti 100% efficace

Commentaires

myau, 31 juil 2018 - 3:01
Merci pour ton test. Sympa de découvrir ce jeu qui met en scène les jouets Masudaya (que je ne connaissais pas du tout) mais autant faire de vrais puzzles. C'est plus tactile et plus authentique.
Si ce jeu avait été plus étoffé, il aurait pu devenir un bon complément aux vrais puzzles, tout du moins, pour les amateurs.
Reste que oui, ça ne remplace pas un vrai puzzle ;)
J'adore ce genre de soft sur Saturn. C'était un peu les nouvelles possibilités que la machine offrait para rapport à la gen précédente.
@Spin : Moi aussi (du coup j'en fais plein^^), le soucis, c'est qu'au final ils sont souvent un peu light, mais il y en a des cools parfois comme Chisato Moritaka ou encore Body Special 264:good: