Test : Champion Golf (SG-1000)

Grande passion de certains Japonais, le golf est prisé le plus souvent par des hommes d’âge mur, que l’on peut croiser le week-end avec leur matériel pour aller profiter de ce loisir.

Ils n'ont pas forcément besoin d'aller super loin si c'est juste pour s’entraîner à frapper la balle ; en plein cœur de Tokyo, des espaces recouverts d'un filet permettent de s'y exercer (même si on n’en trouve pas non plus à chaque coin de rue).
Bien entendu, pour un vrai terrain il faut aller un peu plus loin.

Petite anecdote amusante, j'ai eu l'occasion à plusieurs reprises de voir des personnes dans la rue s’exerçant au « air » swing (sans club ni balle donc, ouf !), je vous laisse imaginer ma petite surprise en ayant par exemple mon voisin d'attente au feu pour piéton simuler ses tirs, j’hésitais à lui crier « nice shot » !
Bref, tout ça pour dire que voir un jeu de golf débarquer en début de vie de la SG-1000 n'a rien de surprenant au vu de la popularité de cette pratique ici.
Et il faut admettre que c'est un genre qui s’accommode sans problème au hardware de la 8 bits.

Image


Bienvenue au club des champions

Champion Golf est le premier représentant de la série des « Champion » sur SG-1000. On aura par la suite du tennis, du base-ball et autres kendo qui se verront affubler de cette appellation.
Il y a neuf parcours aux configurations variées et pièges typiques ; des arbres, des plans d'eau, des bunkers sont autant d'obstacles qu'il faut éviter au maximum.

Image


Et il ne faut pas non plus sous-estimer le vent à la puissance et à la direction variables entre chaque tir, qui influe sur la trajectoire obligeant à toujours bien réfléchir à quel angle de tir choisir.
Sur le terrain principal on est libre de choisir son club en fonction de la distance de frappe, toutefois dans le cas du green et des bunkers, le club est spécifique (oui bon c'est sûrement super classique mais je ne suis pas un expert dans cette discipline).

Le terrain est représenté de deux manières différentes mais toujours statiques : une vue globale lorsque nous sommes éloignés du trou (en début de partie c'est forcément elle), et une juste au-dessus du green lorsque la balle s'y trouve.
Le passage par le green n'est pas obligatoire ; on peut parfaitement mettre la balle dans le trou avant voire en un tir sur les plus petits terrains.

Image


Un jeu à PAR

Plutôt que de diriger le golfeur, on déplace autour du terrain un gars avec le drapeau qui sert de point de direction pour la balle.
Et quant à la puissance de la frappe, il faut la caler en fonction de l'animation du personnage en haut à gauche.
Cela exige de choper le bon timing et ce n'est pas si simple puisque relativement rapide.

Vous souhaitez frapper au maximum mais vous avez un frame de retard et dépassez la limite, la balle ne fera que quelques centimètres (mais vraiment), c’est un peu sévère.
Avec un peu d’entraînement on arrive à pas trop mal doser mais cela reste parfois source de frustration, surtout lorsqu'on souhaite effectuer un tir peu puissant. Je pense principalement au green en disant cela.

Image


Autre petit bémol, impossible de choisir notre parcours individuellement juste pour s’entraîner, il faut forcement faire la série entière et ça peut soûler assez vite.
Et niveau sonore, il fait le strict minimum ingame avec quelques bruitages, rien de notable, rien d’énervant, bref, on n’y prête quasiment pas attention.


Si le rendu visuel est relativement simpliste, pour un jeu du genre on exige surtout une bonne lisibilité et c'est exactement ce qu'il réussit à faire.
Dans l'ensemble c'est plutôt précis, bien que parfaitement jauger la puissance de la frappe ne soit pas toujours simple par moments malheureusement.

Pour un premier épisode de la série des Champion, ce jeu de golf reste agréable à jouer, seul ou à deux, bien que la plupart des joueurs risquent de s'en lasser un peu vite.

Test réalisé sur émulateur

Verdict

6

Points forts

  • Parfaitement lisible
  • Une valeur sûre le golf
  • Facile à prendre en mains mais...

Points faibles

  • ...Pas toujours simple de bien doser ses frappes
  • Impossible de choisir les parcours individuellement

Commentaires

merci pour ce test. J'adorais les jeux de golfs à l'époque, clairement le genre de titre qui fonctionnait bien sur les consoles 8 / 16 bits. Mon préféré restera je pense Top Player Golf sur Neo Geo. Avec ses commentaires en live et son ambiance de fou, c'était une vraie claque à l'époque où les autres consoles avaient du mal à aligner 2 mots qui ne grésillaient pas...
Les jeux de golf, c'était clairement le top à l'époque. Je me souviens qu'à l'anniversaire d'un copain, un autre enfant avait ramener un jeu de golf Master System (Golfmania je crois...). On était tous comme des fous dessus, on y a passé 2h et on a zappé tous les autres jeux MS dispos.

Infos sur le jeu