Anniversaire : la Saturn a 20 ans !

Daytona USA

C'est effectivement le 8 Juillet 1995, soit 8 mois après sa sortie au Japon, et 2 moins après son lancement chaotique aux Etats-Unis, que la Saturn fit son apparition sur les étagères des magasins européens.

Première de sa génération, elle est bien accueillie par la presse spécialisée, mais plus fraîchement par le public. Son prix de lancement, 3390F, est jugé trop élevé malgré la présence d'un jeu et d'une mémoire interne, et les jeux de lancement que sont Virtua Fighter, Daytona USA et Clockwork Knight (rejoints en Août par Panzer Dragoon) sont moins impressionnants que le pourtant mauvais Toshinden, et Ridge Racer, qui seront les fers de lance de la Playstation deux moins plus tard.

Malgré une rapide baisse de prix et l'arrivée rapide de jeux plus aboutis techniquement (Sega Rally et Virtua Fighter 2, entre autres), le mal est fait, et la console ne décollera jamais vraiment chez nous.

S'il est vrai que de nombreux jeux n'ont jamais quitté le Japon, la ludothèque européenne pouvait largement faire le bonheur de ses possesseurs. En plus des jeux cités plus haut, la Saturn disposait d'excellents jeux, dans à peu près tous les domaines : Dragon Force, Nights into Dreams, Athlete Kings, Vampire Hunter, Last Bronx, Fighting Vipers, Virtua Cop, The House of the Dead, Guardian Heroes, Panzer Dragoon Saga, Burning Rangers ou Saturn Bomberman (et j'en oublie un paquet) ont occupé bien des soirées et des week-ends des joueurs qui avaient eu le bon goût de choisir la Saturn. Et malgré leur absence de localisation, bien des jeux étaient facilement obtenus en import via la boutiques de vente par correspondance dont les publicités emplissaient les magazines de l'époque.

Tout comme sa consœur américaine, la Saturn européenne sortira sous deux variations : un premier modèle aux boutons ovales et au joypad différent de celui distribué au Japon, et un deuxième modèle aux boutons ronds, qui reprend le joypad japonais.

D'un point de vue plus personnel, la Saturn est la console qui m'aura fait passer le plus de temps sur une démo (le niveau 3 de Panzer Dragoon Zwei, pour être précise), et qui m'aura initiée au jeu de stratégie, via Dragon Force.

La Saturn a une place spéciale dans le cœur de chaque Segafan. Quel a été votre premier jeu Saturn PAL ? Votre préféré ?

Commentaires

cireza, 08 juil 2015 - 12:24
Pour moi elle sera à jamais la meilleure console que j'ai eue. Mes trois premiers jeux ont été Tomb Raider, Segq Rally et Fighters Megamix. Trois très bons jeux :)

Si je ne devais citer qu'un seul jeu comme étant mon ultime jeu PAL, ça serait Shining Force III. Mais en réalité la ludo PAL était excellente et j'ai des tonnes de jeux PAL.
Je ne vais revenir sur le fait que j'ai pris une PS1 avant la Saturn (pour de bonnes raisons à lépoque), mais je me la suis pris un peu plus tard et mes 3 premiers jeux furent VF2, Sega Rally et Manx TT, autant dire que j'ai pris mon pied:mrgreen: Au final il me reste une tonne de jeux que je veux faire, c'est une machine que j'aime beaucoup et que je considère comme obligatoire sous la tv!
Gros bisous depuis la terre:love:
Le niveau 3 de Panzer Dragoon Zwei, c'est du Nausicaa tout craché. Et si un jour, remake il y a, j'ajouterai bien quelques rivières mystiques typiquement miyazakiennes. (si translucides qu'on y aperçoit les racines de la gigantesque végétation)

Ma passion pour ce jeu est telle que j'ai du l'acheter une quinzaine de fois à Akiba (pour être sûr de pas le perdre un jour et d'en filer à des potes incultes :cool:) Bon faut dire qu'à quelques centaines de yens, on peut sse le permettre...
a que de temps passer sur ma saturn... pour ma part fighters megamix, panzer dragoon saga, shining force 3, dark savior, sega rally, daytona usa, bug 2, nba jam, house of the dead et biens d'autres
Premier jeu, Daytona USA, puisque vendu avec la console que j'ai eu dès sa sortie!!! Une époque de transition que celle-là , la fin d'un SEGA, le début du commencement d'un autre.
le 1er jeu mis dedans : Xmen children of the Atom , la baffe ! (javais worms et Daytona avec aussi) mais j'ai surtout squatté le bootleg sampler avec la démo de Sega Rally faite 1 million de fois en attedant la sortie de ce jeu.
Meilleure console ever !
La Saturn, c'est pour moi comme toutes les consoles SEGA, mais chacune à sa manière : passionnel.

C'est la première machine qui m'a donné l'impression d'accéder à quelque chose d'inaccessible : la puissance de l'arcade à la sauce SEGA, avec l'inévitable Sega Rally en première ligne.

La Master System est ma chouchoute, mon doudou, celle que j'aime d'une affection tendre ; la Megadrive est cette chaudasse qui fait graou, celle qui m'a fait passer à la quintessence des jeux 2D avec ses 16 bits flamboyants.
La Saturn est arrivée ensuite, et avec elle c'était l'orgasme ultime, les vraies grosses claques dans la gueule qui font comprendre le concept de saut de génération.

Moi aussi j'ai usé la démo de Panzer Dragoon Zwei jusqu'à la corde avant de pouvoir me prendre le jeu, qui m'a transcendé. J'ai évidemment retourné Sega Rally dans tous les sens, et y trouve encore du plaisir 19 ans après. J'ai halluciné sur la technicité de Virtua Fighter 2, joui devant la perfection de Saturn Bomberman, plongé dans Shining the Holy Ark, pris des baffes sur Street Fighter Alpha 2, flingué mes pouces sur Galactic Attack (Layer Section), me suis dégoûté des autres RPG en m'immergeant dans Panzer Dragoon Saga, et même profité des conversions du PC avec Worms, Myst et sa suite Riven. Et j'en oublie.

La Saturn PAL est un grand moment de bonheur. Avec les jeux JAP en plus, il n'y a plus de mots assez forts pour qualifier la console.

Et puis j'ai constaté qu'elle ne plaisait pas. Et qu'en plus, des ignares la critiquaient.

Depuis, je me suis engueulé avec la moitié du ouaibe français pour réhabiliter cette merveille. Et je continuerai.

Saturn, je t'aime. Les gens qui ne t'aiment pas ne te méritent pas.
La Saturn possède un place très importante dans mon petit coeur de gamer. C'est avec elle, oui la machine détesté par la presse française que je suis devenu un Segafan (alors que j'aimais bien SEGA parmi tant d'autres développeurs japonais). J'ai passé et je passe encore d'excellentes soirées avec elle, il y a quelque chose qui nous unit quand on est ensemble. Elle sait que mon amour envers elle reste et restera intacte car on a passé d'excellents moments avec ses titres qui sont et resteront cultes (beaucoup trop pour faire une liste).
J'ai niqué mes études pour jouer avec elle et si fallait le refaire ?... je le ferai sans hésiter. La Sega Saturn possède tout ce qu'un gamer exige.
Papy Enkhyl qui devient gateux avec son grand age. :smileWink:
Pour ma part acheté aussi à sa sortie,a peine une petite semaine apres. Premier jeux: Virtua fighter, puisque vendu avec, et Daytona USA pris en rab.
Par la suite, Panzer D viendra nourrir la belle...Ainsi que tant d'autres !
Premier jeu : Sega Rally. La veille, je jouais à Ayrton Senna sur MD :lol:
Grosse claque : Dragon Force, mais j'ai bien dormi sur Virtual On aussi.
Tu as raison Tonton, je deviens gâteux :(

En effet, j'ai eu ma Saturn à la sortie de: sa baisse de prix, avec le pack Daytona USA et pas le VF qui était le tout premier!!!!
Avec du retard, je dirais que je suis le dernier (sur ce site) à l'avoir découvert, et pas plus tard que l'an dernier à la PGR 2014.

Hé oui, je n'avais aucune autre occasion jusqu'à ce moment-là , pour essayer la Saturn et le premier jeu que j'ai fait ? Dead Or Alive 1 et oui et avec Bayman en plus, c'est la classe.

Ensuite, j'ai fait Guardian Heroes; je l'ai jamais fini mais j'y ait passé des heures, je le reconnais suivi de House Of The Dead et pour tout le reste........

Il y a Eurocard MasterCard (pour l'import).

Blague à part, si je dois reconnaître une chose, c'est bien la manette: j'ai quasiment eu la banane, quand je l'ai prise en main, ultra-agréable, elle change quasiment des autres manettes et à mes yeux, la manette Saturn est la meilleure manette au monde.
Sinon monsieur sega , un petit geste pour ceux qui comme moi était jeune et ont tout vendu pour rien a cashtroc pour acheter une dreamcast RESSUCITEZ TOUTES CES LICENCES au moins un simple lifting et hop sur les stores
je suis fan de sega mais la saturn ne m'a curieusement jamais tenté je sais pas pourquoi j'avais la ps1 en 1996 mais jamais de saturn après cette console a des gros hits c'est clair
la saturn... la console qui a tuée sega ( ou l'inverse )
elle me reste en travers la gorge malgré le segafan que je suis:yell: