Test : Yumimi Mix Remix (Saturn)

Sorti fin janvier 1993 sur Mega CD, Yumimi Mix a eu le droit à une version Saturn deux ans plus tard sous l’appellation de Yumimi Mix Remix.

Cette édition qui ajoute « Remix » à la fin de son titre n'est rien de plus qu'un copier/coller de la version 16 bits pour toute la partie principale du soft.
Seuls deux éléments notables les distinguent et c'est pour cette raison que l'article ne se concentre que sur ces points.

Image


Remix mais pas trop

Il est donc inutile de parler longuement de la partie scénario : pour en savoir plus, je vous conseille de lire le test de la version d'origine dans un premier temps.
Je rajoute un petit détail que je n'avais pas précisé dans le test 16 bits (poke @Myau), Yumiko Takahashi l’interprète des génériques est aussi l'actrice des pubs d’époque pour le Teradrive et la Game Gear et a fait de nouveau une pige pour la Game Gear Micro !

Bref, pour revenir au jeu, il faut savoir que vous aviez un jeu Mega CD au top techniquement qui a été adapté à l’identique sur la 32 bits.

Image


Donc oui, il est décevant de ne pas avoir d'améliorations notables mais ça reste joli quand même, heureusement que Game Arts étaient aussi des brutes sur le périphérique CD de la Mega Drive.
Alors on peut toutefois constater que c'est un peu plus net et les couleurs sont plus vives sur Saturn offrant un rendu un poil plus agréable mais c'est tout.

Bon, si on est vraiment pointilleux, on peut aussi signaler que le générique a été légèrement remanié mais franchement c'est un détail.
Pour la comparaison technique, vous pouvez jouer aux 7 différences avec les deux captures ci-dessous.

←Version Saturn      Version Mega CD→

*Pour ces deux images, j'ai utilisé le même signal (en composite) afin de les mettre sur un pied d’égalité (ce n'est pas de l’émulateur je précise).
Cependant, les autres images et vidéos qui illustrent cet article de la version 32 bits ont été capturées en HDMI, expliquant la différence énorme (je ne pouvais pas sortir ce signal avec la Mega Drive).

Les petits plus qui font la différence

Donc cette version Saturn apporte quoi de notable ? Dans un premier temps on trouve un puzzle game !

Image


Je pensais que cet ajout était anecdotique mais je me suis vite rendu compte que non, il est vraiment marrant et prenant, même si c'est loin d’être difficile.
40 illustrations exclusives (qu'on ne voit pas dans la partie principale donc) servent de récompenses lorsqu'on résout un tableau (au nombre de 40 du coup).

Image


En gros ça reprend le principe des jeux Shanghai en remplaçant les tuiles par des cartes, on doit simplement former des paires avec afin de découvrir celles du dessous.

Les premiers tableaux sont très simples, sur la fin certains demandent un peu plus de réflexion.
En fait, il y a une petite difficulté avec des doubles/triples paires.
C'est à dire qu'on peut avoir quatre ou six cartes identiques et elles peuvent former des paires entres elles, sauf que si on ne forme pas les bonnes, on peut parfois se retrouver bloqué, ce qui nous oblige à recommencer la partie.

Image


L'observation est de mise afin de calculer quelle carte découvre quelle carte, etc. pour aller au bout sans encombre.
Une autre subtilité existe avec les cartes joker (le point d’interrogation) : elles peuvent s'utiliser avec n'importe quelle autre carte sauf qu'attention, si vous formez une paire avec un triangle rouge (exemple hein), il faudra obligatoirement former le même duo avec la seconde carte !

On passe un excellent moment c'est indéniable, et si ce n'est pas extraordinaire, cela reste un argument largement valable pour préférer cette version 32 bits.
Détail amusant, il n’y pas de sauvegarde dans cette partie, on fait à l'ancienne avec des mots de passe (le mode histoire a bien entendu des sauvegardes), mais petite déception, pas moyen de revoir les images après coup, on les voit une fois le tableau fini puis pouf, disparue...

Image


Enfin si, en entrant le mot de passe il y a moyen de revoir celle du tableau correspondant mais c'est super laborieux du coup.
Un mode freeplay existe afin de choisir n’importe quel stage mais dans ce cas c'est sans les illustrations.

 

La seconde différence ne se situe pas dans le CD mais autour du CD

Il n'y a pas d’édition en boite classique, on a directement un beau fourreau avec un mini art book format A5 de 32 pages couleurs !

Image


Beaucoup d'illustrations et quelques documents du développement rendent ce bonus particulièrement intéressant.

Image
Image

 

Image


Inutile de dire que pour le fan du mangaka Izumi Takemoto (character designer du jeu), cet objet est pratiquement obligatoire !


Pour être honnête je suis un peu partagé ; dans l'absolu, cette version est la meilleure, le puzzle game est rigolo et l’édition est un joli objet, cela mérite presque un point en plus.
Mais en contrepartie, la partie principale est 100% identique à la version Mega CD et on peut légitimement râler de n'avoir aucune amélioration technique (c'est toutefois plus net et chatoyant) et peut-être aussi, de ne pas avoir un peu plus de contenu scénaristique comme des choix supplémentaires (pas beaucoup mais au moins 4/5 quoi !) et cela mérite presque un point en moins.
Après une longue hésitation, c'est balle au centre, les plus compensent les moins et on reste sur un 6.
Et bonne nouvelle, une version traduite en anglais existe (du fansub) que je n'ai pas testée (en anglais ce n'est pas possible avec moi), mais si c'est votre cas, faites-nous part de votre point de vue !

Connaissance du japonais : Inutile pour progresser, vivement conseillé pour apprécier (concernant la partie scénario)

●5 Blocs pour 5 slots de sauvegardes
●Compatible cartouche mémoire
●Compatible souris
●Bonus : Les chansons d'ouverture et de fin ainsi que des commentaires des doubleurs sont écoutables en lecture CD

Verdict

6

Points forts

  • Une jolie édition
  • Le puzzle game bien sympa qui allonge la durée de vie
  • La mode principal reste marrant à faire...

Points faibles

  • … mais ou aurait bien voulu un peu de suppléments dans cette partie
  • Et techniquement ça reste un jeu Mega CD

Commentaires

Super l'image où tu peux "switcher" entre la version mega Cd et Saturn !!!!
Concernant le jeu, je retiendrais surtout sa boîte et son book vraiment magnifique. Ca en fait un super collector.
Merci pour ce test ;)
Oui c'est cool ce système pour comparer, c'était pour tester et ça fonctionne nickel, du coup lorsque ça sera pertinent on pourra le réutiliser !

Jolie édition effectivement j'aime beaucoup, mon exemplaire est nickel en plus ;)
kiki, 02 aoû 2022 - 9:26
La version MCD me semble paradoxalement avoir des couleurs plus pétante
Merci pour le test, effectivement c'est un peu une remix flemmard,il aurait pu faire tellement avec la palette et les effets de la Saturn
myau, 02 aoû 2022 - 8:49
Merci pour ton article. Cette version Saturn de Yumimimix n'apporte pas grand chose par rapport à la version Mega CD, n'exploite pas la console mais offre un sympathique artbook. Pourrais-tu écrire un article sur le jeu de mahjong Gambler Jiko Chûshin'ha 2 de Game Arts sur Mega CD / ou sa version Saturn. Je me suis toujours demandé pourquoi il arrivait dans les charts des Beep ! Mega Drive et du fait de certaines références à des anime très connus (Heidi, Gegege No Kitarô, etc.), il ne pourra pas être inclus dans la MD Mini 2. J'aimerais aussi un article de ta part sur Bahamut Senki (Mega Drive) car les japonais semblent adorer ce jeu. à bientôt pour un autre article de jeu populaire au Japon et inconnu chez nous.

Infos sur le jeu