Test : Sonic Pocket Adventure (NeoGeo Pocket)

Bien avant de traîner sur les machines Nintendo, le hérisson bleu a squatté les machines d'autres constructeurs. Dès 1991, il y aurait eu une adaptation du premier volet sur Amiga (malheureusement abandonné), une version Game.com de Sonic Jam (certains auraient aimé que cela soit abandonné) et enfin un épisode un peu spécial sorti sur Neo Geo Pocket Color que voici : Sonic Pocket Adventure.

Sonic Pocket Adventure (SPA pour les intimes) est un jeu de plate-forme (le seul sur la console) où on incarne le hérisson bleu avec toujours les mêmes mécaniques que l'on connaît : course à vitesse folle, ramassage d'anneaux, destruction de badniks, récupération d'émeraudes, règlement de compte avec "Dr tête d'œuf" ... Bref, la routine quoi !

Tout d'abord, petite présentation de la console qui l'abrite : la Neo Geo Pocket est une console portable lancée par SNK, connu pour sa fameuse "Rolls Royce" des consoles : la Neo Geo, et aussi de bon nombre de jeux d'arcade (King of Fighters et Metal Slug ne sont que quelques exemples). Lancée en 1999, elle s'avère bien plus puissante que la Game Boy sur de nombreux points, y compris la batterie qui peut durer jusqu'à 40 heures (!!) et surtout son joystick, considéré comme l'un des meilleurs jamais créé pour une console portable (voire console tout court). Seul inconvénient : la console est dépourvue de rétro éclairage qui oblige d'avoir une source de lumière à proximité. Malgré ses caractéristiques alléchantes, elle se fera écraser par la puissance commerciale de Game Boy (comme toutes les portables qui se sont frottées à elle) et finit sa carrière en 2001. Deux modèles existent : la classique, en noir et blanc, et la Color qui comme son nom l'indique a un écran couleur (conçue pour contrer la Game Boy Color). Les jeux NGP N&B peuvent être lancés sur une Color mais pas le contraire. Un message d'avertissement s'affichera si vous tentez de faire fonctionner un jeu Color sur une console N&B (et SPA en fait partie). Autres spécificités : la présence d'une horloge mondiale, un réveil et même un horoscope (inutile donc indispensable) mais aussi un câble de liaison avec... la Dreamcast. Eh oui, il est possible de relier la NGPC avec la dame blanche pour quelques rares jeux (un partenariat a été forgé entre SEGA et SNK, cela explique la présence du hérisson sur NGPC). Il est intéressant de noter que les deux consoles ont des destins similaires.

Bon, revenons à nos hérissons : le but de SPA est toujours d'atteindre la fin du niveau symbolisée par le fameux panneau. Des anneaux éparpillés permettent de se protéger en cas de danger et en récolter 100 permet d'obtenir une vie supplémentaire. Les commandes sont les mêmes que Sonic 2 : bouton pour le saut et bas+bouton pour un spindash.

Le jeu se compose de 8 zones, composées pour les 6 premières de deux actes. Le premier permet d'accéder au Special Stage en ayant 50 anneaux, le second un combat avec l'affreux Docteur Robotnik. À propos du Special Stage, il s'agit d'un tube où vous courrez pour ramasser un certain nombre d'anneaux en évitant les bombes, comme dans Sonic 2.

Autant couper court, Sonic Pocket Adventure est en fait un véritable patchwork des jeux MegaDrive : on y retrouve des éléments de Sonic 1, la construction et les niveaux de Sonic 2 et les musiques de Sonic 3 & Knuckles. Il y a même quelques trucs pris de Sonic CD et Sonic Jam. Et le plus étonnant dans tout ça, c'est que malgré tout ce mélange, le jeu est d'un plaisant à jouer et on retrouve les sensations des versions MD.

Pour ce qui est des niveaux, on doit traverser : Neo South Island, une zone tropicale couverte de palmiers (Green Hill/Emerald Hill), Secret Plant, une usine chimique avec de nombreux tuyaux (Chimical Plant), Cosmic Casino, un casino coloré (Casino Night), Aquatic Relix, des ruines englouties (Aquatic Ruins), Sky Chase, un vol sur le Tornado, Aerobase, un gigantesque avion (Wing Fortress), Gigantic Angel, la base du doc (Scrap Brain, Metropolis) et Last Utopia, un combat face au Docteur (Boss Final de Sonic & Knuckles). Il y a un niveau accessible uniquement avec toutes les émeraudes en poche mais je n'en dirais pas plus.

Pour ce qui est de réalisation, SPA se classe un à deux bons tons au dessus de Triple Trouble. La vitesse est ahurissante, presque égale que sur MegaDrive, ce qui nous montre que la NGPC en a dans le ventre. Le jeu est bien coloré comme tout jeu de la série. À ce sujet, une petite astuce a été employée pour le sprite de Sonic. La Neo Geo Pocket Color ne peut gérer que 4 couleurs par sprites et Sonic en a 5. La solution : mêler deux sprites en même temps. Pour ce qui est de la maniabilité, pas de problème avec le joystick. En revanche, le jeu est assez facile, couplé avec une sauvegarde automatique qui permet de reprendre à n'importe quel niveau. Seule la quête des émeraudes chaos donnera un peu de fil à retordre.

Mais pour palier à ça, le jeu propose un petit défi : un peu partout se trouvent des pièces de puzzle qu'il faut récupérer pour reconstituer des images de nos héros. Assez amusant et allonge bien la durée de vie car certaines pièces sont assez dures à trouver et/ou à attraper.

Le jeu propose un mode contre-la-montre où on peut aller le plus vite possible dans les zones. Deux modes sont disponibles : Normal et Advanced. Dans ce dernier, il faut 50 anneaux pour valider la course, ce qui rend l'obtention de la platine franchement diabolique. Le jeu propose aussi un mode deux joueurs avec le câble de connexion de NGPC (on peut d'ailleurs échanger ses temps) où deux consoles et deux jeux seront aussi nécessaires. Dans ce mode, on pourra faire la course ou ramasser un certains nombre d'anneaux requis. Le joueur manipule Sonic et le 2 Tails.

Premier jeu Sonic sorti sur une console autre que SEGA (comment ça, la Game.com ?), SPA étonne par sa construction en patchwork en reprenant différents éléments des jeux MegaDrive mais aussi pour donner un excellent jeu qui arrive à la hauteur des jeux auquels il s'inspire. Un jeu à avoir pour sa NGPC, réalisé par un certain... Dimps, qui se fera entendre parler plus tard mais ça, c'est une autre histoire.

Verdict

9

Points forts

  • Quasiment au niveau de la MD
  • Du fun

Points faibles

  • Un peu facile
  • Le côté patchwork
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Neo Geo Pocket 10.0 1

Commentaires

Merci pour cet article d'un jeu totalement méconnu... C'est d'ailleurs dommage de ne pas le voir ressortir sur les consoles virtuelles ....
Un excellent SONIC sur la belle Neo Geo Pocket Color.:love::love::love:
J'ai toujours pensé qua ça aurait pu être sympa d'en faire un sur Neo Geo AES et MVS.