Test express : Humankind - Cultures d'Afrique

Humankind
Humankind
Strategie

Nous avions évoqué dans notre interview de Romain de Waubert la possibilité de rajouter de nouvelles cultures via des contenus additionnels, afin d’apaiser la frustration du studio, obligé de faire des choix cornéliens à la sortie de Humankind (et bon, aussi pour rapporter quelques pépettes). C’est désormais chose faite avec Cultures d’Afrique, qui ajoute une nouvelle culture africaine, le plus souvent subsaharienne, à chaque ère.

Image
  • Ère antique : les Bantous (expansionnistes), dont les avant-postes sont automatiquement upgradés grâce à leur bâtiment unique, et dont les éclaireurs se multiplient assez facilement,
  • Ère classique : les Garamantes (agraires), qui représentent une bonne alternative aux Celtes, si vous n’avez pas réussi à choper les Harappéens durant l’ère précédente, et dont le bâtiment unique tire parti des terrains autrement peu propices à l’agriculture,
  • Moyen-âge : les Swahilis (commerce), à privilégier si vous disposez de nombreuses ressources, et surtout plusieurs ports, pour profiter de leur trait unique et de leur unité de transport maritime,
  • Ère moderne : encore des agriculteurs avec les Massaïs qui permettent une forte croissance de la population, ce dont on n'a pas forcément besoin à cette époque, il faut bien le dire,
  • Ère industrielle : les Ethiopiens (militaristes), dont le bâtiment unique augmente l’ordre et la sécurité, et dont le trait spécial ajoute des points de recherche aux garnisons. Une bonne culture pour se défendre, moins pour aller casser les blobs qu’on trouve souvent à cette époque.
  • Ère contemporaine : Les Nigérians (agraire, encore), qui ont surtout une raffinerie de pétrole qui crée automatiquement de la ressource. Mais qui a besoin de production agricole à l’ère contemporaine ?

Ces six cultures viennent combler en partie un vide, puisqu’il était difficile, en raison du relatif faible choix proposé, de faire une partie complète en se faisant se succéder uniquement des cultures d’Afrique. Dorénavant, on peut tenter de prendre un avantage décisif en début de partie avec les Bantous, ou profiter du commerce côtier avec les Swahilis qui ont la cote auprès des joueurs.

Image


Malheureusement, on se retrouve avec trois cultures agraires sur six, et aucune supplémentaire axée sur l’influence ou la technologie. C’est très pénalisant, car si l’influence ne sert pas à grand chose, dans les dernières époques c’est vraiment la technologie qui permet de faire la course à l’armement avec les autres nations, et de donner un peu de piquant au endgame qui ronronne un peu sans ça. Les trois premières cultures étant les plus intéressantes à jouer, ce nouveau contenu est donc surtout une opportunité de varier son approche en début de partie, mais ne vient pas vraiment renouveler l’intérêt de la fin du jeu.

Ce DLC est également l’occasion, pour ceux qui auraient un peu délaissé le jeu, de le relancer de profiter des derniers patches, qui ont modifié l’équilibrage du jeu, réparé quelques problèmes à la limite de l’exploit (notamment la création d’avant-postes par les nomades), et enrichi le jeu artistiquement. L’IA me semble globalement bien plus efficace qu’au lancement, et je me fais régulièrement rouler dessus lorsque les adversaires ont un caractère agressif, là où je m’en sortais bien avant (cela dit je reste toujours assez nulle ^^).

Image


En revanche, on traîne toujours quelques problèmes relevés depuis le début, et qui relèvent soit du simple patch, comme certaines notifications qui ne sont pas désactivables, et d’autres qui touchent des problèmes plus profonds, comme la gestion toujours aussi peu pratique de la diplomatie, et le faible intérêt de la religion.

Ce DLC Culture d’Afrique me laisse un peu mi-figue, mi-raisin, mais son petit prix (moins de 10€ au lancement) reste correct pour les quelques dizaines d’heures de jeu potentielles qu’il peut apporter, surtout si, comme moi, vous êtes du genre à relancer des parties “pour voir” sans forcément aller au bout. On en attend quand même un peu plus de la part d’Amplitude, car Humankind a plus de potentiel de croissance que ce qu’il nous a montré jusqu’à présent.

Vidéos

Commentaires

Mais où est passé le Wakanda ??? :D
Merci pour cet article. Un jeu qui mériterait vraiment de se voir adapter sur console, même si personnellement je n'aurais jamais le temps ou la patience de m'y mettre, j'aimerais bien tester tout ça (et je sais que mon fils adorerait)
Les moddeurs devraient avoir le droit de créer leurs propres cultures, donc on aura peut-être le Wakanda un jour :)
Pour les versions console ce serait cool, le jeu me semble bien adapté à la manette avec quelques adaptations, donc pourquoi pas !
Je pensais qu'avec les nouvelles consoles,, ils allaient franchir le pas des consoles (surtout la Xbox vu les jeux de ce style dispo sur gamepass PC), mais non. Un jour peut être...